Rihanna descend Snapchat après une pub "répugnante"

Partager l'article
Vous lisez:
Rihanna descend Snapchat après une pub "répugnante"
Rihanna
Rihanna © Abaca
La chanteuse a pointé du doigt publicité évoquant l'agression dont elle a été victime aux mains de Chris Brown.

Elle n'a pas voulu laisser passer ça. Hier, Rihanna a pris la parole sur son compte Instagram pour critiquer la grande rivale de l'application, Snapchat. La chanteuse a en effet pris à partie l'application de partage de photos éphémères suite à la diffusion d'une publicité pour une application baptisée "Would You Rather", en français "Que préfèrerais-tu", et censée proposer des choix impossibles.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Dans la publicité en question, l'internaute est soumis à un dilemme : préfèrerait-il mettre une gifle à Rihanna ou un coup de poing à Chris Brown ? Un choix bien malvenu puisque la chanteuse a été victime de violences conjugales aux mains de ce dernier en 2009, lorsqu'ils étaient en couple. Une agression qui a fait le tour du monde et sur laquelle l'appli "Would You Rather" tente de surfer aujourd'hui.

"Honte sur toi !"

"Bon, Snapchat, tu sais déjà que tu n'es pas mon appli préférée. Mais j'essaie de comprendre quel était l'intérêt de ce bordel ! J'adorerais appeler ça de l'ignorance, mais tu n'es pas aussi stupide", a commencé l'interprète de "Diamonds". "Tu as dépensé de l'argent pour animer quelque chose qui va intentionnellement humilier les victimes de violence domestique et en faire une blague. Je ne parle pas de mes sentiments personnels, parce que je n'en ai pas beaucoup, mais toutes les femmes, les enfants et les hommes qui ont été victimes de violence domestique, et en particulier ceux qui ne s'en sont pas encore sortis... Tu nous as tous déçus. Honte sur toi", a-t-elle ajouté.

Suite à cette prise de parole forcément très médiatisée, Snapchat a retiré la publicité pour cette application et a présenté ses excuses. "Cette publicité est répugnante et n'aurait jamais dû être diffusée sur notre plateforme. Nous sommes profondément désolés d'avoir commis la terrible erreur de la laisser passer notre système de vérification. Nous allons mener une enquête interne pour déterminer ce qui s'est passé, afin que cela ne se reproduise plus jamais", a expliqué Snapchat.

Sur le même thème
l'info en continu
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance ton post !" ce soir
TV
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance...
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
TV
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il...
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les plateaux télé"
TV
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les...
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
TV
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser...
Vidéos Puremedias