Roman Polanski président des César : Gilles Lellouche fustige la polémique

Partager l'article
Vous lisez:
Roman Polanski président des César : Gilles Lellouche fustige la polémique
Gilles Lellouche
Gilles Lellouche © Abaca
Le comédien s'emporte contre "ceux qui aboient avec la meute" après la désignation du réalisateur franco-polonais comme président des César.

Il fallait s'y attendre, la nomination de Roman Polanski comme président de la 42e édition des César déchaîne les passions. Pour rappel, en 1977, le réalisateur franco-polonais, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Laurence Rossignol "choquée", Audrey Azoulay plus mesurée

De fait, le choix de l'Académie des César de confier la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français divise l'opinion, entre ceux qui soutiennent le réalisateur et ceux qui contestent sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergent, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui a évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempère en estimant que les faits sont "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeure un "cinéaste de grand talent".

Si les associations comme "Osez le féminisme" sont outrées par l'élection du réalisateur du "Pianiste" et de "The Ghost Writer", de nombreuses personnalités du cinéma français, interrogées par Le Parisien à ce sujet, approuvent ce choix. Un professionnel de l'industrie cinématographique française allant même jusqu'à confier à la journaliste du Parisien que "Personne ne veut dire du mal de Polanski parce qu'il est une icône et que tous les acteurs rêvent de tourner avec lui".

La colère de Gilles Lellouche

Le comédien Gilles Lellouche en revanche s'est distingué en défendant vigoureusement le réalisateur et en fustigeant la polémique dans les colonnes du Parisien. "En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Selon moi, il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis quarante ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée" a estimé le comédien prochainement à l'affiche de "Rock'N'Roll" de Guillaume Canet.

"Je ne suis pas en train d'excuser les faits" a-t-il poursuivi avant de s'interroger, "Mais pourquoi, aujourd'hui plus qu'hier, devrait-il y avoir scandale ? Qu'est-ce qui se passe chez nous ? On devient américains ?". Le comédien s'emporte ensuite vigoureusement, "Je ne suis pas d'accord avec ça ! Il y en a marre de tous ces gens qui aboient avec la meute", avant de conclure que "Faire un scandale seulement aujourd'hui parce qu'il est président des César", ça "n'a pas de sens".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Xperia23

Et sur le fond ca donne quoi? Geimer a pardonné à Polanski donc ca va c'est ca? Je vous laisse dans votre brouillard argumentaire et espère que vous n'êtes pas juge.



Xperia23

Ruth Halimi est un exemple de victime et pour faire un parallèle avec votre affaire, elle a pas eu son mot à dire pour les sentences des bourreaux de son fils tout comme Geimer n'a pas à se subtiliser à la justice américaine par son statut de victime. Mais bref quand on a rien à dire sur le fond, on se tait. Vous essayez sans cesse de noyer le poisson pour éviter de répondre avec de vrais arguments.



bigtv

Ah oui , il a depuis 40 ans des enquêteurs qui l'observent 24/24 365 jours / an ??



bigtv

Déjà contente toi d’être honnête avec toi même et les autres ds ta vie de tous les jours , ok ...



bigtv

Plus troll , tu meurs ............



bigtv

STP , arrête de lire tous ces magazines que tu trouves chez ton dentiste ....



T0uchThePeRFecti0n

A quel moment ce qu'a dit arlouf est antisémite ? aurais-je loupé un épisode ?



T0uchThePeRFecti0n

Juif ou pas juif, millionnaire ou pas millionnaire, survivant de la Shoah ou pas, évidemment qu'il mérite d'être trainé dans la boue pour ce qu'il a fait. Et il doit être jugé, point.



T0uchThePeRFecti0n

Oui donc aucun rapport, que ce soit dans un sens ou dans l'autre. Surtout qu'en l'occurence ici tu ne répondais à personne en particulier..



La Sardine

Lui même !



norbertgabriel

Vous faites des extrapolations douteuses, sur les femmes battues, et c'est un sujet que je connais un peu. Mais bon,...



LittleGiant

Totalement HS et incompréhensible. Continue de cracher ta haine d'antisémite...



LittleGiant

Ah quel moment ai-je parlé d'excuses ??



LittleGiant

Je réponds simplement au commentaire du jaloux qui sous entend que puisque Polanski est un réalisateur millionnaire qui a une belle femme, il mérite d'être traîné dans la boue.



LittleGiant

Aaaah le voilà enfin le point Godwin dont je parlais dans une autres de mes réponses. Tu vois quand tu veux...



LittleGiant

Le rapport c'est que certains sont aveuglés par leur antisémitisme latent et leur obsession de la théorie du lobby juif...



LittleGiant

Ouais et moi je dirais à Kim Jong Un d'aller se faire foutre si je l'avais en face de moi...



LittleGiant

Et puis tout de suite tout de suite aller dans les extrêmes en parlant d'assassins... Pourquoi ne pas carrément avoir comparé Polanski à Hitler, quitte à faire des hyperboles, autant utiliser directement le point Godwin...



LittleGiant

Tu te couches aigri et envieux. Tu n'es pas libre dans ta tête



avilov

"Non ce n'est pas un point de vue c'est la Loi"..et "Ruth Halimi aurait sans doute envoyé tous les accusés à perpète". Qu'est-ce que Ruth Halimi vient faire ici ? Vous nous donnez votre "point de vue" sur une histoire que vous ne connaissez pas.
Moi, je vous parle de faits dans une affaire précise. La loi a été bafouée par le juge Rittenband. Un"playbargain" avait été signé entre le procureur et les avocats. Ce juge dont on a découvert plus tard (cf article du Figaro du 16:01/2014 ) qu'il avait "déraillé" pour des raisons purement médiatiques: "l'homme de loi se serait acharné sur le réalisateur. Il aurait décidé de l'emprisonnement de Polanski contre l'avis des experts, serait revenu sur sa parole et aurait également menti."
En ce qui me concerne je vais en rester là. En fait c'est de votre loi dont vous parlez. Cela s'apparente à la loi du talion. Moi, je me contente de vous énumérer des faits qui sont incontestables. Il suffit pour cela de se renseigner. Et, s'il vous plait, laissez Ruth Halimi en paix...



Xperia23

Non ce n'est pas un point de vue c'est la Loi. La Justice est rendue par des juges et non par des victimes. Ruth Halimi aurait sans doute envoyé tous les accusés à perpète. Je suis sûr que des femmes battues sont prêtes à pardonner à leur compagnons donc on devrait rien faire?



Xperia23

Sauf que tu ne comprends toujours pas que le ressenti de Geimer n'est pas pertinent (elle est victime et non juge). Faudrait qu'elle se soit suicidée pour qu'on continue à le poursuivre? La relation était illégale car un ENFANT n'a pas la maturité suffisante pour ce genre de relation d'autant plus droguée avec un adulte. Oui c'est sûr le temps atténue le traumatisme mais une plainte a bien été portée à l'époque. Le juge Rittenband a pas inventé le sédatif que Polanski lui a donné ou le fait que la relation était non consensuelle (Geimer le maintient d'ailleurs). Donc oui c'est un violeur qui a échappé à son procès et sa place est certainement pas comme président des Césars.



avilov

Mes remarques sont factuelles. Les gens qui parlent de cette affaire ne connaissent, pour la plupart, rien de ce qui s'est réellement passé.
C'est la justice américaine elle-même qui a destitué le juge Rittenband:
"le jeu pervers du juge qui, grisé par cette notoriété, n’a cessé de changer brutalement d’avis au cours d’une instruction qui a duré un an. Son comportement imprévisible, son aptitude à faire durer le plaisir, son goût pour les déclarations tonitruantes aux journalistes"...
Je voudrais ajouter que Samantha Geimer, la victime, a demandé en 1977 que Polanski ne soit pas emprisonné. En 1993, elle lui accorde son pardon. En 2001, à la télévision, elle souhaite l'abandon des poursuites. En 2007, elle en a fait la requête officielle après des autorités judiciaires. What else ? les faits rien que les faits...



norbertgabriel

C'est un fait qui a été établi par pas mal d'enquêteurs il me semble mais on peut aussi considérer qu'ils sont tous vendus...



norbertgabriel

Etonnant votre point de vue.. On dit régulièrement que les victimes ne sont pas assez écoutées mais vous, vous les écartez carrément du débat ...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
TV
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
TV
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
TV
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour "20h30 le samedi"
TV
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour...
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand show de l'humour"
TV
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand...
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Vidéos Puremedias