Roman Polanski président des César : Gilles Lellouche fustige la polémique

Partager l'article
Vous lisez:
Roman Polanski président des César : Gilles Lellouche fustige la polémique
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Gilles Lellouche
Gilles Lellouche © Abaca
Le comédien s'emporte contre "ceux qui aboient avec la meute" après la désignation du réalisateur franco-polonais comme président des César.

Il fallait s'y attendre, la nomination de Roman Polanski comme président de la 42e édition des César déchaîne les passions. Pour rappel, en 1977, le réalisateur franco-polonais, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds.

À lire aussi
"Gênant, fourre-tout, épuisant" : À Cannes, la presse frappe fort sur "L'Amour ouf" de Gilles Lellouche avec Adèle Exarchopoulos et François Civil
Cinéma
"Gênant, fourre-tout, épuisant" : À Cannes, la presse frappe fort sur "L'Amour...
Box-office : "Un petit truc en plus" d'Artus confirme son énorme carton, "Le deuxième acte" offre à Quentin Dupieux le meilleur démarrage de sa carrière
Cinéma
Box-office : "Un petit truc en plus" d'Artus confirme son énorme carton, "Le...
"On leur a mis le nez dans leur caca" : Artus se félicite qu'une grande marque accepte finalement d'habiller les acteurs d'"Un p'tit truc en plus" à Cannes
Cinéma
"On leur a mis le nez dans leur caca" : Artus se félicite qu'une grande marque...
"Grotesque, la cata, imbitable..." : La presse atomise "Mégalopolis", dernier film de Francis Ford Coppola, sélectionné en compétition à Cannes
Cinéma
"Grotesque, la cata, imbitable..." : La presse atomise "Mégalopolis", dernier film...

Laurence Rossignol "choquée", Audrey Azoulay plus mesurée

De fait, le choix de l'Académie des César de confier la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français divise l'opinion, entre ceux qui soutiennent le réalisateur et ceux qui contestent sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergent, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui a évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempère en estimant que les faits sont "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeure un "cinéaste de grand talent".

Si les associations comme "Osez le féminisme" sont outrées par l'élection du réalisateur du "Pianiste" et de "The Ghost Writer", de nombreuses personnalités du cinéma français, interrogées par Le Parisien à ce sujet, approuvent ce choix. Un professionnel de l'industrie cinématographique française allant même jusqu'à confier à la journaliste du Parisien que "Personne ne veut dire du mal de Polanski parce qu'il est une icône et que tous les acteurs rêvent de tourner avec lui".

La colère de Gilles Lellouche

Le comédien Gilles Lellouche en revanche s'est distingué en défendant vigoureusement le réalisateur et en fustigeant la polémique dans les colonnes du Parisien. "En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Selon moi, il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis quarante ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée" a estimé le comédien prochainement à l'affiche de "Rock'N'Roll" de Guillaume Canet.

"Je ne suis pas en train d'excuser les faits" a-t-il poursuivi avant de s'interroger, "Mais pourquoi, aujourd'hui plus qu'hier, devrait-il y avoir scandale ? Qu'est-ce qui se passe chez nous ? On devient américains ?". Le comédien s'emporte ensuite vigoureusement, "Je ne suis pas d'accord avec ça ! Il y en a marre de tous ces gens qui aboient avec la meute", avant de conclure que "Faire un scandale seulement aujourd'hui parce qu'il est président des César", ça "n'a pas de sens".

Roman Polanski
Roman Polanski
"J'accuse" sur France 2 : Retour sur les polémiques qui ont entouré le film de Roman Polanski
"J'accuse" ce soir sur France 2 : France Télévisions se défend de diffuser le film polémique de Roman Polanski
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été annulées sur France Inter
#MeToo : Roman Polanski poursuit l'Académie des Oscars en justice après son exclusion
Voir toute l'actualité sur Roman Polanski
l'info en continu
"Les Gouttes de Dieu" : Avant même le lancement de la saison 1 sur France 2 ce lundi, une saison 2 déjà commandée
Séries
"Les Gouttes de Dieu" : Avant même le lancement de la saison 1 sur France 2 ce...
"Des cris dans le stade, enquête sur le racisme dans le football" : France 5 va diffuser en prime-time le documentaire choc de Mohamed Bouhafsi
TV
"Des cris dans le stade, enquête sur le racisme dans le football" : France 5 va...
Jonathan Cohen travaille sur un film sur "Marc", le personnage culte de "Le Flambleau" et de "La Flamme"
Séries
Jonathan Cohen travaille sur un film sur "Marc", le personnage culte de "Le...
"Fort Boyard" : Patrice Laffont, Cendrine Dominguez et Anne-Gaëlle Riccio vont faire leur retour dans l'émission de France 2 cet été
TV
"Fort Boyard" : Patrice Laffont, Cendrine Dominguez et Anne-Gaëlle Riccio vont...
"Les Apprentis champions" : Date de diffusion, candidats, règles du jeu... Tout savoir sur la nouvelle-réalité de W9
TV
"Les Apprentis champions" : Date de diffusion, candidats, règles du jeu... Tout...
Karine Le Marchand rempile à l'animation de "La France a un incroyable talent" 2024 sur M6
TV
Karine Le Marchand rempile à l'animation de "La France a un incroyable talent"...