Roman Polanski président des César : Gilles Lellouche fustige la polémique

Partager l'article
Vous lisez:
Roman Polanski président des César : Gilles Lellouche fustige la polémique
Gilles Lellouche
Gilles Lellouche © Abaca
Le comédien s'emporte contre "ceux qui aboient avec la meute" après la désignation du réalisateur franco-polonais comme président des César.

Il fallait s'y attendre, la nomination de Roman Polanski comme président de la 42e édition des César déchaîne les passions. Pour rappel, en 1977, le réalisateur franco-polonais, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...

Laurence Rossignol "choquée", Audrey Azoulay plus mesurée

De fait, le choix de l'Académie des César de confier la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français divise l'opinion, entre ceux qui soutiennent le réalisateur et ceux qui contestent sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergent, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui a évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempère en estimant que les faits sont "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeure un "cinéaste de grand talent".

Si les associations comme "Osez le féminisme" sont outrées par l'élection du réalisateur du "Pianiste" et de "The Ghost Writer", de nombreuses personnalités du cinéma français, interrogées par Le Parisien à ce sujet, approuvent ce choix. Un professionnel de l'industrie cinématographique française allant même jusqu'à confier à la journaliste du Parisien que "Personne ne veut dire du mal de Polanski parce qu'il est une icône et que tous les acteurs rêvent de tourner avec lui".

La colère de Gilles Lellouche

Le comédien Gilles Lellouche en revanche s'est distingué en défendant vigoureusement le réalisateur et en fustigeant la polémique dans les colonnes du Parisien. "En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Selon moi, il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis quarante ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée" a estimé le comédien prochainement à l'affiche de "Rock'N'Roll" de Guillaume Canet.

"Je ne suis pas en train d'excuser les faits" a-t-il poursuivi avant de s'interroger, "Mais pourquoi, aujourd'hui plus qu'hier, devrait-il y avoir scandale ? Qu'est-ce qui se passe chez nous ? On devient américains ?". Le comédien s'emporte ensuite vigoureusement, "Je ne suis pas d'accord avec ça ! Il y en a marre de tous ces gens qui aboient avec la meute", avant de conclure que "Faire un scandale seulement aujourd'hui parce qu'il est président des César", ça "n'a pas de sens".

Sur le même thème
l'info en continu
Natacha Polony furieuse après la diffusion d'un faux édito complotiste lui étant attribué
Internet
Natacha Polony furieuse après la diffusion d'un faux édito complotiste lui étant...
Coronavirus : Cyril Hanouna consacre un documentaire et un débat en direct à Didier Raoult mardi soir sur C8
TV
Coronavirus : Cyril Hanouna consacre un documentaire et un débat en direct à...
Confinement : Le temps passé par les Français devant la télé explose à un niveau historique en mars
Confinement
Confinement : Le temps passé par les Français devant la télé explose à un niveau...
Pas de "Pékin Express" cet été sur M6
TV
Pas de "Pékin Express" cet été sur M6
Le confinement vu par... Laurence Boccolini
Confinement
Le confinement vu par... Laurence Boccolini
Audiences mars : TF1 leader en baisse, France 2 brille, record historique pour BFMTV, LCI et Franceinfo
Audiences
Audiences mars : TF1 leader en baisse, France 2 brille, record historique pour...
Vidéos Puremedias