Salto : La plateforme française compterait 500.000 abonnés payants

Partager l'article
Vous lisez:
Salto : La plateforme française compterait 500.000 abonnés payants
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Le lancement de Salto le 20 octobre 2020 © Salto
Le 12 janvier, Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, avait avancé un chiffre "autour de 700.000 abonnés".

Un signe de contre-performance ? Depuis sa création il y a plus d'un an maintenant par TF1, France Télévisions et M6, Salto refuse de communiquer son nombre d'abonnés. Seule Delphine Ernotte, interviewée le 12 janvier sur France Inter, s'est risquée à une estimation. "Salto est jeune. Elle démarre, elle progresse. Ce n'est pas à moi de donner les chiffres mais on doit être autour de 700.000 abonnés", avait-elle affirmé, sans plus de précision sur la part d'abonnés payants ou gratuits à la plateforme hexagonale de SVOD.

À lire aussi
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en décembre 2022 ?
SVOD
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en...
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la...
Netflix : Un film français cumule 43 millions d'heures de visionnage dans le monde en seulement 10 jours
SVOD
Netflix : Un film français cumule 43 millions d'heures de visionnage dans le monde...
Salto : Ce film coup de poing va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Salto : Ce film coup de poing va bientôt quitter la plateforme

Moitié moins que prévu

Sur les 700.000 abonnés, évoqués par la présidente de France Télévisions, la plateforme ne réussirait en fait à en retenir que 500.000 une fois écoulé le premier mois d'abonnement offert, selon une information de "Capital", publiée ce vendredi. "Un score très éloigné de son plan d'affaires initial, qui prévoyait plus de 1 million d'abonnés fin 2021, commente le journal. Preuve supplémentaire que la plateforme peine pour l'instant à convaincre les consommateurs de vidéos à la demande, Salto n'a, en novembre 2021, touché que 8,4% de ce public, autant que SFR Club Vidéo et BrutX, selon les données du Centre national du cinéma (CNC).

Comme le relatait puremedias.com en décembre, les faibles moyens financiers et la distribution limitée de la plateforme tricolore peuvent en partie expliquer ce faible taux de pénétration. Salto a en effet émergé sur le marché ultra-concurrentiel de la SVOD avec un budget ultra-modeste. Quelques dizaines de millions d'euros par an (250 millions d'euros sur trois ans, selon "Capital"), contre 17 milliards de dollars engagés par le leader américain Netflix et 30 milliards par Disney. De quoi réduire fortement sa capacité à proposer une offre de programmes exclusifs. Selon "Capital", ces derniers ne représenteraient ainsi que 1,7% des 15.000 heures de programmes disponibles sur Salto. La plateforme n'est en outre pas encore parvenue pour l'instant à nouer des partenariats de distribution via les box, hormis avec Bouygues.

Invité par puremedias.com à commenter le nombre d'abonnés payants à la plateforme avancé par "Capital", Salto n'a pas souhaité le faire Le service préfère se focaliser sur "la dynamique enclenchée" par l'acquisition en exclusivité du reboot de "Sex and the City" ou des retrouvailles de "Harry Potter". Si les chiffres sont confirmés, "dans le contexte, c'est un très bon résultat pour un service non 'packagé' dans des bundles. Bravo !", s'est pour sa part réjoui sur Twitter, Manuel Alduy, directeur du cinéma et du développement international à France Télévisions.

"Salto a un vrai rattrapage à faire"

Si le groupe public continue d'afficher son soutien à la plateforme, France Télévisions pourrait quitter le navire dans les mois qui viennent. Delphine Ernotte, qui entend "concentrer (ses) efforts sur france.tv", n'a en effet pas caché son intention de revendre ses parts dans Salto en cas de fusion entre TF1 et M6, deux actionnaires qui renforcent eux aussi leur offre sur le non-linéaire avec MyTF1MAX et 6play.

"Arrivé peut-être un petit peu trop tard" sur le marché de la vidéo à la demande par abonnement (VàDA), Salto a "un vrai rattrapage à faire" car son parc d'abonnés se situe à un niveau insuffisant, a confirmé ce jeudi Thomas Rabe, PDG de Bertelsmann, lors d'une audition de la commission d'enquête du Sénat sur la concentration dans les médias, comme le rapporte "Les Échos". Le propriétaire de M6 plaide en faveur de plus de synergies entre Salto et ses actionnaires, notamment en matière de programmes. "La seule carte à jouer" pour accélérer les investissements selon lui.

Salto
Salto
Salto : Ce film coup de poing va bientôt quitter la plateforme
"Salto a un avenir" : Delphine Ernotte confiante pour la plateforme de streaming française
Salto : Cette comédie française affligeante va bientôt quitter la plateforme
Salto : Selon le Sénat, la plateforme ne comptait que 397.000 abonnés payants fin 2021
Voir toute l'actualité sur Salto
l'info en continu
"Une caricature du Juif dans les années 40" : Jean-Pierre Elkabbach accuse "Les Guignols" d'antisémitisme sur i24News
TV
"Une caricature du Juif dans les années 40" : Jean-Pierre Elkabbach accuse "Les...
Coupe du monde 2022 au Qatar : Le calendrier complet des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Coupe du monde 2022 au Qatar : Le calendrier complet des retransmissions chaîne...
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en décembre 2022 ?
SVOD
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en...
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la...
Sébastien Thoen : "'Touche pas à mon poste' est une caméra cachée sur pattes"
Interview
Sébastien Thoen : "'Touche pas à mon poste' est une caméra cachée sur pattes"
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la venue de Michel Polnareff sur France 2
TV
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la...