Salto : Vers une dissolution de la plateforme SVOD

Partager l'article
Vous lisez:
Salto : Vers une dissolution de la plateforme SVOD
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Bande-annonce de "Polisse" © Salto
Selon nos informations, France Télévisions s'apprête à acter en interne la dissolution de la plateforme créée en 2020 par les groupes TF1, France Télévisions et M6.

Info @puremedias.com. La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, abordera, ce vendredi 20 janvier selon l'ordre du jour d'un Comité social économique (CSE) central extraordinaire, la "cessation des activités" et la "dissolution de la société Salto". Prise de parole d'autant plus intéressante que le groupe France Télévisions était jusqu'ici le seul acteur à ne pas s'être prononcé sur le futur de la plateforme.

À lire aussi
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la bande-annonce de la saison 2
SVOD
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la...
Clara Luciani, "Star Trek : Picard", Michaël Youn... : Quelles sorties sur Amazon Prime Vidéo en février 2023 ?
SVOD
Clara Luciani, "Star Trek : Picard", Michaël Youn... : Quelles sorties sur Amazon...
Netflix : Cette comédie déconseillée aux mineurs va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Cette comédie déconseillée aux mineurs va bientôt quitter la plateforme
Netflix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme dans quelques jours
SVOD
Netflix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme...

Une dissolution qui ouvre la voie à deux scénarios

Selon nos informations, un "acteur étranger" était candidat à la reprise de Salto. "L'informé" révèle, ce lundi soir, qu'il s'agirait de la société espagnole "Agile". Mais le trio d'actionnaires de Salto et le candidat à la reprise ne seraient pas tombés d'accord. Une "dissolution", soit la fin de la plateforme telle que les 800.000 abonnés la connaissent aujourd'hui, sera officialisée en fin de semaine.

À partir de là, deux scénarios se dessinent : soit une dissolution avec cession des actifs (portefeuille clients, plateforme technique), qui permettrait à Salto de recouvrer une partie de ses pertes. Dans son article du soir, "L'informé" estime son déficit à 85,6 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 17,1 millions d'euros. Dans cette hypothèse, de nouveaux acheteurs pourraient se faire connaître. Fin novembre, selon "La Lettre A", Amazon et Canal+, bien occupé, depuis, par l'acquisition d'OCS, se seraient intéressés à la plateforme.

Soit une fin pure et dure, ce qui signifierait qu'aucun autre acteur hériterait des contenus et/ou des abonnés du service SVOD. Contactés par puremedias.com, TF1, France Télévisions, M6 et Salto n'ont pas souhaité réagir.

Une mort à petit feu

Lancé en octobre 2020, le service de vidéo à la demande par abonnement, tel qu'on le connaît, était sur la sellette depuis plusieurs mois. Le long feuilleton autour de la fusion de TF1 et M6 a contribué à accélérer les choses. Il y a moins d'un an, en mars 2022, France Télévisions avait, en effet, annoncé qu'elle cesserait, pour 45 millions d'euros, sa participation dans Salto en cas de réalisation du projet de rapprochement des groupes TF1 et M6.

Six mois plus tard, une fois la fusion des deux groupes privés enterrée, la première oeuvre commune des groupes TF1, France Télévisions et M6 n'était pas pour autant sauvée. Le 17 novembre 2022, TF1 et M6 ont officialisé lors d'un conseil de surveillance, selon "La Lettre A", leur retrait du "Netflix à la française", qu'elles ont elles-mêmes concurrencé l'an passé avec l'émergence de leurs offres payantes respectives, MyTF1 Max et 6play Max.

Seul France Télévisions restait encore à bord. "Salto a un avenir, mais pas avec l'actionnariat tel qu'il est aujourd'hui", confirmait Delphine Ernotte dans une interview au "Figaro", parue cinq jours plus tard, le 22 novembre 2022. Avant d'ajouter : "Si demain il trouve un acquéreur, je n'aurai aucun problème à y laisser nos contenus". "L'avenir de Salto devrait se préciser rapidement, sans doute en début d'année prochaine", assurait, de son côté, Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, au "Figaro" le 14 décembre. On y est.

Les effectifs de Salto, eux, ont bien compris que le vent tournait et que l'ambiance au sein de la société ne respirait pas la sérénité. Selon les éléments que puremedias.com a pu recueillir, plusieurs dizaines de départs ont été recensés ces six derniers mois. Les effectifs restants auraient quitté leurs locaux de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), comme l'avance, ce lundi soir, "L'informé".

Ludovic Galtier, avec Tom Kerkour

Salto
Salto
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les feuilletons en avance ?
"On attend de savoir à quelle sauce on va être mangés", la longue incertitude qui plane au-dessus de Salto
Salto : De sa création à sa dissolution, l'histoire tourmentée du "Netflix à la française"
Voir toute l'actualité sur Salto
l'info en continu
Box-office : "Astérix et Obélix : L'empire du milieu" a-t-il fait aussi bien que les précédents volets de la franchise ?
Cinéma
Box-office : "Astérix et Obélix : L'empire du milieu" a-t-il fait aussi bien que...
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et Igor Tudor en conférence de presse
TV
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et...
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
TV
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la CNIL pour son palmarès des hôpitaux
Presse
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la...
Audiences Netflix : Passée inaperçue sur France 2, cette série française cartonne sur la plateforme de streaming
Audiences
Audiences Netflix : Passée inaperçue sur France 2, cette série française cartonne...
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs semaines"
TV
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs...