Audiences : Le final de "Vortex" sur France 2 et "Lycée Toulouse-Lautrec" sur TF1 au coude-à-coude

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences : Le final de "Vortex" sur France 2 et "Lycée Toulouse-Lautrec" sur TF1 au coude-à-coude
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
"Lycée Toulouse-Lautrec" est une série diffusée depuis le 9 janvier 2023 sur TF1.
"Lycée Toulouse-Lautrec" est une série diffusée depuis le 9 janvier 2023 sur TF1. © © FRANCOIS ROELANTS / HABANITA FEDERATION / TF1
"Lycée Toulouse-Lautrec", "Vortex", "Sur le front"... Les audiences de la soirée du lundi 16 janvier 2023.

Lundi soir, France 2 s'est classée en tête des audiences avec l'épilogue de "Vortex", sa série événement de la rentrée. Ludovic Béguin (Tomer Sisley) a remonté le temps et la trace du tueur de sa première épouse, Mélanie (Camille Claris) devant 3,22 millions d'accros à ce scénario mêlant enquête policière et science fiction, ce qui représente 16,0% du public et 9,5% des FRDA-50. Le premier épisode a convaincu, à lui seul, 3,30 millions d'individus, soit 15,0% du public et 8,9% des FRDA-50. Une semaine plus tôt, la série avait séduit, en moyenne, 3,17 millions de téléspectateurs (16,3% du public et 11,9% des FRDA-50).

À lire aussi
Audiences access 20h : Cyril Hanouna reprend du poil de la bête sur C8
Audiences
Audiences access 20h : Cyril Hanouna reprend du poil de la bête sur C8
Audiences access 19h : Les journaux de France 3 reprennent des couleurs
Audiences
Audiences access 19h : Les journaux de France 3 reprennent des couleurs
Audiences : France 2 petit leader, "The Resident" sur TF1 battu par "Des racines et des ailes" sur France 3
Audiences
Audiences : France 2 petit leader, "The Resident" sur TF1 battu par "Des racines...
"Koh-Lanta", "Top Chef", "Pékin Express" : Quel programme est le plus performant en replay ?
Audiences
"Koh-Lanta", "Top Chef", "Pékin Express" : Quel programme est le plus performant...

TF1 et France 2 dans un mouchoir de poche

TF1 est deuxième avec la suite de "Lycée Toulouse-Lautrec". La série avec Stéphane de Groodt, Rayane Bensetti et Valérie Karsenti a diverti en moyenne, selon Médiamétrie, 3,12 millions de téléspectateurs, ce qui représente 16,1% du public âgé de quatre ans et plus (4+). Sur la cible des Femmes responsables des achats de moins de 50 ans (FRDA-50), sur laquelle la Une est leader, la part de marché atteint 24,4%. A lui seul, le premier épisode a rassemblé 3,32 millions de personnes, soit 15,2% et 23,3% des FRDA-50. Lundi dernier, le lancement de "Lycée Toulouse-Lautrec" avait piqué la curiosité de 3,65 millions de téléspectateurs (19,2% du public et 32,6% des FRDA-50).

France 3 se hisse sur la dernière marche du podium avec "La French". Le film français réalisé par Cédric Jimenez, avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche et Benoît Magimel dans les rôles titres, a intrigué 2,05 millions de téléspectateurs, soit 10,7% du public et 3,9% des FRDA-50. Entre novembre 2014 et février 2015, 1.530.106 spectateurs avaient accouru dans les salles obscures pour découvrir le film. Lundi dernier, la comédie "Qui m'aime me suive !" avait entraîné dans son sillage 2,54 millions de téléspectateurs (12,4% du public).

M6 derrière Arte

Sur Arte, "125 rue Montmartre" (1959), film français réalisé par Gilles Grangier et avec Lino Ventura, a été revu par 1,76 million de téléspectateurs (8,0% du public et 0,6% des FRDA-50).

M6 suit avec un numéro inédit de "Patron incognito". L'émission, à laquelle a participé Frédéric Murat, le co-fondateur de Coursier.fr, un des leaders de la livraison à domicile, a été regardée par 1,69 million de téléspectateurs, soit 8,4% du public et 20,0% des FRDA-50. Lundi dernier, 1,55 million de téléspectateurs avaient suivi cette production Endemol France (7,9% du public et 18,1% des FRDA-50).

France 5 et C8 au million, carton sur la cible commerciale pour W9

Du côté des autres chaînes, Hugo Clément a informé, en moyenne, 1,10 million de citoyens (5,2% du public) avec "Sur le front". Le premier numéro, sur le thème inédit "Cargos géants : comment voyagent nos achats ?", a fédéré, à lui seul, 1,15 million de curieux, soit 5,1% du public et 3,6% des FRDA-50.

C8 suit avec une rediffusion de "Commissaire Magellan". La série avec Jacques Spiesser a su séduire 1,09 million de fans d'enquêtes policières, soit 5,7% du public (0,6% des FRDA-50). Une semaine plus tôt, 940.000 téléspectateurs (5,0% du public) avaient regardé l'épisode du soir.

"Bad Boys for Life" (2020), film américain avec Will Smith et Martin Lawrence, a tenu en haleine, sur W9, 989.000 fans de films d'action, soit 5,1% du public et 11,2% des FRDA-50. Un carton sur cet indicateur !

l'info en continu
"Envoyé spécial" : Le report de la visite du roi Charles III en France bouleverse le sommaire de l'émission de France 2
Déprogrammation
"Envoyé spécial" : Le report de la visite du roi Charles III en France bouleverse...
Pourquoi Karim Rissouli sera absent pendant plusieurs semaines à la présentation de "C ce soir" sur France 5 ?
TV
Pourquoi Karim Rissouli sera absent pendant plusieurs semaines à la présentation...
"Mais c'est magnifique, c'est incroyable !" : Philippe Etchebest explose de joie grâce à Albane dans "Top Chef"
TV
"Mais c'est magnifique, c'est incroyable !" : Philippe Etchebest explose de joie...
"Le Parisien" : Les journalistes dénoncent un traitement "partisan" et pro-gouvernement de la réforme des retraites
Presse
"Le Parisien" : Les journalistes dénoncent un traitement "partisan" et...
Roland-Garros : France Télévisions et Amazon Prime Video conservent les droits de diffusion jusqu'en 2027
Sport
Roland-Garros : France Télévisions et Amazon Prime Video conservent les droits de...
Matthieu Delormeau quitte "en urgence" le plateau de "TPMP", Cyril Hanouna s'explique
TV
Matthieu Delormeau quitte "en urgence" le plateau de "TPMP", Cyril Hanouna s'explique