Sonia Mabrouk regrette la parole "standardisée" des journalistes

Partager l'article
Vous lisez:
Sonia Mabrouk regrette la parole "standardisée" des journalistes
Sonia Mabrouk
Sonia Mabrouk © CNEWS/Mat Ninat Studio
La journaliste d'Europe 1 et CNews a accordé ce vendredi une interview au "Figaro Magazine".

L'exercice d'autocritique. Ce vendredi, "Le Figaro Magazine" s'est entretenu avec la journaliste d'Europe 1, Sonia Mabrouk, au sujet des enfants qui sont nés ou qui ont vécu en Syrie, sur le territoire de l'Etat islamique. Après son premier essai "Le monde ne tourne pas rond, ma petite-fille" (Flammarion), l'intervieweuse de CNews prépare un roman, qui devrait sortir au printemps et qui aborde cette thématique.

À lire aussi
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans les gares
Presse
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans...
"CNews" ferme
Presse
"CNews" ferme
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...

"Le prisme médiatique est souvent réducteur"

Au cours de cette interview, l'ancien visage de Public Sénat revient sur la parole des journalistes "malheureusement trop souvent standardisée", autour de sujets comme l'Islam, le Maghreb ou Daesh. "Nous avons le réflexe de nous engager dans tel ou tel combat, mais notre rôle est plus profond, il nous rend responsables des sujets que nous avons choisi d'aborder", déclare Sonia Mabrouk.

La journaliste souligne que le métier de journaliste est de "décrire ce que l'on voit, ce que l'on découvre", "mais il faut aussi être les porte-voix de ceux que l'on n'entend pas, ceux qui n'ont ni micro ni tribune". Selon Sonia Mabrouk, "le prisme médiatique est souvent réducteur" et c'est "ce qui explique la défiance importante de l'opinion publique vis-à-vis des médias".

"Les lecteurs sont las qu'on leur fasse la leçon"

Concernant son ouvrage "Le monde ne tourne pas rond, ma petite-fille", elle explique avoir voulu faire de sa grand-mère "la figure centrale" du livre, car "elle ne donne pas de leçons, elle expose ce qu'elle voit". "C'est cette simplicité d'évocation et de propos qui a rencontré un très fort écho. Les lecteurs sont las qu'on leur fasse la leçon", lance l'intervieweuse politique, avant de conclure sur la profession de journaliste : "Nous ne sommes pas des clercs : quelle est notre légitimité pour leur prêcher le bien et le mal ?"

Sonia Mabrouk
Sonia Mabrouk
Audiences : Sonia Mabrouk signe son record historique sur CNews
"Vous voulez faire l'émission toute seule ?" : Adrien Quatennens et Sonia Mabrouk s'accrochent sur Europe 1
"CNews, une chaîne de droite ?" : "C'est faux !" selon Sonia Mabrouk dans "Quotidien"
Déçue par son portrait dans "Libération", Sonia Mabrouk dénonce un article "en-dessous de la ceinture"
Voir toute l'actualité sur Sonia Mabrouk
l'info en continu
Castaldi explose dans "TPMP", Zemmour tacle Bouleau, Schiappa s'accroche avec Martichoux : Le zapping de la semaine
TV
Castaldi explose dans "TPMP", Zemmour tacle Bouleau, Schiappa s'accroche avec...
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, Mastu, Benjamin Verrecchia ou Joyca arrive en tête ?
Internet
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, Mastu, Benjamin Verrecchia ou Joyca arrive en...
Rééquilibrages nocturnes des temps de parole : CNews mise en demeure par le CSA
TV
Rééquilibrages nocturnes des temps de parole : CNews mise en demeure par le CSA
"District Z" : L'émission de zombies de Denis Brogniart de retour sur TF1 ce soir
Programme TV
"District Z" : L'émission de zombies de Denis Brogniart de retour sur TF1 ce soir
Canal + diffusera la cérémonie des César au moins jusqu'en 2025
Cinéma
Canal + diffusera la cérémonie des César au moins jusqu'en 2025
Audiences access 20h : "Les princes et les princesses de l'amour" au plus bas sur W9, "Quotidien" large leader des talks
Audiences
Audiences access 20h : "Les princes et les princesses de l'amour" au plus bas sur...