Sophie Darel, fidèle et indispensable partenaire de Guy Lux

Partager l'article
Vous lisez:
Sophie Darel, fidèle et indispensable partenaire de Guy Lux
Sophie Darel
Sophie Darel © Abaca
Guy Lux est déjà une vedette de la télévision lorsqu'il rencontre Sophie Darel pour la première fois. Il a déjà eu deux partenaires féminines, deux anciennes speakerines... La chronique de Jacques Sanchez.

Guy Lux est déjà une vedette de la télévision lorsqu'il rencontre Sophie Darel pour la première fois. Il a déjà eu deux partenaires féminines, deux anciennes speakerines, Anne-Marie Peysson et Jacqueline Alexandre quand Sophie débarque dans sa vie professionnelle. C'est Jacqueline Duforest, le bras droit de Guy dans les années 60, qui découvre la toute jeune imitatrice dans un cabaret de Megève un jour de mars 1971. Elle est séduite et lui propose de monter à Paris.

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
TV
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud

Sophie Darel, imitatrice et chanteuse

Sophie Darel connaît déjà un peu la télévision. Elle a participé à plusieurs émissions en tant qu'imitatrice ou chanteuse. Sa toute première apparition a lieu au milieu des années 60 dans l'émission d'Aimée Mortimer "A l'école des vedettes" avec Les Compagnons de la Chanson. Elle chante ce jour-là "Tante Amélie". Elle a déjà chanté dans la plupart des cabarets parisiens. Elle a fait plusieurs fois l'Olympia en tant que présentatrice mais aussi en tant que chanteuse et imitatrice. Elle a assuré les premières parties d'Eddy Mitchell, Michel Sardou, Serge Lama ou Sacha Distel.

Les Etoiles de la Chanson

Sophie Darel rencontre, pour la toute première fois, le roi des variétés de la télévsion française le 30 mars 1971. Elle est convoquée au théâtre 102 de la Maison de la Radio où Guy enregistre ses émissions depuis quelques années. Elle est fascinée par tout ce qui se passe sur la plateau des "Etoiles de la chanson". Elle croise de nombreuses stars, de Petula Clark à Johnny Hallyday en passant par Sheila, Ringo, Nicoletta et Marcel Amont. Elle est censée répéter ses imitations avec l'orchestre de Raymond Lefèvre mais c'est un joyeux désordre sur le plateau et elle n'est pas certaine d'y arriver. Elle va tout de même faire son numéro en direct. La speakerine de service ce jour-là est Jacqueline Huet.

Sophie Darel séduit immédiatement les spectateurs du théâtre 102, les téléspectateurs de la deuxième chaîne et Guy Lux lui-même avec son imitation de Sylvie Vartan. Il découvre une jeune femme pétillante et spontanée. Sophie est la première femme imitatrice en France. Elle imite à la perfection Sheila, Mireille Mathieu, Nana Mouskouri, Dalida... Un homme imite aussi les femmes dans les premières années de la télévision, Claude Vega. On le voit régulièrement dans les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier le samedi soir sur la première chaîne. Ses imitations de Juliette Gréco et Barbara sont époustouflantes. Guy Lux est tellement séduit par Sophie qu'il lui propose de remplacer Jacqueline Alexandre dès la semaine suivante. Jacqueline est informée à la toute dernière minute de son remplacement.

Sophie lui succède donc au printemps 1971 à la présentation des "Etoiles de la chanson". Elle signe son premier contrat d'un montant de 750 francs pour co-animer la plus grande émission de variétés des années 70. Sophie va acompagner Guy jusqu'au bout. Elle présente avec lui toutes ses émissions de première partie de soirée ou d'avant 20 heures, "Cadet Rousselle", "Domino", "French Cancan", "Système 2", "Ring Parade", "Top Club", "Palmarès", "Cadence 3"... Elle participe aussi régulièrement à "La Classe" à partir de 1987.

Les émissions imaginées par Guy changent régulièrement de titre mais se ressemblent étrangement. Ce sont de vrais spectacles de variétés en direct et en public réunissant chaque semaine des stars de la chanson et de l'humour mais aussi de jeunes talents. Sans oublier le grand orchestre de Raymond Lefèvre.

Sophie Darel, découvreuse de talents

Sophie est non seulement animatrice, imitatrice et chanteuse mais aussi une véritable découvreuse de talents. Patrick Sébastien lui doit beaucoup. Elle le rencontre à Brive-la-Gaillarde en 1973. Elle lui présente Guy Lux qui, au départ, n'est pas véritablement séduit par le tout jeune imitateur de Bourvil avant de se prendre d'affection pour Patrick et de l'inviter régulièrement dans ses émissions. Sophie qui dirige plusieurs cabarets parisiens dans les années 70 dont le célèbre "Chez Sophie Darel" le fera passer également sur scène et le présentera au tout-Paris.

Sophie découvre aussi Michel Leeb qui deviendra un des habitués du "Top Club", émission diffusée quotidiennement à 19h40 sur Antenne 2 entre 1978 et 1981. Yves Lecoq et Pierre Péchin lui doivent aussi beaucoup.

Dernier "Palmarès" le 16 décembre 1981

Sophie et Guy présentent le tout dernier "Palmarès", qui marque la fin d'une époque et d'un règne, le 16 décembre 1981. Guy apprend, quelques mois plus tôt, qu'il est viré d'Antenne 2 en lisant France-Soir. Le nouveau président Pierre Desgraupes choisit Michel Drucker pour accompagner les téléspectateurs le samedi soir avec des variétés d'un nouveau genre, "Champs-Elysées".

Le dernier "Palmarès" est le plus beau casting jamais vu à la télévision. Toutes les stars de l'époque sont présentes au théâtre 102, de Michel Sardou à Mireille Mathieu en passant par Serge Gainsbourg, Claude Nougaro, Julien Clerc, Serge Lama, Dalida, Patrick Sébastien, Coluche, Annie Cordy et Sheila particulièrement émues. Ceux qui n'ont pas pu être présents enregistrent des messages d'affection. C'est le cas d'Yves Montand, Charles Aznavour, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan. Toute la chanson française rend hommage à celui qui a tant fait pour les artistes. Les larmes sont nombreuses, l'émotion est intense.

Cadence 3

Guy et Sophie ne resteront pas très longtemps absents du petit écran. Ils sont, en effet, rappelés par le président de FR3, André Holleaux au bout de quelques mois. En janvier 1983 démarre "Cadence 3" le mercredi soir toujours en direct et en public du mythique studio 102. Cette dernière aventure va durer un peu plus de 3 ans. En juin 1986, l'un des duos les plus mythiques de la télévision fait ses adieux aux téléspectateurs. Les émissions de variétés animées par Guy Lux et Sophie Darel auront occupé nos écrans durant plus de 15 années.

Sophie retrouve la scène. La télévision ne l'abandonne pas pour autant puisque son ami Patrick Sébastien, devenu animateur de télévision en 1984, lui propose de le rejoindre. Elle se retrouve à ses côtés le samedi soir sur TF1 durant quelques années dans "Sébastien, c'est fou !"

Sophie Darel et Bernard Golay

Dans les années 70, Sophie partage la vie de Bernard Golay, l'animateur de "La une est à vous" et "Samedi est à vous", deux émissions produites par Guy Lux. Les premières émissions interactives de la télévision. Leur histoire d'amour a passionné les téléspectateurs et les lecteurs de la presse people.

Sophie est la partenaire idéale pour un animateur de télévision, souriante, sympathique, discrète, conciliante, attentive, disponible et enthousiaste.

Très chère Sophie, vous avez illuminé mes soirées et celles de millions de Français. Je suis heureux de vous connaître aujourd'hui.

Merci Sophie.

La semaine prochaine, Patrick Sébastien.

Sophie Darel
Sophie Darel

Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Louis Servan-Schreiber, fondateur de "L'Expansion" et "Psychologie Magazine", est mort
Presse
Jean-Louis Servan-Schreiber, fondateur de "L'Expansion" et "Psychologie Magazine",...
"Koh-Lanta" : Pourquoi l'absence de Marie-France du jury final pourrait être lourde de conséquences
TV
"Koh-Lanta" : Pourquoi l'absence de Marie-France du jury final pourrait être...
Vidéo moquée sur TikTok : "Il n'y a pas de mauvaise publicité" selon Marlène Schiappa
TV
Vidéo moquée sur TikTok : "Il n'y a pas de mauvaise publicité" selon Marlène...
Audiences : Quel bilan pour la saison 2 de "Mask Singer" ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 2 de "Mask Singer" ?
Audiences samedi : Le 13h de TF1 creuse l'écart avec Fr2, record pour Jean-Luc Reichmann, "28 minutes" au plus bas
TV
Audiences samedi : Le 13h de TF1 creuse l'écart avec Fr2, record pour Jean-Luc...
Audiences : Record pour la finale de "Mask Singer" en tête des audiences, les Bleus très suivis sur Fr2
TV
Audiences : Record pour la finale de "Mask Singer" en tête des audiences, les...
Vidéos Puremedias