Stéphane Bern : "Emmanuel et Brigitte Macron regardent 'Secrets d'Histoire' et me font des commentaires aussitôt après"

Partager l'article
Vous lisez:
Stéphane Bern : "Emmanuel et Brigitte Macron regardent 'Secrets d'Histoire' et me font des commentaires aussitôt après"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Stéphane Bern
Stéphane Bern © Christophe LARTIGE /FTV
L'animateur débarque sur France 3 ce soir avec un nouveau numéro de "Secrets d'Histoire" dédié à Leonard de Vinci.

"Secrets d'Histoire" bascule sur la Trois. Ce lundi 21 octobre à 21h05, l'émission d'histoire incarnée par Stéphane Bern reviendra avec un nouveau numéro dédié à Léonard de Vinci. Produit par la Société Européenne de Production et Jean-Louis Rémilleux, avec la participation de France Télévisions, ce nouvel épisode reviendra sur la vie du génie de la Renaissance, tout à la fois peintre virtuose de La Joconde, ingénieur visionnaire mais aussi architecte, botaniste et même anatomiste. A l'occasion de cette arrivée dans la "case maudite" de France 3, puremedias.com a interrogé Stéphane Bern sur le succès de son émission, diffusée pendant près de 12 ans sur France 2.

À lire aussi
Lola Dewaere ("Mademoiselle Holmes") : "Tous les jours, je me disais 'attention, ne joue pas comme Sara Mortensen dans 'Astrid et Raphaelle'"
Interview
Lola Dewaere ("Mademoiselle Holmes") : "Tous les jours, je me disais 'attention,...
"Avec "Anthracite" on a vraiment voulu écrire un thriller pour une plateforme" : Fanny Robert et Maxime Berthemy, créateurs de la nouvelle série française de Netflix, se confient
Interview
"Avec "Anthracite" on a vraiment voulu écrire un thriller pour une plateforme" :...
Hervé Mathoux ("Au micro") : "Le commentaire de football à Canal+, c'est une forme d'élégance et ne pas tomber dans les travers faciles"
Interview
Hervé Mathoux ("Au micro") : "Le commentaire de football à Canal+, c'est une forme...
"Coucou, c'est nous... Les cookies !" : Rencontre avec Romain Bessuges-Meusy, le cofondateur d'Axeptio
Interview
"Coucou, c'est nous... Les cookies !" : Rencontre avec Romain Bessuges-Meusy, le...

Propos recueillis par Benjamin Meffre.

puremedias.com : Pourquoi vous penchez-vous ce soir sur le mythe Léonard de Vinci ?
Stéphane Bern : Parce que c'est l'incarnation même de la Renaissance ! J'ai traité avec "Secrets d'Histoire" de tous les grands personnages de la Renaissance : Charles Quint, François Ier, Élisabeth Ire, Soliman le Magnifique. Mais le génie, celui qui incarne le mieux cette période, c'est Léonard de Vinci. Il incarne la liberté de cette époque, c'est à dire le moment où les hommes s'affranchissent des règles et des dogmes du Moyen-Age. Léonard est en plus un génie universel. Il est très actuel et nous parle encore aujourd'hui. Ce qui m'intéresse dans "Secrets d'Histoire", c'est d'aller derrière l'oeuvre et de comprendre les personnalités. Avec Leonard de Vinci, on voit toujours un vieillard barbu et savant. Mails il a été jeune ! C'était un noceur, un joyeux drille, qui s'habillait de rose, aimait les parfums, les rubans. C'était aussi l'un des premiers végétariens - "Mon ventre n'est pas un cimetière pour animaux", disait-il. Il a été d'une séduction extrême ! Il séduisait les portes (rires).

Léonard de Vinci dans "Secrets d'Histoire" sur France 3
Léonard de Vinci dans "Secrets d'Histoire" sur France 3 © SEP

Quels personnages rêvez-vous encore de raconter dans "Secrets d'Histoire" ?
Oh plein ! On a pour l'instant tourné une centaine de numéros. On vient de tourner le chevalier D'Eon (Charles d'Éon de Beaumont, ndlr), Charlotte du Mexique dite "l'impératrice folle"...

Comment les choisissez-vous ?
En fonction des anniversaires, des lieux et des opportunités aussi. Pour l'année prochaine par exemple, on va faire Victor-Emmanuel II de Savoie, le père de l'unité italienne. Pourquoi ? Parce que je suis allé tourné au musée égyptien de Turin pour le numéro sur Ramsès II. A la pause, je suis allé visiter le palais royal de Turin. Et j'ai alors dit qu'il fallait faire un "Secrets d'Histoire" là-bas car les trésors y sont incroyables. Voilà comment naît par exemple un numéro de "Secrets d'Histoire".

L'autre nouveauté, outre le sujet de ce soir, c'est votre arrivée sur France 3. Etes-vous heureux ou craintif ?
Les deux. La concurrence est dure le lundi soir.

Cette case est la "case maudite"...
Oui, mais "à vaincre sans péril on triomphe sans gloire" ("Le Cid", Pierre Corneille, ndlr) (rires). Surtout, je crois que "Secrets d'Histoire" est installée. Il y évidemment l'audience le soir. Mais l'émission est aussi beaucoup consommée en replay et en DVD. C'est la dernière émission qu'on consomme en DVD ! France Télévisions n'arrête pas de sortir des coffrets parce que c'est le best seller. Pourquoi ? Parce que les professeurs recommandent régulièrement à leurs élèves de regarder "Secrets d'Histoire" pour préparer les programmes. Contrairement à ce qu'on dit, les profs m'aiment plutôt bien (rires). Et d'ailleurs, Jean-Michel Blanquer me le répète à chaque fois que je le vois en me disant que l'émission aide à populariser l'Histoire. Vous savez, ce que me disent les mères dans la rue, c'est : "Vous avez redonné le goût de l'Histoire à mes enfants". Car dans "Secrets d'Histoire", on rend l'histoire familière à travers des personnages humains. Or, l'enseignement de l'Histoire depuis 1968 se fait surtout via les idées, leurs évolutions et les révolutions. Ca ne va pas spécialement intéresser les gamins de 13-14 ans...

Ils ont dit
"Mes émissions sont diffusées dans les écoles comme dans les ehpad"
Stéphane Bern

Vous n'adapterez pas "Secrets d'Histoire" au public plus âgé de France 3 ?
Non, le public, c'est le public ! Quand j'enregistre les émissions, je ne me demande pas qui me regarde. Je m'adresse pas à un public particulier. Je fais du patrimoine. Mes émissions sont enregistrées et elles sont ensuite diffusées dans les écoles comme dans les ehpad. Ca plaît donc à tous les publics (rires).

Vous êtes désormais un animateur de France 3, plus que de France 2 ?
Quand j'ai commencé, j'étais sur les deux chaînes, France 2 et France 3. Je faisais énormément d'émissions sur France 3. Et un jour on m'a dit : 'Maintenant tu arrêtes les émissions sur France 3 car ce sont des entités bien distinctes'. Bon, j'ai arrêté. Et là, on me dit de refaire ce que je faisais il y a dix ans et de redevenir un animateur pour France 2 et France 3. Welcome ! Je me sens aussi légitime sur les deux chaînes. France 2 sera dédiée aux évènements comme l'Eurovision, "Tout le monde joue..." avec Nagui, des primes évènements comme une émission sur les 130 ans de la Tour Eiffel avec Marie-Sophie Lacarrau. Et puis des escapades à Vienne et au Pays-Bas prévues aussi sur France 2.

Ils ont dit
"Frédéric Salat-Baroux a acheté l'année dernière le coffret intégral de "Secrets d'Histoire" pour Bernadette Chirac"
Stéphane Bern

Comment expliquez-vous la longévité de "Secrets d'Histoire" (12 ans, ndlr) à une époque où tout se périme très vite en télé ?
Parce que c'est le patrimoine ! Ce n'est pas pour critiquer mon employeur mais il ne vous a pas échappé qu'il y a souvent un mélange entre des inédits et des rediffusions de "Secrets d'Histoire", ce qui ne me met pas toujours en joie, évidemment. "Secrets d'Histoire" a un public familial et est une émission qui plaît aux gamins comme aux moins jeunes. L'autre jour, un éboueur de l'avenue Charles de Gaulle à Neuilly m'a arrêté dans la rue pour me dire qu'il regardait "Secrets d'Histoire avec ses enfants. Je sais que Frédéric Salat-Baroux (le mari de Claude Chirac, ndlr) a acheté l'année dernière le coffret intégral de "Secrets d'Histoire" pour Bernadette Chirac. Vous voyez, cela va des plus jeunes aux plus âgés, des grands de ce monde au quidam dans la rue.

Savez-vous si Emmanuel et Brigitte Macron regardent "Secrets d'Histoire" ?
C'est comme cela que je les ai connus ! J'ai croisé un jour Emmanuel Macron quand il était encore ministre de l'Economie. Il m'a arrêté dans la rue en me disant : "On regarde 'Secrets d'Histoire', ma femme vous adore ! Donnez-moi votre numéro ! Il faut qu'on dîne ensemble". Voilà comment c'est né... Le couple présidentiel regarde "Secrets d'Histoire" et me fait même des commentaires aussitôt après. Mais ils ne regardent pas que cela. Ils regardent tout ! L'autre fois, le président m'a parlé de "La fabuleuse histoire... de l'école" et de l'"Eurovision". Il regarde le service public. Visiblement, il aime, et il a raison !

Stéphane Bern
Stéphane Bern
Stéphane Bern élu conseiller municipal avec 97,3% des voix dans un village du Perche
"Emmanuel Macron m'avait proposé..." : Stéphane Bern assure qu'il n'entrera "jamais" dans un gouvernement
Stéphane Bern : "Je n'ai pas refusé d'animer 'Affaire conclue' par dédain"
"Ces pourris de templiers" : Stéphane Bern se la joue "Assassin's Creed" dans une parodie de "Secrets d'histoire"
Voir toute l'actualité sur Stéphane Bern
Autour de Stéphane Bern
  • RTL
  • Le Figaro
  • Benjamin Castaldi
  • Florence Foresti
  • Flavie Flament
  • Josiane Balasko
  • Charlotte de Turckheim
  • Ariel Wizman
  • Nathalie Baye
  • François-Xavier Demaison
l'info en continu
"The Power" : 3 semaines seulement après son lancement, W9 commande déjà une saison 2 de sa nouvelle télé-réalité
TV
"The Power" : 3 semaines seulement après son lancement, W9 commande déjà une...
"Pékin Express" 2024 : On connaît (enfin) la date de diffusion de la finale du jeu d'aventure de M6
TV
"Pékin Express" 2024 : On connaît (enfin) la date de diffusion de la finale du jeu...
Audiences access 20h : Coup de mou pour "TPMP" et Cyril Hanouna sur C8, le "20 Heures" de France 2 plonge sous les 4 millions
Audiences
Audiences access 20h : Coup de mou pour "TPMP" et Cyril Hanouna sur C8, le "20...
Audiences pré-access : L'élimination de Karine a-t-elle boosté les scores de "N'oubliez pas les paroles" sur France 2 ?
Audiences
Audiences pré-access : L'élimination de Karine a-t-elle boosté les scores de...
Audiences : "Mademoiselle Holmes" avec Lola Dewaere a-t-elle confirmé son très bon lancement face à l'exploit de l'OM en Ligue Europa sur M6 ?
Audiences
Audiences : "Mademoiselle Holmes" avec Lola Dewaere a-t-elle confirmé son très bon...
"Je suis très en colère" : Michel Cymes désapprouve le choix de France Télévisions d'arrêter "Le magazine de la santé"
TV
"Je suis très en colère" : Michel Cymes désapprouve le choix de France Télévisions...