Stéphane Courbit : "Banijay n'est pas 'Vivendi dépendant'"

Partager l'article
Vous lisez:
Stéphane Courbit : "Banijay n'est pas 'Vivendi dépendant'"
Stéphane Courbit
Stéphane Courbit © Abaca
L'homme d'affaires tient à rassurer sur la prise de participation de Vivendi dans son nouveau géant de la production issu de la fusion entre Banijay et Zodiak.

Un géant de la production est né. Mardi, la fusion annoncée en juillet dernier entre le Français Banijay et l'Italien Zodiak Media a été finalisée. C'est Stéphane Courbit, patron de Banijay via sa holding Lov, qui prend la tête du nouvel ensemble. "Avec plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, nous sommes maintenant l'un des acteurs majeurs du secteur avec Endemol Shine, qui reste loin devant avec plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, Fremantle et ITV", s'est félicité l'homme d'affaires dans une interview parue aujourd'hui dans Le Figaro (payant).

À lire aussi
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Business
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Daniel Kretinsky prend 5% de TF1
Business
Daniel Kretinsky prend 5% de TF1
TV : Exportation record des programmes français en 2020
Business
TV : Exportation record des programmes français en 2020
Bernard Arnault sort de la holding d'Arnaud Lagardère
Business
Bernard Arnault sort de la holding d'Arnaud Lagardère

"Vivendi dispose de la puissance financière pour nous aider"

Le nouveau Banijay est désormais un groupe composé de 5.000 collaborateurs réalisant les deux tiers de son activité dans la production de programmes de flux et le tiers restant dans la production de fictions et la distribution. Actuellement présent dans "une vingtaine de pays", le nouveau géant de la production compte poursuivre son développement à l'international, notamment en Europe de l'Est et en Afrique.

Deux zones où pourra sans doute l'aider le troisième et dernier acteur de la fusion actuelle : Vivendi. Bien implanté en Afrique, le géant des médias français vient en effet de prendre 26,2% du capital du nouvel ensemble. "Vivendi (...) dispose de chaînes dans ces territoires. Nous avons proposé au groupe de Vincent Bolloré de produire des contenus pour eux", explique d'ailleurs Stéphane Courbit dans son entretien au Figaro.

Ce dernier tient à rassurer sur la potentielle dépendance à Vivendi de son nouveau groupe. "Notre volume d'affaires avec Vivendi se situe entre 50 et 80 millions d'euros selon les années. Cela représente un peu plus de 5% de notre chiffre d'affaires, c'est marginal. Banijay n'est pas 'Vivendi dépendant'", précise-t-il. Et d'ajouter : "L'intégration du groupe Zodiak sera notre priorité cette année, on ne s'interdit pas d'autres acquisitions à l'avenir. Et Vivendi dispose à la fois de la puissance financière et de l'apport industriel pour nous aider".

"Il est prévu que Vivendi ne dépasse pas 49,9% du capital"

Stéphane Courbit tient aussi à rassurer sur une éventuelle prise de contrôle de sa société par Vincent Bolloré, connu pour ses conquêtes inattendues. "Aujourd'hui, le capital du nouveau Banijay est détenu à 73,8 % par la holding LOV Banijay dans laquelle LOV détient 50,1 % aux côtés de De Agostini qui en détient 49,9 %. Pour sa part, Vivendi détient en direct 26,2 % du capital du nouveau Banijay", explique ainsi Stéphane Courbit.

Avant de préciser : "Par ailleurs, Vivendi a souscrit à une émission de 100 millions d'euros sous forme d'obligations convertibles qui pourraient à échéance, si les parties le décident, se convertir en capital. Dans cette hypothèse, il est prévu que Vivendi ne dépasse pas 49,9% du capital. La volonté de De Agostini et de Vivendi est de laisser le contrôle du groupe aux producteurs".

Stéphane Courbit
Stéphane Courbit
Banijay prêt à acquérir EndemolShine
Le producteur Stéphane Courbit solde son différend avec la famille Bettencourt
"Le Point" condamné pour avoir diffamé Stéphane Courbit
Voir toute l'actualité sur Stéphane Courbit
Autour de Stéphane Courbit
l'info en continu
"Barbie, le film" : Ryan Gosling jouera le "Ken" de Margot Robbie
Cinéma
"Barbie, le film" : Ryan Gosling jouera le "Ken" de Margot Robbie
Tir mortel d'Alec Baldwin : La production de "The Rookie" avec Nathan Fillion prend une décision radicale
Séries
Tir mortel d'Alec Baldwin : La production de "The Rookie" avec Nathan Fillion...
"Ca va être dur ce matin !" : Fou rire dans la pré-matinale de BFMTV
TV
"Ca va être dur ce matin !" : Fou rire dans la pré-matinale de BFMTV
Audrey Fleurot, Eric et Ramzy, Gérard Darmon... : Le cast de la saison 2 de "Lol : qui rit, sort" sur Amazon Prime
SVOD
Audrey Fleurot, Eric et Ramzy, Gérard Darmon... : Le cast de la saison 2 de "Lol :...
"C Politique-ment correct'" : Alain Finkielkraut s'en prend à "C Politique" sur France 5, Karim Rissouli lui répond
TV
"C Politique-ment correct'" : Alain Finkielkraut s'en prend à "C Politique" sur...
Valéry Giscard d'Estaing vivant : La gaffe d'Alba Ventura sur RTL
Radio
Valéry Giscard d'Estaing vivant : La gaffe d'Alba Ventura sur RTL