Steven Spielberg veut évincer Netflix des Oscars

Partager l'article
Vous lisez:
Steven Spielberg veut évincer Netflix des Oscars
Steven Spielberg
Steven Spielberg
Le cinéaste va proposer que la plateforme ne puisse plus concourir à la plus célèbre cérémonie de récompenses du cinéma américain.

Il n'y a pas qu'à Cannes que le cas Netflix fait débat. Aux États-Unis, la performance de "Roma", film d'Alfonso Cuarón proposé sur la plateforme, et qui a raflé trois Oscars, a été remarquée. Selon "IndieWire", la nouvelle n'aurait pas du tout enchanté Steven Spielberg. D'après le site américain, le réalisateur de "Ready Player One" s'oppose fermement à la présence de Netflix dans la compétition. Un représentant d'Amblin Entertainment, la firme de Spielberg, déclare à ce sujet : "Steven croit vraiment en la différence entre le streaming et le cinéma. Il sera heureux si d'autres le rejoignent dans (sa campagne) lorsque le sujet sera abordé (au comité de direction des Oscars). Nous verrons ce qui en ressort".

À lire aussi
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

Une déclaration peu surprenante alors que le cinéaste avait publiquement déclaré, dans une interview à ITW News, l'année dernière : "À partir du moment où vous vous engagez sur un format télévisuel, vous faites un film de télévision. S'il est bon, vous méritez certainement un Emmy, mais pas un Oscar. (...) Je ne crois pas que des films qui ont été projetés dans quelques salles pour la forme pendant moins d'une semaine puissent répondre aux critères pour être nommés aux Oscars". Par ailleurs, le mois dernier, lors de la cérémonie des Cinema Audio Society Award, Spielberg avait lancé : "La plus grande contribution que nous puissions faire en tant que réalisateurs est de donner au public l'expérience des films diffusés dans les salles de cinéma".

Netflix répond à Spielberg : "Nous aimons le cinéma"

Steven Spielberg épouse donc pleinement la position des dirigeants du festival de Cannes, qui ne veulent pas (pour l'instant) de la plateforme tant qu'elle ne propose pas ses films en salles. Reste à voir si Spielberg parviendra à faire infléchir la position de l'Académie des Oscars. En tant que membre du conseil, il pourra défendra sa cause lors de la prochaine réunion annuelle de l'Académie prévue pour avril. Celle-ci a d'ailleurs confirmé à "IndieWire" que les propositions de Steven Spielberg seront étudiées à cette occasion.

De son côté, Netflix a réagi dans un tweet, sans citer nommément Steven Spielberg. "Nous aimons le cinéma. Nous aimons aussi : donner accès aux gens qui n'ont pas beaucoup de moyens ou vivent dans une ville sans cinéma; laisser quiconque, n'importe où, profiter d'une sortie au même moment; fournir aux cinéastes des moyens supplémentaires de partager leur art. Ces choses ne sont pas incompatibles", a écrit la plateforme sur son compte Twitter.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
pfff ;)

Sauf que l'Oscar du meilleur film d'animation a été créé en 2002, et depuis donc Toy Story 3 et Là-Haut ont eu droit au honneur d'une nomination pour le Meilleur Film.



Solokane

tout à fait d'accord avec Spielberg, j'adore le cinéma, j'adore Netflix aussi mais rien ne remplacera jamais la magie de voir un film dans une salle sur grand écran, c'est une atmosphère particulière une immersion et un ressenti émotionnel complètement différent que quand vous êtes chez vous, c'est un peu comme le théatre voir une pièce à la tv ou au théatre lui même c'est incomparable, donc oui un film Netflix aussi bon soit il ce n'est pas une véritable expérience de cinéma et n'a rien à faire aux Oscars



via

Supprimer les participations de Netlix aux festivals de cinéma ne les empêchera pas de produire et de diffuser en streaming. Netflix a déjà bien assez d'audience, ce n'est pas la peine de lui dérouler le tapis rouge des Oscars.



arno2marcq

C'est vrai. Pour les festivals c'est plus compliqué.



arno2marcq

C'est justement parce que ça n'a pas plu à certains académiciens qu'ils ont créé l'oscar du film d'animation.



xavier brunet

Surtout que Spielberg a "gonflé" pour le cinéma européen son télé-film "Duel".



Withnail

Pourquoi pas, mais ça rallongerait une cérémonie déjà trop longue.

J'imagine qu'on peut aussi envisager à terme la création d'une cérémonie à part entière réservée aux films de streaming. Si pour l'instant c'est difficile parce que Netflix trusterait tout, l'arrivée des services de Disney ou Warner et la montée de Hulu et Amazon risque de rééquilibrer les choses.

Après tout, il n'y a pas que les Oscars. Les Spirit Awards consacrés au cinéma indépendant ont pris une vraie ampleur et ont une vraie légitimité, complétant les Oscars ou les Golden Globes. Donc une nouvelle cérémonie pourrait émerger.



EiffelNord

Ce n'est pas une réponse satisfaisante.

Quid des téléfilms hautement qualitatifs comme un certain nombre produits par Arte avec des réalisateurs chevronnés, des acteurs réputés, un budget correct et un propos et une réalisation maîtrisée ?

Pourquoi pour eux on a historiquement pas fait d'exception (idem avec Duel de Spielberg) et qu'avec Netflix la question se pose pas : on doit le faire ! Le changement de financement de dernière minute n'explique pas forcément tout (exemple : Mulholland Drive était une série avant de devenir un film... culte).



EiffelNord

C'est un bon compromis... qui s'applique moins facilement aux festivals comme Cannes.



EiffelNord

En France, un certain nombre (une minorité) de téléfilms étrangers diffusés sont en fait des films sortis au cinéma dans leurs pays d'origine (désolé de ne pas avoir de nom précis à donner)... ce qui semble permettre de respecter les quotas de diffusion de films de chaque chaîne.



Jules754

C'est faux. "Roma" a été acheté une fois fini. Netflix a annoncé avoir acquis les droit en avril 2018. Pareil pour Okja, Mowgli, Beasts of no Nation etc.. "The Irishman", prochain Scorsese, est il me semble le premier très gros film produit par Netflix, la Paramount ayant claqué la porte a cause du budget trop important.
Film qui devrait sortir à grande échelle dans les salles de cinémas aux USA grâce à l'insistance du réalisateur.



pfff ;)

Des films d'animation ont déjà concourus à l'Oscar du meilleur film (Toy Story 3 et La Belle et la Bête)



arno2marcq

Qu'est ce qu'un film de cinéma ? Pour moi c'est un film sorti en salles, en grand écran et avec un beau son . Bien que certains films et séries des plateformes vidéo surpassent la qualité de bon nombre de films au cinéma ou de séries sur les chaînes historiques, cela reste du streaming. Et ce n'est pas sortir pour la forme un film Netflix sur quelques écrans qui changent la donne.

Pourquoi pas créer aux Oscars une catégorie du meilleur film des plateformes streaming ? Ca serait dans l'ère du temps et ça montrerait une certaine modernité aux Oscars. Un bon compromis aussi. On ne peut pas non plus nier le phénomène. Ils ont bien créer à part le meilleur film d'animation considérant qu'un film animé ne pouvait pas concourir à l'Oscar du meilleur film (je suis mitigé sur ce point).



tikeum75

Tu verras bien :)



Emrata.

Arrete de croire à une faillite de Netflix, c’est ridicule...



A French

Bien pour ça que Netflix a plus sa place aux Emmys qu'aux Oscars, si on considère que les Oscars récompensent des films tournés avant tout pour être diffusés au cinéma et non sur petit écran.



Withnail

Certaines productions Netflix sont effectivement formidables et de bien meilleure qualité artistique que 90% du cinéma. Tout comme ont pu l'être Les Sopranos, Breaking Bad ou Game of Thrones. Mais c'est quand même de la télé. Aucune honte ou complexe à avoir. L'obsession de Netflix pour les Oscars montre que quelque part ils font un complexe d'infériorité.

D'ailleurs est-ce que Netflix se plaint d'être récompensé aux Emmys ? Si Roma et Buster Scruggs ne sont pas nommés aux Emmys, je pense que Netflix sera scandalisé. On ne peut pas jouer sur tous les tableaux.



TéléQuaNon

De la mauvaise alors!



TéléQuaNon

Je n'ai pas compris et pourtant j'ai un petit zizi.



philalex

Pourquoi un téléfilm serait-il forcément mauvais ?



tikeum75

Erreur, le film de cinéma est indissociable de sa sortie en salle. Quand Netflix n'existera plus, ce qui ne devrait pas prendre trop de temps, les salles seront toujours présentes :)



Withnail

Si Roma est un film, alors est-il à la hauteur de Camping 3 ou Aladin 2 ? Ce n'est pas une question de hauteur ou de qualité mais de définition. Un téléfilm est un film réalisé pour la télévision, ce qui est exactement ce que fait Netflix.

Spielberg lui-même a réalisé des téléfilms, notamment "Duel"... qu'il n'inclut jamais dans sa filmographie officielle. Pour lui, son premier film c'est Sugarland Express, parce qu'il l'a réalisé pour le cinéma.

Et puis, il n'y a rien de honteux a concourir pour les Emmys. Si Netflix veut concourir aux oscars il doit exploiter ses films en salles. Ou alors on doit considérer que Game of Thrones ou Modern Family peuvent aussi concourir aux Oscars.



O_De

Il faut évoluer avec son temps selon moi... S'adapter aux nouveaux usages et accepter que de nouvelles plateformes apparaissent.



O_De

Donc si je comprends bien votre avis : Vous dites que «Roma» (film commandé par Netflix) est à la hauteur d'un téléfilm diffusé en après-midi sur TF1 par exemple ??? C'est une blague j'espère xD



philalex

Il a bien raison ! Netflix fait des téléflims.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" puissant leader entre 16h et 18h loin devant Inter, Europe 1 chute encore
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" puissant leader entre 16h et 18h loin devant...
Audiences access 20h : L'info toujours bien suivie, record égalé pour "Plus belle la vie"
Audiences
Audiences access 20h : L'info toujours bien suivie, record égalé pour "Plus belle...
Audiences access 19h : "DNA" leader, "N'oubliez pas les paroles" au plus haut, "Chasseurs d'appart'" en petite forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, "N'oubliez pas les paroles" au plus haut,...
Audiences : "Des racines et des ailes" leader devant "Grey's Anatomy: Station 19", W9 boostée par Michel Sardou
Audiences
Audiences : "Des racines et des ailes" leader devant "Grey's Anatomy: Station 19",...
Audiences radio : France Inter reste leader devant RTL, nouveau plus bas historique pour Europe 1
Audiences
Audiences radio : France Inter reste leader devant RTL, nouveau plus bas...
Les groupes Les Echos - Le Parisien et Canal+ acquièrent les chaînes Mezzo
TV
Les groupes Les Echos - Le Parisien et Canal+ acquièrent les chaînes Mezzo
Vidéos Puremedias