Sud Radio réclame 23 millions d'euros à Médiamétrie

Partager l'article
Vous lisez:
Sud Radio réclame 23 millions d'euros à Médiamétrie
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Médiamétrie
Médiamétrie © DR
Didier Maïsto, le patron de la station, annonce attaquer en justice l'institut de mesure d'audience.

Il entre en guerre contre l'entreprise de mesure d'audience. Invité ce matin sur CNews, Didier Maïsto, président du groupe Fiducial Media, propriétaire de Sud Radio, a annoncé son intention de porter plainte contre Médiamétrie. Le PDG a remis en cause les méthodes d'enquête de l'institut qui lui permettent de délivrer les audiences des stations et qui indiqueraient selon lui des chiffres erronés pour Sud Radio. Le patron a d'ailleurs réclamé 23 millions d'euros de dommages et intérêts.

À lire aussi
RTL trouve (enfin) son dernier humoriste pour sa matinale
Radio
RTL trouve (enfin) son dernier humoriste pour sa matinale
Cyril Hanouna piège en direct Jean-Pierre Foucault sur Europe 1
Radio
Cyril Hanouna piège en direct Jean-Pierre Foucault sur Europe 1
"L'envie m'a quitté" : Jean-Pierre Foucault révèle pourquoi il a "pratiquement" arrêté la télévision
Radio
"L'envie m'a quitté" : Jean-Pierre Foucault révèle pourquoi il a "pratiquement"...
Après Jean-Luc Lemoine, Europe 1 recrute un nouvel humoriste pour la rentrée
Radio
Après Jean-Luc Lemoine, Europe 1 recrute un nouvel humoriste pour la rentrée

Une "méthodologie bidon" de Médiamétrie

"Je vais dire tout haut ce que tout le monde sait dans le milieu et que forcément, le grand public ne sait pas. Médiamétrie est un institut privé qui a à son capital toutes les télés, toutes les radios, les annonceurs et les gens chargés de les commercialiser (...) Ce qui est compliqué, c'est d'être juge et partie", a avancé Didier Maïsto, accusant Médiamétrie de "méthodologie bidon".

De plus, il a reproché à Médiamétrie de ne pas citer Sud Radio lors des sondages téléphoniques. "On a une grille performante, on commence à faire de la com ! On voit les appels qui fleurissent. Les audiences sont exponentielles sur internet. Et miracle absolu, sur Médiamétrie, ça ne bouge pas !", s'est agacé Didier Maïsto, précisant : "Parallèlement à ça, j'ai eu des appels d'auditeurs qui me disent que toutes les radios sont proposées (par Médiamétrie, ndlr), on cite les noms, sauf Sud Radio ! (...) C'est le premier problème."

Les chiffres de la prochaine vague "sont faux"

Le PDG a ensuite pointé du doigt les questions posées aux panels sur Internet, "qui sont censées être un peu plus fines", mais "qui ne font pas apparaître Sud Radio". "Pour finir sur ce sujet, il y a une radio qui n'est pas en Île-de-France - je ne veux pas citer le nom - qui fait partie du panel radio, parce qu'elle tellement connue selon Médiamétrie, qu'elle irradie au-delà de la Normandie", a lâché Didier Maïsto.

Ainsi, pour l'ensemble de ces reproches, Didier Maïsto a déclaré porter plainte et réclamer 23 millions d'euros de dommages et intérêts à Médiamétrie. "C'est calculé par nos conseils sur notre manque à gagner depuis qu'on a racheté la radio en fonction de l'extrapolation qu'on a pu faire à travers l'écoute digitale", a-t-il détaillé, avant de conclure que les chiffres qui seront publiés lors de la prochaine vague de novembre "sont faux".

l'info en continu
Ce soir à la télé : Kevin Mayer veut "marquer l'histoire" sur France 2 (màj)
Programme TV
Ce soir à la télé : Kevin Mayer veut "marquer l'histoire" sur France 2 (màj)
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
TV
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
TV
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
"L'école de la vie" : Julie de Bona succède à Guillaume Labbé comme professeur principal de la série de France 2
Séries
"L'école de la vie" : Julie de Bona succède à Guillaume Labbé comme professeur...
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel
Politique
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre", arbitre la chaîne L'équipe
TV
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre",...