Taylor Lautner : "Je ne veux pas faire sans cesse la même chose"

Partager l'article
Vous lisez:
Taylor Lautner : "Je ne veux pas faire sans cesse la même chose"
2 photos
Lancer le diaporama
Interview. A l'affiche du thriller "Identité Secrète", qui est sorti hier sur les écrans français, l'acteur révélé dans la franchise "Twilight" évoque ce nouveau film, la pression qu'il représente et son statut de sex symbol.

C'est hier qu'est sorti en salles "Identité Secrète", le premier film qu'a accepté Taylor Lautner après l'incroyable succès des premiers films de la franchise "Twilight". Le jeune acteur américain, qui a fait ses débuts au cinéma il y a six ans déjà, a depuis signé pour deux autres films d'action et se positionne sur un créneau bien distinct de Robert Pattinson, qu'on a vu notamment face à Reese Witherspoon dans "De l'eau pour les éléphants".

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

De passage à Paris en début de semaine pour assurer la promotion du film, Taylor Lautner a accordé un entretien à puremedias.com. Il revient sur son positionnement d'acteur de film d'action, avoue ne pas prêter attention aux chiffres du box-office ou aux critiques et évoque son statut de sex symbol. puremedias.com vous propose de découvrir des extraits de l'interview en vidéo, et l'intégralité en texte ci-dessous.

[media id=4436746 format=620x0][/media]

"Identité Secrète" est le premier film que tu aies accepté après "Twilight", puis sont venus "Stretch Armstrong" et "Cancun", des rôles qui te positionnent comme un acteur de film d'action. C'est un choix délibéré ou ce sont les circonstances et les propositions qui t'ont conduit là ?

A l'époque, ça m'a semblé être la bonne décision et je suis très content de l'avoir prise. J'ai suivi mon coeur. Je me rappelle, quand j'ai entendu l'idée du film pour la première fois, ça m'a beaucoup intéressé et enthousiasmé. J'adore le personnage principal, j'adore le voyage qu'il entreprend, et c'est le genre de films que moi j'irais voir au cinéma. C'est génial de pouvoir faire un film qui te passionne, que tu aimes vraiment.

Après "Twilight", as-tu établi un plan de carrière ou as-tu simplement suivi ton instinct ?

Un peu des deux en fait. Je n'ai pas dit "Voilà ce que je veux faire, puis je ferai ça". Mon but en tant qu'acteur c'est de me lancer des défis, de m'attaquer à des rôles très variés. Je ne veux pas faire sans cesse la même chose. Et c'est ça qui m'a plu dans "Identité Secrète". Quand j'ai lu le script, je me suis dit que cette idée était géniale et que c'était quelque chose de différent, quelque chose que je n'avais jamais fait. Donc je savais que c'était un projet pour moi.

Tu étais scotché à ton téléphone vendredi en attendant les premiers chiffres du box-office ?

(Rires) J'étais très occupé vendredi, je voyageais entre Los Angeles et New York donc ça a été difficile.

Est-ce qu'il y a une certaine pression justement dans le fait de porter seul un film ?

Je mentirais si je disais que je ne ressentais aucune pression. Mais j'essaie de ne pas trop y penser, je me concentre vraiment sur ce que je peux contrôler, ce sur quoi j'ai une influence. Ca inclut tout ce que j'ai donné pour ce film, tout le cast et toute l'équipe ont absolument tout donné, nous étions tous passionnés et je suis très content du résultat. Je ne pense pas trop à la pression, je pense plus au plaisir, je suis très content que le film sorte et que le monde entier puisse le voir.

Dans la catégorie des choses que tu ne peux pas contrôler, il y a aussi les critiques. Elles n'ont pas été très tendres avec le film...

C'est un peu la même chose oui, je n'y prête pas beaucoup d'attention... Et j'ai été tellement occupé que je n'ai pas eu le temps de les lire.

On te compare sans cesse à d'autres. Il y a évidemment Robert Pattinson, dont on compare les performances au box-office et on lit aussi beaucoup que tu es "le nouveau Tom Cruise". Ca fait quoi ?

Tom Cruise ? C'est un monument ! Il est en tête de ma liste d'acteurs depuis que je suis tout petit, je l'ai toujours admiré. Je donnerais tout pour avoir ne serait-ce qu'une fraction de la carrière qu'il a eue, il est incroyable.

Depuis ta transformation physique pour "Twilight 2", on parle beaucoup plus de ton physique, on te présente comme un sex symbol. Tu crois que ça peut être un obstacle pour être pris au sérieux en tant qu'acteur ?

Je ne sais pas... Encore une fois, c'est quelque chose sur lequel je n'ai pas de prise ou de pouvoir donc je ne me focalise pas là-dessus. Je choisis des rôles qui m'intéressent et qui n'ont rien à voir avec mon physique. Si je fais du cinéma, c'est parce que j'aime ça.

Et qu'est-ce que ça fait d'être l'adolescent le mieux payé d'Hollywood ?

Je n'en sais rien ! Tu me l'apprends !

Sur le même thème
l'info en continu
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
"Le bureau des légendes" : Pourquoi la saison 5 n'est-elle pas disponible sur myCANAL ?
Séries
"Le bureau des légendes" : Pourquoi la saison 5 n'est-elle pas disponible sur...
Christophe Dugarry va quitter RMC
TV
Christophe Dugarry va quitter RMC
David Pujadas présente ses excuses pour... son maquillage !
TV
David Pujadas présente ses excuses pour... son maquillage !
Audiences : Quel score pour le discours de la Reine Elisabeth sur BFMTV, CNews et LCI ?
Audiences
Audiences : Quel score pour le discours de la Reine Elisabeth sur BFMTV, CNews et...
Gilles Pélisson prédit une chute "d''au moins 50%" du chiffre d'affaires publicitaire de TF1 en avril
Business
Gilles Pélisson prédit une chute "d''au moins 50%" du chiffre d'affaires...
Vidéos Puremedias