TF1 : Alessandra Sublet met fin à sa carrière d'animatrice télé pour se consacrer à la comédie

Partager l'article
Vous lisez:
TF1 : Alessandra Sublet met fin à sa carrière d'animatrice télé pour se consacrer à la comédie
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Alessandra Sublet de retour dans "C à vous" en 2013 © Photo CHRISTOPHE CHEVALIN/TF1
La future ex-animatrice apparaîtra prochainement dans "Handi Gang", un téléfilm diffusé sur TF1.

"Cette fois, c'est définitif". À 45 ans, Alessandra Sublet a sonné le glas, ce jeudi dans "Le Parisien", de sa carrière d'animatrice télé. Celle qui a débuté dans "Combien ça coûte ?" aux côtés de Jean-Pierre Pernaut en 2003 sur TF1, a connu la popularité avec "Incroyable talent" et "L'amour est dans le pré" à partir de 2006 sur M6 et explosé entre 2009 et 2013 avec la quotidienne "C à vous" sur France 5 "quittera ce costume" à la fin de la saison.

À lire aussi
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
"Nous avons caché une GoPro" : Comment la production de "Koh-Lanta" 2024 a filmé Ricky récupérer un collier d'immunité en pleine épreuve sans se faire remarquer
TV
"Nous avons caché une GoPro" : Comment la production de "Koh-Lanta" 2024 a filmé...
"Je suis extrêmement vexée" : L'aventurière de "Koh-Lanta" 2024 éliminée lors de l'épreuve de confort éliminatoire fond en larmes
TV
"Je suis extrêmement vexée" : L'aventurière de "Koh-Lanta" 2024 éliminée lors de...
Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : La zone de recherche des colliers d'immunité est "délimitée par des cordes"
TV
Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : La zone de recherche des colliers d'immunité...

"Je sais que je suis attendue au tournant"

"J'ai réalisé tous mes rêves d'animatrice. On me verra beaucoup moins, mais ce n'est pas le plus important. Jamais la notoriété a été un moteur pour moi. Ni l'argent, d'ailleurs. Je fonctionne à l'envie. Je souhaite me consacrer à d'autres projets, tenter de nouvelles aventures", a expliqué Alessandra Sublet dans une interview à nos confrères.

La future ex-animatrice se lance dans la comédie. Elle apparaîtra d'ailleurs prochainement dans "Handi Gang", un téléfilm pour TF1 dans lequel elle incarne la mère d'un enfant handicapé. "Je sais que je suis attendue au tournant, qu'il y a déjà plein de comédiennes talentueuses. Je pense simplement être crédible. Après, est-ce que je suis une bonne actrice ? Aux téléspectateurs de juger", anticipe la nouvelle comédienne, qui travaille en parallèle à l'adaptation pour TF1 de son premier livre, "T'as le blues, baby ?". Elle devrait y jouer un rôle.

La lassitude a donc fini par gagner l'animatrice passée par les quatre principaux groupes de télévision (TF1, France Télévisions, Canal+ et M6). "Je me suis demandé si j'éprouvais encore autant de plaisir sur un plateau télé. À 45 ans, je ne peux pas continuer l'animation si mon coeur bat moins fort", assure-t-elle. Plusieurs décisions récentes en attestaient. Alessandra Sublet a toujours refusé, par exemple, de s'engager dans la durée à la présentation du "Grand concours des animateurs" et elle a annoncé son retrait, à l'issue de la saison en cours, de "Mask Singer", deux émissions pour lesquelles la Une est, on l'imagine, en train de lui chercher un successeur.

Une humoriste pour lui succéder à "C'est Canteloup!" ?

Le divertissement "Duos mystères" se trouve lui aussi orphelin. Quid enfin de la suite de "C'est Canteloup !", la pastille humoristique quotidienne qu'elle anime avec Nicolas Canteloup ? Alessandra Sublet verrait bien "une humoriste" lui succéder à la présentation. "Il faut allier le jeu et faire abstraction des réactions des personnes qu'on caricature. Ce n'est pas toujours évident pour ceux qui encaissent derrière leur écran".

Alessandra Sublet
Alessandra Sublet
"C'est une invasion !" : Alessandra Sublet et Thomas Sotto sèment la pagaille sur France 2 et surprennent Agathe Lecaron dans "La maison des maternelles"
Alessandra Sublet sur ses débuts à "C à vous" : "Je n'avais aucun 'background' de culture"
"C'est Canteloup" : Alessandra Sublet fait des adieux en toute sobriété à la quotidienne de TF1
"Handigang" : Alessandra Sublet fait ses débuts de comédienne ce soir sur TF1
Voir toute l'actualité sur Alessandra Sublet
Autour de Alessandra Sublet
  • France Télévisions
  • France 5
  • Karine Le Marchand
  • Valérie Trierweiler
  • Alex Goude
  • Sandrine Corman
  • Véronique Mounier
  • Gilbert Rozon
l'info en continu
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper à la publicité
Plateforme
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper...
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le mardi sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...