Top Chef 2012, épisode 8 : Carl quitte l'aventure, Norbert veut prendre une vendeuse sur le bureau

Partager l'article
Vous lisez:
Top Chef 2012, épisode 8 : Carl quitte l'aventure, Norbert veut prendre une vendeuse sur le bureau
"Top Chef 2012"
"Top Chef 2012" © M6/Olivier
Petit à petit, l'étau se resserre dans "Top Chef 2012" ! Et entre la séduction de tennismen et la guerre des restos qui fait ressortir le pire de certains candidats, on ne s'ennuie pas dans ce huitième épisode. Même s'il est trop long.

La semaine dernière, on aurait presque sorti les mouchoirs si Norbert n'en avait pas fait trois tonnes de trop lors de ses adieux déchirants avec Julien. Rappelez-vous, le candidat aux multiples proverbes cultes s'était même sabordé lui-même, espérant ne pas voir son ami Julien partir à sa place. Mais son sacrifice fut trop timide pour être efficace - il aurait fallu louper le dressage ET le plat pour faire aussi mauvais que Julien, qui lui ne s'est pas loupé pour l'occasion.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...

Ce soir, dans le huitième épisode de "Top Chef 2012", comment Norbert surmontera-t-il cette terrible douleur ? Et quelles épreuves devront affronter les candidats jusqu'à pas d'heure ? Rendez-vous dès 21h pour en discuter ensemble !

"Mes petites mains s'agitent toutes seules"

21h05. Pour décrocher l'immunité ce soir, les six candidats encore en course vont devoir cuisiner pour des tennismen qui participent à l'Open de Bercy en ce moment même : Santoro, Clément, Tsonga, Llodra, Escudé et Benneteau. Enfin, au moment du tournage, donc en novembre. Au menu : des assiettes froides à base de filets (viande ou poisson). Cyril Lignac fait sa démonstration et propose de la viande pour un plat "sans matière grasse" - je le cite - alors qu'il a cuite dans l'huile et les agrumes !

21h18. Le choix des filets - il n'y avait qu'un de chaque, saumon, cabillaud, poulet, boeuf... - s'est fait au premier arrivé. Norbert s'est jeté sur le poulet, Jean propose du saumon, Noémie n'est en revanche pas très emballée de s'être retrouvée avec le boeuf. Cyrille et sa lotte non plus. Tabata, elle, "pense à l'immounité" évidemment et compte sur ses filets mignons de porc. "Mes petites mains elles s'agitent toutes seules", explique pour sa part Noémie qui prépare des samoussas. Autant certaines semaines les plats ne donnent pas trop l'eau à la bouche, autant cette première épreuve donne faim. Peut-être parce que je n'ai pas encore mangé en même temps... !

21h37. Direction Bercy où les candidats vont dresser leurs plats. "Norbert il est bien à Bercy", lance Norbert qui parle donc de lui à la troisième personne. Les joueurs arrivent quelques minutes plus tard et commencent la dégustation. Tabata fait quasiment carton plein même si les pâtes sont peut-être trop cuites. Cyrille un peu moins avec sa lotte "un peu ferme", mais Noémie, elle, séduit tous les joueurs. Avec sa cuisine, évidemment ! Les joueurs valident aussi le plat de Jean mais Norbert, lui, a peut-être trop osé sur le sucré-salé. Quant à Cyrille, son plat manque un chouilla de saveur.

"C'est ma première immounité !"

21h49. C'est sous les yeux de tout le public que les six finalistes découvrent l'identité du gagnant. Enfin, qu'ils s'apprêtent à la découvrir une fois que la pub sera terminée. Suspense !

21h58. Et après une pub pour la lessive et une autre pour les Kinder Bueno de Tsonga, c'est Tabata qui découvre qu'elle a remporté l'épreuve. "C'est ma première immounité" rappelle la candidate, aux anges. Tabata est immunisée mais participe à l'épreuve suivante, la fameuse guerre des restos : trois équipes de deux ont 48h et 2500 euros pour ouvrir leur restaurant.

22h00. C'est parti pour l'épreuve, avec une petite différence : les clients et Cyril Lignac vont passer devant les trois restaurants mais n'entreront que dans deux ! Jean va faire équipe avec Tabata, Norbert avec Noémie et Cyrille avec Carl. Et Tabata, gagnante de l'épreuve précédente, va pouvoir choisir son restaurant et désigner celui des autres. Lors de la visite, Norbert, malin, fait croire que les restaurants qui ne lui plaisent pas... lui plaisent ! La technique ne marche qu'à moitié : fair-play, Tabata donne sans mettre de bâtons dans les roues. Et quand Stéphane Rotenberg leur propose un commis au choix, Tabata choisit Ruben pour elle, Julien pour Norbert et Noémie, ravis, et Gérald qu'on avait déjà un peu oublié, pour Cyrille et Carl.

"Je sais pas ce qui me retient de te prendre sur le bureau"

22h10. Noémie s'imagine un restaurant nature et se voit déjà s'offrir un mur d'eau. OK. 2500 euros Noémie, n'oublie pas le budget ! Jean et Tabata se disputent déjà pour la couleur des murs et Jean se voit déjà accrocher un tableau de deux femmes qui s'embrassent. Quant à Carl et Cyrille, ils prévoient d'ouvrir un restaurant "épuré et zen". Puis, direction le magasin de meubles où Norbert passe devant tout le monde et joue de son charme (hum hum) pour demander conseil à une vendeuse du magasin. La tension monte avec Jean, qui n'est "pas venu là pour faire copain-copine".

22h18. Toujours dans le magasin, Noémie fait courir tous les vendeurs et baisser les prix de 300 euros auprès de la vendeuse que Norbert avait séduite. "Je sais pas ce qui me retient de te prendre sur le bureau, maman !", lui lance le candidat avant de laisser cette pauvre femme tranquille quitter le magasin. Puis, retour de chaque binôme dans son restaurant pour la peinture et le lendemain matin, avant de s'y remettre, Noémie rend un fier service à Norbert : elle lui rase la tête !

"Il est très bien ton jus"

22h32. Après la troisième pub de la soirée, direction les courses de nourriture cette fois. Cyrille et Carl ont encore presque 800 euros de budget. Jean et Tabata plus que 400 et la tension monte, faute de communication. Quant à Norbert et Noémie, ils ont un peu plus de 450 euros dans la poche. Puis, retour au resto où les candidats retrouvent enfin leur commis. Effusion de joie du côté de Norbert et Julien, évidemment.

22h54. Les préparatifs avancent doucement mais surement mais c'est le drame chez Cyrille et Carl : les housses pour leurs chaises ont disparu. Or, elles sont en mauvais état et Carl réalise même que l'une d'elle a été... customisée. Avec un dessin explicite, pour dire les choses poliment. Bon, il est 22h55 donc on a le droit de parler en mode moins de 18 ans mais on va tenter de rester correct ! Dans le premier restaurant, Tabata s'agace : Ruben et Jean ont commencé à cuisiner des plats qu'elle devait travailler et elle n'est pas contente du résultat. Ruben prend la mouche. "Il est très bien ton jus", le rassure Jean.

23h00. L'heure a sonné. Les critiques parcourent la rue pour choisir leur resto et font leur commentaire. "Ca fait un peu salon d'épilation", s'amuse l'une d'elle à propos du restaurant de Norbert et Noémie. La carte de Cyrille et Carl est "très prétentieuse" pour certains, "sans chichi" pour d'autres. Va comprendre, Charles !

"J'ai envie de casser des portes"

23h04. Le restaurant qui a eu le moins de voix - 7 voix contre sur 11 au total, quand même est celui de Norbert et Noémie. Le côté buccolique n'a pas séduit. Et Norbert, qui trouvait que les autres étaient trop clichés, aurait peut-être dû être plus cliché... La couleur verte, les plantes et les poissons sur les tables ont fait fuir les clients. L'équipe est abattue, Noémie fond en larmes. "C'est vraiment un manque de respect, on s'est donné à fond", regrette la candidate.

23h09. Le restaurant de Tabata et Jean est le premier testé et l'entrée est un succès. Mais au moment du plat, Jean s'énerve et a "envie de casser les portes" : la candidate a demandé des plats de poissons mais ne les récupère pas. "J'aurais fait un scandale dans mon restaurant", lâche Jean. Et au moment de goûter, le bouillon est beaucoup trop corsé. "En Asie on mange les bouillons comme ça" se justifie Jean en cuisine. On n'est pas en Asie ici, Jean. La viande, servie après, est nettement mieux accueillie. Mais au moment du dessert, le four ne marche plus. Tabata vient avec son chalumeau mais met le feu au papier sulfurisé ! On frôle l'incendie de peu. En salles, les chefs ne sont pas dupes et Tabata leur explique ce problème de cuisson.

23h19. Puis vient le moment de goûter les plats du restaurant de Cyrille et Carl. Mais les jurés sont surpris d'apprendre qu'ils vont devoir partager des grandes tablées ! Le fait que les candidats aient opté pour du homard bon marché ne passe pas bien auprès de tous les convives. Et le fait que le canard servi ne soit pas celui inscrit sur la carte n'aide pas, mais le goût séduit les critiques. En revanche, le fromage ne passe pas : trop froid, les goûts ne se marient pas bien... "Ce n'était pas bon", lance même une critique. Le dessert compense.

"J'ai cru que mes jambes allaient se craquer"

23h30. Il est 23h30 et on passe seulement au verdict avant l'épreuve de la dernière chance. Et Stéphane apprend aux six candidats que les 5 jurés et les 11 critiques ont TOUS voté pour le même restaurant ! Et à la surprise générale, ce sont Cyrille et Carl qui sont en danger ! Jean est donc qualifié et rejoint Tabata, immunisée.

23h33. Au menu de cette épreuve : l'oeuf, qu'il faut sublimer en trois textures différentes. Ce sera notamment de l'oeuf pommade pour Carl - qui participe à sa première épreuve de la dernière chance -, de l'omelette fourée à l'oeuf brouillé pour Cyrille, qui transpire presque autant que Pierre Sang, et une omelette japonaise pour Norbert, toujours affreusement en speed. Noémie, elle, adore l'idée de l'épreuve, mais stresse quand même énormément : "J'ai cru que mes jambes allaient se craquer", avoue-t-elle.

23h49. Au moment de déguster, le plat de Carl provoque des grimaces chez tous les jurés ! "Il faudrait être un génie pour faire... pire !" lance Ghislaine Arabian. Noémie ne fait pas l'unanimité non plus, les cuissons de ses oeufs sont ratées. "On est face à un candidat qui a oublié que l'oeuf ne supporte pas l'à-peu-près", note Jean-François Piège. Aucun souci pour Cyrille en revanche. Quant au plat de Norbert, il n'a pas franchement emballé les chefs. Sans surprise, ces derniers félicitent Cyrille. Celui de Norbert, lui, n'a pas de goût, "c'est ça qui m'a déçu" pour JFP. Le blanc-manger de Carl, lui, en prend pour son grade par Ghislaine. Et les cuissons de Noémie aussi par Thierry Marx.

23h57. C'est Carl qui quitte l'aventure. Noémie et Norbert sont sains et saufs. A part Thierry Marx, aucun autre membre du jury n'a de petit mot sympa pour le candidat - en tout cas pas dans les images que l'on voit. Pas apprécié, le Carl ?

Le débrief de l'épisode 8 de "Top Chef 2012" :

- Bon, finir à minuit alors qu'il n'y a plus que 6 candidats, ça devient vraiment du foutage de g... Ca suffit !

- Dans l'ensemble, un bon épisode avec la traditionnelle épreuve de la guerre des restos. Sur le forum, vous êtes partagés sur le principe de ne goûter les plats que de deux restaurants. Personnellement, à partir du moment où les règles sont édictées dès le départ et que la carte joue autant que le design, ça ne semble pas scandaleux. Les clients d'un resto le choisissent pour tout type de raisons, dont évidemment l'apparence et le menu.

- Le candidat le plus tête à claques de l'épisode est sans doute Jean : arrogant et condescendant, il a traité Ruben et Tabata comme des moins que rien.

- A propos de Jean, d'ailleurs, il faut avouer qu'en tant que téléspectateur, on ne comprend pas bien comment son équipe a pu s'imposer face à celle de Cyrille et Carl quand on a entendu les commentaires des critiques.

- Belle épreuve coup de feu avec les tennismen, et surtout la fausse piste prise par tous les candidats qui se sont imaginés tous les sportifs au régime !

- Le départ de Carl après sa première épreuve de la dernière chance, c'est balo ! Mais le candidat n'avait jamais non plus remporté une quelconque épreuve, mais n'en était pas moins assez fier de lui. Il était un peu trop effacé pour réellement manquer la semaine prochaine, non ?

Top Chef - Saison 3
Top Chef - Saison 3
Thierry ("L'Amour est dans le pré") devient juré de "Top Chef"
"Top Chef" : Jean Imbert et Norbert Tarayre décrochent une émission sur 6Ter et M6
Top Chef 2012 : le débrief de la finale et de la saison
Top Chef 2012, épisode 11 : Jean s'impose en finale face à Cyrille
Voir toute l'actualité sur Top Chef - Saison 3
Autour de Top Chef - Saison 3
  • Top Chef - Saison 2
Sur le même thème
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir du 1er février
TV
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir...
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France 2
Séries
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France...
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
Audiences
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
TV
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
TV
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
Vidéos Puremedias