Top Chef 3x05 : "J'ai les fesses qui disent bravo"

Partager l'article
Vous lisez:
Top Chef 3x05 : "J'ai les fesses qui disent bravo"
"Top Chef" 2012
"Top Chef" 2012 © M6/Pierre Olivier
Il n'y en a eu - presque - que pour Norbert, insupportable et vulgaire dans ce cinquième épisode de "Top Chef". Retrouvez notre résumé du prime, et la liste de toutes ses expressions plus trash les unes que les autres.

A part le petit coup de mou du troisième épisode, pour l'heure, les fans de "Top Chef" n'ont pas à se plaindre de cette excellente troisième saison ! Et ce soir, on espère à nouveau ne pas être déçu, même si certains auront peut-être du mal à se remettre du départ du sosie officiel de Bénabar, Juan. Comme chaque lundi, puremedias.com vous donne rendez-vous à partir de 20h50 - 21h si vous n'avez pas besoin de revoir un cinquième fois la loooongue intro - pour suivre et commenter l'épisode ensemble et dans la bonne humeur bien sûr !

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"Tabata, tu préfères mes saucisses ?"

21h00. 21h pile, c'est parti pour le générique ! Les neuf candidats encore en course vont s'affronter lors de l'épreuve coup de feu avec l'immunité à la clé. Objet de l'épreuve : préparer un plat à emporter, froid, que les candidats vont livrer eux-mêmes. Evidemment, Norbert râle déjà : "il va falloir gérer le transport, le conditionnement... enfin tout ce que j'aime pas". Difficulté supplémentaire : il y a neuf produits de base, le premier arrivé choisit celui qu'il préfère... Tabata, avant-dernière arrivée, tombe sur le porc. "Je ne suis pas très contente", avoue-t-elle. Allez, on positive ! Carl n'est pas plus emballé face aux cuisses de grenouille et Julien est dubitatif avec ses saucisses de Morteau...

21h09. "Tabata, tu préfères mes saucisses ?", lance Julien un peu plus tard alors que la candidate se plaint de son ingrédient de base, le porc. "J'ai pas compris pourquoi elle a râlé... Elle râle pas mal, elle arrête pas dès que quelque chose ne va pas", lance Ruben, qui fait son premier commentaire négatif de toute la saison ! "Je fais de la merde, c'est vraiment bidon" lâche de son côté Noémie, qui n'est pas très fière de la drôle de crêpe au curry et à la sole qu'elle prépare... La jeune femme explique qu'elle n'a toujours pas digéré sa défaite face à Christophe Michalak lors de l'épisode 4. Et alors que l'épreuve se termine et que les candidats doivent aller livrer leurs plats, Noémie craque. Cyril Lignac tente de la réconforter.

"Y en a même qui ont lâché des caisses..."

21h28. Direction les plateaux de tournage de "Scènes de ménages" où les candidats vont - mais ils ne le savent pas encore - rencontrer les héros de la série et leur faire déguster leurs plats. Goût mais aussi visuel seront jugés. "Je vois prêt-à-porter, je vois petites culottes", se lance Norbert quand on lui demande à qui il croit que les plats sont destinés. Classe ! Puis, sur le plateau, le candidat enchaîne. "On était à neuf dans le lit de Liliane et José, y en a même qui ont lâché des caisses dedans, désolé", lance-t-il. Sérieusement ?!

21h36. La dégustation commence et les acteurs sont très en forme. Le carpaccio de Denny est un peu trop épicé tandis que les crêpes sole-curry de Noémie sont tellement mauvaises que Gérard Hernandez va les recracher ! Les os des cuisses de grenouille posent problème et Carl n'apprécie pas vraiment la critique. En même temps, on ne sait pas bien ce que Carl apprécie, pour être honnête ! Mais c'est le plat de Cyrille qui plaît le plus à David Mora, proche de l'orgasme après la dégustation.

21h43. Gérard Hernandez et Marion Game optent pour le carpaccio de daurda de Denny tandis que David Mora et Anne-Elisabeth Blateau votent pour le boeuf de Ruben. Cyril Lignac doit trancher : selon lui, c'est Denny qui mérite d'être immunisé - comme la semaine dernière ! Selon le chef fraîchement étoilé, le plat de Ruben était - encore - trop compliqué.

"Il faut qu'il aille à l'hôpital !"

21h49. Jean, Julien, Tabata, Ruben et Carl découvrent cinq cloches pour leur épreuve : sous une seule d'entre elles se trouve un foulard rouge. L'un d'eux va être tiré au sort pour diriger les quatre autes : "il va falloir avoir de l'autorité", les prévient Jean-François Piège. Et c'est Jean qui tire le foulard au sort. Il va devoir diriger la brigade, dont chaque membre cuisinera une recette qu'il aura choisie. Mais il devra aussi choisir le candidat qui a le moins bien travaillé à l'issue de l'épreuve : si son choix est différent de celui des chefs, il ira lui aussi en dernière chance ! Au menu : de la volaille, plus précisément des cuisses pochées dans un bouillon.

22h04. En coulisses, Ghislaine Arabian et Jean-François Piège regrettent que Jean ne donne pas plus d'ordres à sa brigade. Et là, c'est le drame : Ruben se coupe un - tout petit - morceau de doigt. "Il faut qu'il aille à l'hôpital !", analyse Carl. "Il avait vraiment un morceau de doigt en moins" confirme Tabata. Mais après un coup de main de Carl et Tabata, le jeune homme se remet au travail ! Jean encourage donc ses cuisiniers à vérifier la température de la volaille mais Julien n'en fait qu'à sa tête : il "n'aime pas ces trucs-là" et refuse de "mettre le thermomètre dans le cul du poulet".

"T'as envie de lui mettre une claque dans la gueule"

22h17. Tiens, comme si la pression n'était pas suffisante, Ghislaine et Jean-François Piège lancent un nouveau défi à Jean et à sa brigade : comme tout se mange dans la volaille, il veut que les quatre candidats utilisent les restes pour faire une petite assiette supplémentaire. A 20 minutes de la fin. Du coup, Carl a chaud, très chaud. Il transpire autant que Pierre Sang l'an dernier ! Pendant ce temps, Julien râle : "c'est vraiment un truc de merde (cette épreuve supplémentaire)", lance-t-il, tout en reprochant à Jean de "gueuler tout le temps". Il oublie juste que Jean crie pour quatre candidats dans un immense studio télé.

22h23. Le stress monte. Jean essaie d'aider Ruben au maximum mais le résultat ressemble surtout à de l'acharnement. "T'as envie parfois de lui mettre une petite claque dans sa gueule", explique Jean à propos du benjamin de l'aventure. Et c'est vrai que Jean devient de plus en plus vulgaire et crie de plus en plus. En même temps, on imagine sa frustration à ne rien pouvoir faire... Au moment de la dégustation, Jean est le premier à donner son avis, avant les chefs. Globalement, les plats sont plutôt appréciés des chefs et de Jean, mais il y a plusieurs problèmes d'assaisonnement sur les assiettes de chaque candidat. Seul Ruben est en difficulté : il n'a pas eu le temps de finir son assiette mais sa cuisson est parfaite et son risotto aussi.

22h32. "Ca ne me gêne pas de mettre un candidat en dernière chance : j'aime voir les gens partir", confie Jean. Au moins, on ne l'accusera pas d'hypocrisie. Et même s'il semble apprécier le benjamin, Jean désigne Ruben. Les chefs profitent de l'occasion pour faire quelques remarques à Jean : il a trop crié et n'a pas palié les défaillances de ses cuisiniers. Mais les chefs ont eux aussi choisi Ruben : il est le seul à aller en dernière chance et Jean est sauf.

"On va avoir les burnes comme des raisins de Corinthe !"

22h37. Il est déjà l'heure d'une fin de prime traditionnel mais on enchaîne seulement avec la troisième épreuve de la soirée qui oppose Norbert (préparez-vous à l'entendre à nouveau hurler), Denny immunisé, Noémie et Cyrille. Les quatre candidats sont déposés au milieu de nulle part, sur un parking, et les chefs Marx et Constant débarquent à moto avec une escadrille de motards, baptisée... les Morfals ! Ils vont devoir cuisiner pour eux - sur le parking et dans le froid. "On va avoir les burnes, ce sera des raisins de Corinthe", lance Norbert, décidément incroyablement classe ce soir. A quand un bouquin de ses meilleures citations ?

22h43. Au menu, pour Cyrille et Norbert, le lapin à la moutarde. Pour Noémie et Denny, ce sera maquereau et pommes vapeur. L'entrée et le dessert sont communs aux deux équipes. Entre Noémie et Denny, il y a divergence d'idées sur l'entrée mais Denny laisse la jeune femme mener. Après tout, il est immunisé. Norbert, lui, s'emballe sur la salade de crudités revisitée, mais il garde du temps pour s'amuser et se faire une fausse moustache avec des légumes. Hum hum. "Il faut de la sérénité pour travailler avec lui", explique Cyrille avec beaucoup de tact.

23h02. Les motards et les chefs semblent avoir globalement apprécié les entrées, et pendant ce temps, les candidats avancent sur leur plat. Le temps passe vite, le stress monte, Norbert dresse un peu comme un bourrin et se justifie : "On n'a plus le temps de faire du chichi-pompon avec une pince à épiler le fion". Ajoutons cette belle expression à la liste ! Les deux plats laissent en tout cas un peu à désirer niveau dressage. Il y a aussi quelques soucis de cuisson. Reste la mousse au chocolat. Et Norbert en rajoute une : "on va pas tortiller du cul pour chier droit". C'est un véritable bêtisier ce soir !

23h18. La dégustation du dessert semble tourner à l'avantage de Noémie et Denny, alors que la candidate se disait pas fière de ce qu'elle avait fait. Et au final, les motards ont voté pour Noémie et Denny. Mais Thierry Marx, lui, a voté pour Norbert et Cyrille. La faute à la cuisson du maquereau. Le vote de Christian Constant est déterminant et il envoie Norbert et Cyrille en dernière chance face à Ruben.

"C'est un garçon qui met du jus dans ses assiettes"

23h24. Il se fait tard donc on ne perd pas de temps : la dernière épreuve commence déjà et les trois candidats vont devoir sublimer de la caille, une épreuve qui fait peur à Ruben, qui parle déjà très, très vite. "Je fais un coma d'émotion", explique de son côté Norbert qui n'est pas plus emballé par la caille. "J'ai les fesses qui disent bravo", ajoute encore le candidat. On ne s'en lasse pas. Enfin si, en fait. "Faut que je fasse comme si je faisais l'amour avec ma femme", dit-il encore quand il se met à découper avec délicatesse la caille. Non mais sérieusement, c'est la caméra cachée là, non ?? Et encore une petite avant la fin : "Je suis le morbac de Top Chef, je m'accroche à la culotte et je pars pas".

23h37. Le plat de Ruben n'est "pas très esthétique" mais il a du pep's, même si Jean-François Piège avoue que sa bouche est "en feu". La cuisson de la caille de Norbert est parfaite. "C'est un plat de finale", va même jusqu'à dire le chef Piège. Et les commentaires sont tout aussi bons pour le plat de Cyrille. Bon, le pauvre petit Ruben semble être voué à partir. Norbert reçoit les félicitations des chefs. Préparez-vous déjà psychologiquement à le revoir la semaine prochaine... "C'est un garçon qui met du jus dans ses assiettes", lance Christian Constant. A Norbert. No comment. Et sans surprise, c'est bien Ruben qui est éliminé. Joli parcours pour le seul candidat amateur de la saison. Et après beaucoup de compliments des chefs, Ruben part avec les larmes aux yeux...

Le débrief de l'épisode

- Impossible de ne pas commencer ce débrief en parlant de Norbert, qui a utilisé en 3 heures ce soir plus d'expressions douteuses que lors des quatre premières émissions combinées. Et son comportement excessif fait qu'on n'en rigole même pas. On lève les yeux au ciel et on attend la suite...

- Bon, c'est une évidence mais ce soir encore, l'émission était trop longue. Je refuse d'arrêter de le dire sinon ce serait comme l'accepter !

- On n'a pas beaucoup entendu Tabata râler cette semaine mais apparemment, elle agace aussi parmi les candidats. Même son "petit frère" Ruben le lui a reproché en début d'épisode.

- Petit retour sur l'épreuve au cours de laquelle Jean a dû diriger les autres : je ne serais pas aussi sévère que certains d'entre vous sur le forum, mais il est indéniable qu'il a beaucoup crié et qu'il n'a pas assez aidé les autres. Mais pas sûr que l'épreuve ait été clairement expliquée et qu'on lui ait bien dit ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas faire.

- Et retour sur le parcours de Ruben : on l'a retrouvé beaucoup plus humble - et à juste titre - que lors du "Dîner". On l'a peut-être un peu trop entendu rappeler qu'il était amateur - et qu'il s'était coupé le doigt - mais globalement, il était l'un des plus sympathiques de cette saison où les têtes à claques se tirent la bourre.

Top Chef - Saison 3
Top Chef - Saison 3
Thierry ("L'Amour est dans le pré") devient juré de "Top Chef"
"Top Chef" : Jean Imbert et Norbert Tarayre décrochent une émission sur 6Ter et M6
Top Chef 2012 : le débrief de la finale et de la saison
Top Chef 2012, épisode 11 : Jean s'impose en finale face à Cyrille
Voir toute l'actualité sur Top Chef - Saison 3
Autour de Top Chef - Saison 3
  • Top Chef - Saison 2
Sur le même thème
l'info en continu
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Programme TV
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
Cinéma
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
Séries
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France 2
Programme TV
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France...
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Programme TV
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Audiences access 20h : Julien Arnaud domine Julien Benedetto, Florence Trainar en hausse
Audiences
Audiences access 20h : Julien Arnaud domine Julien Benedetto, Florence Trainar en...
Vidéos Puremedias