Tour de France : La course interrompue par une manifestation d'agriculteurs

Partager l'article
Vous lisez:
Tour de France : La course interrompue par une manifestation d'agriculteurs
Le Tour de France © FTV
Les coureurs ont dû s'arrêter près de dix minutes pour pouvoir être soignés.

Les syndicats de cheminots avaient menacé. Les agriculteurs sont eux passés à l'action. Ce midi, lors de la seizième étape du Tour de France, entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon, la direction de la course a été contrainte d'interrompre la compétition pendant une dizaine de minutes. En cause : des gaz lacrymogènes jetés sur la route de la course lors une manifestation d'agriculteurs qui ont touché quelques coureurs de l'arrière du peloton de la grande boucle. Ceux-ci ont donc dû être soignés par les équipes du Tour de France avant de pouvoir reprendre la course.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Les forces de l'ordre ont ainsi dû intervenir après la mise en place de ballots de paille en plein milieu de la route par des agriculteurs en colère. Ces derniers manifestaient contre la baisse d'aides financières pour leur profession. Mais le message est finalement passé inaperçu suite aux images impressionnantes du peloton demandant l'arrêt de la course afin de pouvoir nettoyer les yeux de chacun des cyclistes touchés, après seulement 26 kilomètres de course. Les coureurs n'ont donc pu reprendre la route qu'une dizaine de minutes plus tard, un nouveau départ n'ayant eu lieu qu'à 12h36.

Début juillet, le patron de Force Ouvrière avait évoqué la possibilité de "bloquer une étape" en guise de message fort. "Quand je vois que pour obtenir 30 postes dans un hôpital, simplement pour faire son boulot, il faut en arriver à faire 15 jours de grève de la faim ! Ou à être depuis quatre jours sur un toit de l'hôpital, en menaçant je ne sais quoi, de sauter ?! Cette radicalisation, cette radicalité de l'action, y compris à la SNCF, y compris dans l'Energie, y compris autour du Tour de France comme je l'entends ici ou là - parce qu'on entend beaucoup de choses !", avait ainsi lancé Pascal Pavageau sur France Inter. Jusqu'ici, la course avait été agitée par des sifflets et des fumigènes - interdits ensuite.

puremedias.com s'était plongé il y a quelques jours dans les coulisses du Tour de France, pour un nouveau numéro de #PortesOuvertes :

#PortesOuvertes sur le Tour de France © Dailymotion
l'info en continu
Confinement : W9 raccourcit les épisodes des "Marseillais" dès la semaine prochaine
TV
Confinement : W9 raccourcit les épisodes des "Marseillais" dès la semaine prochaine
"Ils ont coupé, les Quotiputes !" : Le duplex "C à vous"/"Quotidien" dérape totalement !
TV
"Ils ont coupé, les Quotiputes !" : Le duplex "C à vous"/"Quotidien" dérape...
Audiences access 20h : "Quotidien" de retour en baisse, "Le 19.45" et "28 minutes" en très belle forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" de retour en baisse, "Le 19.45" et "28 minutes"...
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, "Sept à Huit" et Cyril Hanouna au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, "Sept à Huit" et Cyril Hanouna au...
Audiences : "Les bracelets rouges" leader en baisse, "Meurtres au paradis" en hausse, France 3 battue par Arte
Audiences
Audiences : "Les bracelets rouges" leader en baisse, "Meurtres au paradis" en...
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
Vidéos Puremedias