Une journaliste française porte plainte contre DSK pour "tentative de viol"

Partager l'article
Vous lisez:
Une journaliste française porte plainte contre DSK pour "tentative de viol"
Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn © Crédits : Abaca
DSK est maintenant rattrapé par une affaire datant de février 2003 alors que la perspective d'un procès américain semble s'éloigner.

Alors que la perspective d'un procès américain de Dominique Strauss-Kahn pour agression sexuelle semble s'éloigner, avec les nombreux doutes qui entourent désormais son accusatrice, DSK pourrait bien avoir affaire à la justice française lors de son retour dans l'Hexagone.

En effet, la journaliste Tristane Banon a annoncé aujourd'hui le dépôt d'une plainte contre l'ancien président du Fonds monétaire international pour "tentative de viol". Les faits remonteraient à février 2003 lors d'une interview dans un « appartement vide » où le politicien l'aurait agressée. La jeune femme avait évoqué cet épisode en 2007 dans l'émission 93 faubourg St Honoré sur Paris Première mais le nom de DSK avait été bipé par la chaîne.

« Je n'ai pas agi en fonction du contexte »



Au lendemain de l'arrestation de DSK à New York, mi-mai, cette affaire avait ressurgi. La jeune femme avait expliqué ne pas avoir déposé plainte à l'époque sur les conseils de sa mère, une élue socialiste. Mais les accusations de Nafissatou Dialou avaient amené Tristane Banon à réviser sa décision en déclarant, par la voix de son avocat, réfléchir au dépôt d'une plainte. C'est chose faite aujourd'hui. « Ma cliente Tristane Banon dépose plainte pour tentative de viol contre M. Dominique Strauss-Kahn (...) Ces faits ne sont pas constitutifs d'une agression sexuelle mais bien d'une tentative de viol, pour lequel le délai de prescription est de dix ans », annonce ainsi son avocat dans les colonnes de lexpress.fr.

Interrogé sur l'opportunité de déposer plainte aujourd'hui à quelques mois d'un rendez-vous politique majeur, l'avocat nie toute décision téléguidée par la droite au lendemain de la publication d'un sondage révélant que 49% des Français souhaitent le retour de DSK dans la vie politique française. « Que ce soit bien clair : je n'ai été contacté par personne à droite, je ne suis à la solde de personne. Je n'ai pas agi en fonction du contexte. Avec ma cliente, nous avions pris notre décision avant ce rebondissement du 1er juillet, à savoir dès la mi-juin. J'ai pris le temps nécessaire parce que je ne voulais pas être instrumentalisé par la justice américaine », ajoute l'avocat.

l'info en continu
Audiences access 19h : Nagui toujours leader devant TF1, "La meilleure boulangerie" et "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui toujours leader devant TF1, "La meilleure...
Audiences : L'Euro de handball leader sur TF1, record pour "La boîte à secrets", Arte en grande forme
Audiences
Audiences : L'Euro de handball leader sur TF1, record pour "La boîte à secrets",...
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Ophélie Meunier "menacée" et placée sous protection avant diffusion
TV
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Ophélie Meunier "menacée" et placée sous...
"Le journal du dimanche" recrute Catherine Nay, voix d'Europe 1
Presse
"Le journal du dimanche" recrute Catherine Nay, voix d'Europe 1
Concentration des médias : Echange tendu entre Maxime Saada et David Assouline sur CNews "chaîne d'opinion"
Politique
Concentration des médias : Echange tendu entre Maxime Saada et David Assouline sur...
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon accuse Cyril Hanouna de ne pas avoir respecté ses engagements
TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon accuse Cyril Hanouna de ne pas avoir respecté...