Twitter accusé de censure après avoir modifié ses règles

Partager l'article
Vous lisez:
Twitter accusé de censure après avoir modifié ses règles
Le logo de Twitter
Le logo de Twitter © DR
Après avoir annoncé vouloir désormais bloquer des messages selon la législation des pays, le site de micro-blogging Twitter est accusé de se soumettre à la censure.

Les temps sont difficiles pour la liberté sur Internet. Après l'annonce de son intention de bloquer les messages selon les législations des pays jeudi 26 janvier, le site de micro-blogging américain Twitter est accusé de se plier à la censure par de nombreux internautes. Cette nouvelle politique suscite également l'inquiétude chez les associations défendant la liberté d'expression, puisque le réseau social avait notamment été salué pour son rôle lors des révolutions arabes.

À lire aussi
Le Gorafi racheté par DC Company
Internet
Le Gorafi racheté par DC Company
93% des journalistes de franceinfo.fr en grève aujourd'hui
Internet
93% des journalistes de franceinfo.fr en grève aujourd'hui
Twitter : Jack Dorsey quitte son poste de directeur général
Internet
Twitter : Jack Dorsey quitte son poste de directeur général
"On a bien fait notre travail" : McFly et Carlito reviennent sur leur vidéo avec Emmanuel Macron
Internet
"On a bien fait notre travail" : McFly et Carlito reviennent sur leur vidéo avec...

Reporters sans frontières "très préocuppée"

L'ONG Reporters sans frontières a ainsi adressé une lettre ouverte au président de Twitter, Jack Dorsey : "Nous vous demandons de revenir sur cette décision nocive à la liberté d'expression et qui s'inscrit à contre-courant des mouvements de dénonciation de la censure associés au printemps arabe, dans lequel Twitter a servi de caisse de résonance" a déclaré son président Olivier Basille. RSF, qui s'avoue "très préoccupée par cette décision", s'interroge : "(...) Allez-vous bloquer les messages liés aux revendications de la minorité kurde en Turquie ? Les internautes russes verront-ils leurs critiques du pouvoir en place modérées ?" Pour sa défense, Twitter explique que cette politique s'applique a des pays respectant la liberté d'expression, et cite la France ainsi que l'Allemagne, interdisant "les messages pro-nazi".

Des motivations économiques

Le site précise également au passage que les messages seront bloqués par pays et non dans le monde entier, comme c'était alors le cas : "Nous essaierons de contacter l'internaute, et nous indiquerons clairement quand le message a été bloqué", a expliqué le président de Twitter, qui signalera tout message supprimé, sur le site ChillingEffects.org.

Selon Olivier Ertscheid, spécialiste de l'internet et maître de conférences à Nantes cité par l'AFP, les motivations de cette annonce seraient clairement économiques : "Google, Yahoo! et Microsoft font aussi du filtrage sélectif dans certains pays et Twitter ne fait donc que s'aligner pour pouvoir s'installer sur certains marchés comme la Chine". Sur la toile, certains ont également souligné que cette annonce intervenait quelques semaines seulement après que le saoudien Al-Walid ben Talal a investi 300 millions de dollars au sein du site, l'Arabie Saoudite excerçant un contrôle strict d'internet.

Twitter
Twitter
Twitter : Jack Dorsey quitte son poste de directeur général
Twitter arrête (déjà) les "Fleets" à partir d'aujourd'hui
Twitter "Blue" : Le réseau social lance des abonnements payants
Twitter : Plusieurs dizaines de comptes, dont celui de Barack Obama, piratés
Voir toute l'actualité sur Twitter
Autour de Twitter
l'info en continu
Canal+ pourra désormais diffuser les films six mois après leur sortie en salles
Cinéma
Canal+ pourra désormais diffuser les films six mois après leur sortie en salles
Box-office France : "Encanto" chasse "Les Bodin's", "House of Gucci" 3e, démarrage difficile pour le biopic sur NTM
Box-office
Box-office France : "Encanto" chasse "Les Bodin's", "House of Gucci" 3e, démarrage...
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre "Complément d'enquête"
TV
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre...
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression de la redevance télé
TV
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression...
Salto, une première année dans la douleur
SVOD
Salto, une première année dans la douleur
"Walkyries" : Une nouvelle série avec Hélène de Fougerolles et Grégory Fitoussi à venir sur TF1
Séries
"Walkyries" : Une nouvelle série avec Hélène de Fougerolles et Grégory Fitoussi à...