Un député UMP poursuivi en justice pour un tweet jugé raciste par des associations

Partager l'article
Vous lisez:
Un député UMP poursuivi en justice pour un tweet jugé raciste par des associations
Jean-Sébastien Vialatte, le député à l'origine du Tweet
Jean-Sébastien Vialatte, le député à l'origine du Tweet © Youtube
Le député du Var Jean-Sébastien Vialatte est accusé par deux associations de "provocation à la haine raciale" suite à un tweet sur les casseurs du Trocadéro.

Le 13 mai dernier, le député UMP du Var, Jean-Sébastien Vialatte publiait un tweet qui, selon France Info, lui vaut aujourd'hui d'être assigné en justice par plusieurs associations pour "provocation à la haine raciale".

À lire aussi
"Scandalisée" par "Incroyables mariages gitans" sur TFX, Marlène Schiappa saisit le CSA
Politique
"Scandalisée" par "Incroyables mariages gitans" sur TFX, Marlène Schiappa saisit...
Positive à la Covid-19, Roselyne Bachelot hospitalisée
Politique
Positive à la Covid-19, Roselyne Bachelot hospitalisée
Cyberharcelée, Marlène Schiappa porte plainte et passe son compte Twitter en privé
Politique
Cyberharcelée, Marlène Schiappa porte plainte et passe son compte Twitter en privé
François Hollande invité de "L'Equipe du soir" ce soir
Politique
François Hollande invité de "L'Equipe du soir" ce soir

Réagissant aux violences du Trocadéro en marge des célébrations du titre de champion de France du PSG, le parlementaire avait tweeté : "Les casseurs sont sûrement des descendants d'esclaves ils ont des excuses #Taubira va leur donner une compensation!". Devant la polémique grandissante, le député avait d'abord effacé son tweet avant de s'excuser publiquement : "Je regrette vraiment que ça provoque un tel tollé parce que loin de moi l'idée d'avoir le moindre propos raciste". Jean-Sébastien Vialatte avait précisé qu'il avait fait un "amalgame" entre des déclarations de la ministre de la justice Christiane Taubira sur l'indemnisation des descendants d'esclaves, et sa "politique laxiste en matière de justice". Le député assurait que "ce n'était rien de plus".

Ses explications n'ont visiblement pas convaincu plusieurs associations qui ont décidé de porter plainte contre lui. C'est le cas de Collectifdom, une association qui milite pour l'égalité des droits et contre les discriminations qui touchent les Français originaires d'Outre-Mer. Jules Ramel, l'avocat de ce collectif, a expliqué à France Info que "ces dérapages ne peuvent pas rester sans suite". Selon lui, on ne peut pas "se contenter d'excuses ou de simples regrets". L'association qu'il représente n'est pas la seule à intenter une action en justice contre Jean-Sébastien Vialatte. La Fondation du mémorial de la traite des noirs a elle aussi annoncé avoir déposé une plainte à l'encontre du député UMP.

l'info en continu
"Au tableau !" reviendra pour la présidentielle de 2022
TV
"Au tableau !" reviendra pour la présidentielle de 2022
M6 : Stéphane Rotenberg animera "Domino Challenge"
TV
M6 : Stéphane Rotenberg animera "Domino Challenge"
"Le remplaçant" : Succès confirmé à J+7 pour JoeyStarr sur TF1, de nouveaux épisodes commandés
Séries
"Le remplaçant" : Succès confirmé à J+7 pour JoeyStarr sur TF1, de nouveaux...
Audiences access 20h : Baste-Régis en hausse, "Scènes de ménages" puissant, "Quotidien" et "TPMP" en recul
Audiences
Audiences access 20h : Baste-Régis en hausse, "Scènes de ménages" puissant,...
Audiences access 19h : Nagui talonné par "DNA", "La meilleure boulangerie" en forme, "La villa..." au top
Audiences
Audiences access 19h : Nagui talonné par "DNA", "La meilleure boulangerie" en...
Audiences : "Tandem" bon leader pour son retour sur F3, "Pékin" battu par F2, flop pour Didier Raoult sur RMC Story
Audiences
Audiences : "Tandem" bon leader pour son retour sur F3, "Pékin" battu par F2, flop...
Vidéos Puremedias