Un "Pirates des Caraïbes 6" n'est pas exclu

Partager l'article
Vous lisez:
Un "Pirates des Caraïbes 6" n'est pas exclu
"Pirates des Caraïbes"
"Pirates des Caraïbes" © The Walt Disney Company France
La franchise portée par Johnny Depp n'est pas morte, selon son producteur.

Rien n'est fait. C'est en substance ce qu'a annoncé Jerry Bruckheimer, producteur de la franchise "Pirates des Caraïbes", concernant l'avenir de la saga emmenée par Johnny Depp. Interrogé par Yahoo! Movies, le producteur américain a tenu à relativiser les performances décevantes du cinquième film de la série, "Pirates des Caraïbes, la Vengeance de Salazar", pointant du doigt les taux de change pour expliquer ses recettes.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Audiences : Gros carton pour l'ouverture de la Coupe du monde féminine sur TF1, France 2 2e, France 3 sous le million
Audiences
Audiences : Gros carton pour l'ouverture de la Coupe du monde féminine sur TF1,...
"Plus belle la vie" : France 3 diffusera exceptionnellement un épisode ce samedi
Séries
"Plus belle la vie" : France 3 diffusera exceptionnellement un épisode ce samedi

"On a perdu 27% de notre argent à cause des taux de change"

Avec 792 millions de dollars générés à l'international, ce cinquième opus est en effet le moins lucratif de la saga depuis le tout premier film, et sans compter l'inflation. "Je pense que le film a fait un carton. On parle du cinquième d'une franchise, dans un marché en baisse, et le dollar américain est tellement fort qu'on récupère moins d'argent des marchés étrangers", a-t-il ainsi assuré. "Ce film aurait atteint le milliard de recettes si on avait été dans la même situation financière que le quatrième. Mais on a perdu 27% de notre argent rien qu'à cause des taux de change", a-t-il poursuivi.

Etonnamment, Jerry Bruckheimer n'a pas abordé la performance américaine du film, où aucun taux de change ne peut expliquer que le long-métrage ait terminé son exploitation à 172 millions de dollars de recettes, soit le pire score de la saga. Sorti en 2003, le premier film avait généré 305 millions de dollars rien qu'aux Etats-Unis, tandis que les volets 2, 3 et 4 ont respectivement terminé leur course à 423, 309 et 241 millions.

En France, le cinquième film de la saga est aussi celui qui a le moins fédéré. Avec 3,67 millions d'entrées, il fait moins que le quatrième et ses 4,76 millions de billets vendus, et que les trois premiers films, vus respectivement par 6,66 millions, 5,76 millions et 3,89 millions de fans.

"J'espère pouvoir continuer l'aventure"

Alors qu'une scène post-générique laisse entendre qu'un sixième film est possible, Jerry Bruckheimer semble lui aussi plutôt enthousiaste à l'idée de repartir pour un tour. "J'espère que nous pourrons poursuivre l'aventure, mais on s'est tellement amusé à promouvoir celui-ci qu'on va prendre un peu de temps. J'espère qu'il rencontrera un gros succès en DVD, comme ses prédécesseurs. A partir de là, on pourra s'asseoir et discuter de la suite des événements", a-t-il conclu.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
L'Œil

Bah désolé, mais je n'ai jamais trouvé de patte particulière à Verbinski.
D'ailleurs, j'aurais toutes les peines du monde à identifier son style si je ne savais pas qu'il était à la réal.
Je pourrais reconnaître un long-métrage de Dario Argento et de John Carpenter (mes deux réals favoris) dès les premières secondes, car ils ont une marque de fabrique instantanément identifiables, mais je suis dans l'incapacité de distinguer un Verbinski d'un autre faiseur de blockbuster tant leur façon de filmer me parait interchangeable.
Ce n'est pas forcément un reproche car tous ces gens-là sont capables de trousser des divertissements carrés et propres.
J'aime Rango et Lone Ranger, non pas parce qu'ils sont signés Verbinski, mais parce que ce sont de bons films.
Mais encore une fois, je ne pense pas que la personnalité du réal' ait énormément joué dans leur réussite.
Peut-être que tu as été frappé par certains éléments de mise en scène, mais ce n'est pas mon cas.

" Il utilise très souvent un ton de couleur qu'il expérimente avec Bojan
Bazelli, des couleurs très sombres comme dans The Ring (le bleu
cauchemardesque qui vire au verdâtre) va souvent revenir dans sa filmo :
Le climax de Pirates 3, Rango et surtout A Cure for Wellness (dont la
beauté formelle évoque indirectement le prochain Del Toro)."

Des qualités que je mets plus au service du chef' op que du réal' même si les deux travaillent ensemble.



Olive

Pirates des Caraibes 3 est un chef d oeuvre, la scène du maelstrom suffit à en être convaincu .



bigtv

Et dire que le mec serait ruiné ??? comment cela est ce possible ???????



A French

Du moment que les personnages sont attachants (ce qui était le cas dans les trois premiers), les dialogues ne me dérangent pas, au contraire.



L'Œil

J'avais bien aimé le premier épisode.
Les deux suivants possédaient de sacrées scènes d'action, mais comme je te l'ai dit, j'ai toujours trouvé que les dialogues étaient un peu trop envahissants. Ok pour la psychologie, même dans un gros blockbuster, mais pas au détriment du rythme.



A French

Je sais pas, en tout cas il y avait une patte, une atmosphère très appréciable que je retrouvais dans les 3 premiers films que je n'ai pas retrouvé dans les 2 derniers. Les 3 premiers étaient généreux et je ne me suis jamais ennuyé devant. Ce n'était pas le cas des 2 derniers.



L'Œil

C'est propre et bien filmé, c'est sûr, mais un F. Gary Gray, un Peter Berg ou même un Antoine Fuqua seraient parvenus à un résultat voisin.

J'suis pas trop fan de ces films. Il y a de bonnes idées, des moyens colossaux, mais il y a trop de ventres mous.



A French

Non, les deux. Les scénarios étaient certes plus poussés dans les trois premiers (le 3 était une sorte de jeu de rôle, difficile à suivre pour certains, mais très plaisant pour ma part), mais j'aimais bien aussi sa mise en scène qui a dépoussiéré et modernisé le genre. Notamment ses plans au ralenti (la mort de Beckett dans le 3 était un modèle du genre). Pour cela, j'aime bien son style, même dans la surenchère.



L'Œil

L'excellent "L'Ile aux pirates" de Renny Harlin vaut n'importe quel Pirate des Caraïbes :)



L'Œil

Gore Verbinski est un faiseur comme un autre facilement remplaçable.
Il n'a aucun style particulier.
Si tu aimes les films qu'il a réalisés, c'est sûrement plus lié aux scénarios qu'à sa mise en scène.



A French

La scène post-générique du 5 laisse entendre un retour qui serait franchement incohérent et malvenu à mes yeux, à moins de trouver une raison valable (ce qui me semble compliqué). J'aurais préféré revoir Will davantage dans ce film et qu'il soit impliqué dans l'histoire (car ses apparitions dans celui-ci ressemblent davantage à des caméos) au lieu que ce soit un prétexte pour faire un 6e film. En tout cas s'ils en font un 6e, qu'ils fassent revenir Gore Verbinski (même si ça me parait compliqué étant donné que celui-ci avait tendance à exploser les budgets), car il n'y a que ses films qui étaient vraiment bons à mes yeux.



Steph3333

J'avais bien aimé le 1. Après, bof. Il faut bien renflouer le compte bancaire de johnny depp. Il paraîtrait qu'il est ruiné...



Baudouin alias Poenszs

C'est une excellente idée. Faut juste que je mate les cinq premiers que je n'ai pas encore vus...



Mickael Bréand

Un excellent opus, lié à la première trilogie !!
Si ils font une suite, il faut faire revenir en perso principaux Will et Elizabeth.
Et tenter de donner une vraie fin à ce bon vieux Jack.



Box office story

800 millions de dollars de recette monde c'est plutôt très bien



Nina Ritchie

Il faut pas oublier que JOHNNY DEPP a besoin de cette franchise pour gagner sa vie !!!!lol



Lustucru

Avec plaisir.



Michel Licorde

Bonne nouvelle !

Ce cinquième volet a relevé le niveau de la saga : action, humour, très beau visuellement,...



Olive

Je veux un 6ème !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Patrick Drahi s'offre Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères
Business
Patrick Drahi s'offre Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères
"La Stagiaire" : Michèle Bernier fait appel aux stars des feuilletons quotidiens pour la saison 5
Séries
"La Stagiaire" : Michèle Bernier fait appel aux stars des feuilletons quotidiens...
Xavier Niel veut entrer au capital de "Nice Matin", la direction du journal n'en veut pas
Presse
Xavier Niel veut entrer au capital de "Nice Matin", la direction du journal n'en...
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Miss France" : Polémique après l'attribution d'une subvention par la mairie de Marseille
TV
"Miss France" : Polémique après l'attribution d'une subvention par la mairie de...
Jean-Pierre Elkabbach décroche une nouvelle émission sur CNews
TV
Jean-Pierre Elkabbach décroche une nouvelle émission sur CNews
Vidéos Puremedias