Vincent Bolloré lâche Vivendi, son fils lui succède

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré lâche Vivendi, son fils lui succède
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré © Abaca
Le milliardaire d'origine bretonne a annoncé son intention de céder la présidence du conseil de surveillance de Vivendi à son fils Yannick.

Vincent Bolloré continue d'alléger ses mandats. Ce midi, à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires de Vivendi, le milliardaire d'origine bretonne a annoncé son intention de céder son fauteuil de président du conseil de surveillance de la multinationale - un poste qu'il occupe depuis juin 2014 - à son fils, Yannick Bolloré. "Je ne compte pas rester cinquante ans. Je proposerai de nommer Yannick Bolloré au conseil qui se tiendra juste après", a-t-il déclaré à l'issue de l'assemblée générale de la filiale du groupe Bolloré. "Dans la dernière saison de 'Versailles', le roi Louis XIV dit à son arrière-petit-fils : 'tout ça va être à toi", a-t-il ensuite ajouté en allusion à la série de Canal+. La nomination de Yannick Bolloré devrait donc être formellement entérinée dans les prochaines heures.

À lire aussi
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur l'environnement
Business
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur...
"Face A" : Jenifer, Matt Pokora, Indochine... Les stars de la chanson racontent l'histoire de leur tube dans le premier podcast de Purecharts
Business
"Face A" : Jenifer, Matt Pokora, Indochine... Les stars de la chanson racontent...
"5 ans de plus !" : Canal+ diffusera la cérémonie des Césars jusqu'en 2030
Business
"5 ans de plus !" : Canal+ diffusera la cérémonie des Césars jusqu'en 2030
"On ne demande pas à quelqu'un qu'on croise dans la rue de nous épouser !" : Comment (et pourquoi) les médias affinent leurs stratégies pour mieux connaître les internautes
Business
"On ne demande pas à quelqu'un qu'on croise dans la rue de nous épouser !" :...

Yannick, dans les pas de son père

La semaine dernière, c'est le conseil de surveillance de Canal+, qu'il occupait depuis juin 2015, que Vincent Bolloré avait décidé de quitter. "Vincent Bolloré considère que l'essentiel des actions qui devaient être lancées pour le redressement de Canal+ ont été lancées, qu'on est maintenant sur la voie du redressement, avec une dynamique extrêmement forte à l'international, et en France depuis septembre, de premiers résultats de redressement du portefeuille d'abonnés", avait expliqué Maxime Saada, président du directoire de Canal+, sur franceinfo:.

Alors que Jean-Christophe Thiery, l'un de ses proches, lui a succédé à la tête du conseil de surveillance de Canal+, c'est donc son fils qui est chargé de reprendre Vivendi, l'un des bijoux de famille du groupe familial. Amené à prendre un jour les rênes de ce dernier avec son frère et sa soeur, Yannick Bolloré, 38 ans, a fait toute sa carrière dans le sillage de son père. Il a notamment été directeur des programmes de Direct 8 en 2006, avant de devenir directeur général de Bolloré Média en 2009. Depuis 2013, il est à la tête du groupe de publicité Havas, racheté l'an dernier par Vivendi.

Réduction des mandats

Ce départ intervient alors que Vivendi est en difficulté, notamment à cause de l'échec de l'alliance avec Mediaset en Italie et de l'insécurité de ses positions dans Telecom Italia. En tout état de cause, le retrait de Vincent Bolloré ne devrait pas bouleverser la donne pour Vivendi. La multinationale est toujours dans le giron du groupe Bolloré, qui détient 22% de son capital, et dont le tycoon est le PDG. Dans ses déclarations publiques, l'industriel d'origine bretonne a toujours déclaré qu'il quitterait la présidence du groupe Bolloré en 2022.

Mis à jour 15h46 : Dans un communiqué, Vivendi annonce que le Conseil de surveillance a décidé de nommer à l'unanimité Yannick Bolloré à sa présidence. Philippe Bénacin est nommé vice-président référent.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré : "Je ne suis jamais intervenu dans les contenus du groupe Canal+"
Arrivée de Geoffroy Lejeune au "JDD" : La rédaction prolonge son mouvement de grève qui dépassera celui d'I-Télé en 2016
Vivendi, contraint de céder "Gala" pour racheter Lagardère, entre "en négociations exclusives" avec le groupe Figaro
Rachat de Lagardère par Vivendi : RSF demande à Bruxelles d'enquêter sur "une éventuelle prise de contrôle anticipée"
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
l'info en continu
​​​​Eurovision 2024 : À un mois de la finale, qui sont les favoris des bookmakers ? Combien se classent devant La France et Slimane ?
Musique
​​​​Eurovision 2024 : À un mois de la finale, qui sont les favoris des bookmakers...
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur l'environnement
Business
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur...
Audiences : Quel bilan pour "Le juste prix" avec Éric Antoine un mois après son retour sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour "Le juste prix" avec Éric Antoine un mois après son...
"Star Academy" : TF1 va diffuser en prime-time et en direct le concert des ex-élèves à l'Accor Arena de Paris
TV
"Star Academy" : TF1 va diffuser en prime-time et en direct le concert des...
Après un premier documentaire qui a fait grand bruit, Harry et Meghan préparent deux nouvelles séries pour Netflix
Plateforme
Après un premier documentaire qui a fait grand bruit, Harry et Meghan préparent...
"On se donne les moyens d'être les premiers" : Quand Gabriel Attal compare les sondages de Renaissance et Jordan Bardella à la bataille d'audience entre BFMTV et CNews
TV
"On se donne les moyens d'être les premiers" : Quand Gabriel Attal compare les...