Vincent Giret (franceinfo) : "Notre deuxième meilleure performance depuis cinq ans"

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Giret (franceinfo) : "Notre deuxième meilleure performance depuis cinq ans"
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Vincent Giret
Vincent Giret © Abaca
La radio publique d'information en continu affiche une belle stabilité au premier trimestre. puremedias.com a interrogé son patron, Vincent Giret.

franceinfo garde le sourire. Sur la dernière vague d'audience janvier/mars 2018, la station du service public est parvenue à réunir chaque jour en moyenne 4.532.000 auditeurs, en légère baisse de 28.000 auditeurs sur un an et ce, malgré une actualité beaucoup moins riche qu'en 2017, année marquée par les nombreux rebondissements de l'élection présidentielle. puremedias.com a demandé à Vincent Giret, directeur de la station, de commenter ces résultats.

À lire aussi
Jacques Vendroux (Europe 1) : "J'ai envie de prouver à Radio France qu'ils ont fait une énorme connerie"
Interview
Jacques Vendroux (Europe 1) : "J'ai envie de prouver à Radio France qu'ils ont...
Gilles Favard : "J'ai reçu une proposition pour rejoindre 'TPMP'"
Interview
Gilles Favard : "J'ai reçu une proposition pour rejoindre 'TPMP'"
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui de 2017"
Interview
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui...
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"
Interview
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"

Quel bilan tirez-vous de cette dernière vague d'audience ?
Nous enregistrons une excellente performance au premier trimestre, avec 8,3% de part d'audience*, malgré une faible actualité, quasiment au même niveau que l'année dernière à la même période où nous avions enregistré 8,4% avec la forte actualité liée à la présidentielle. C'est donc le signe de la solidité de franceinfo. Si on regarde les cinq dernières années, il s'agit même de notre deuxième meilleure performance sur la période janvier/mars. On creuse également l'écart avec RMC et Europe 1. Et tout en respectant les résultats qui placent NRJ, station musicale, juste devant nous, on peut dire que nous sommes la 3e radio généraliste la plus écoutée de France.

Sur le numérique également, votre station qui est désormais un média global, parvient à tirer son épingle du jeu.
franceinfo est la 2e marque d'actualité sur le web, derrière "Le Figaro", mais devant "Le Monde" et "Le Parisien". Un Français sur trois s'informe via franceinfo. Le fait d'utiliser les meilleurs moments de la radio pour en faire des formats numériques est un atout fort. Nous avons eu 20 millions de visiteurs uniques en janvier, 56 millions de vidéos vues et 18 millions d'écoutes en direct sur le numérique au mois de mars.

Ils ont dit
"Un esprit de rigueur et de convivialité"
Vincent Giret

Quelles émissions tirent leur épingle du jeu ?
Le "8h30 Toussaint-Aphatie" progresse de 54.000 auditeurs sur un an, avec un format long d'interview, de près d'une demi-heure, qui réunit 753.000 personnes. L'entretien qui est diffusé en simultané à la télévision permet même à la chaîne franceinfo d'enregistrer son pic d'audience de la journée. De manière plus générale, nous avons réussi à insuffler à la fois un esprit de rigueur et de convivialité dans cette matinale. Le 9h-12h présenté par Marie Bernardeau et le 22h-minuit de Frédéric Carbonne progressent également. Sur cette dernière case, c'était un pari avec un format mêlant info et talk show.

Vous proposez actuellement chaque jour près de 4h d'antenne en double distribution, c'est-à-dire à la fois à la radio et à la télévision. Cette durée est-elle appelée à augmenter ?
Nous travaillons sur cette piste, mais il est encore un peu tôt pour évoquer les changements de grille.

Comment franceinfo arrive-t-elle à se démarquer dans un univers marqué par la montée en puissance des chaînes d'information en continu, à commencer par BFMTV ?
Notre atout majeur, c'est d'être un média global, à la radio, à la télévision et sur internet. Les différentes équipes ont appris à travailler ensemble en un temps record. Le pilier central reste la radio, mais le numérique nous permet d'attirer un public plus jeune.

Alors que le mercato approche, les auditeurs et les téléspectateurs sont-ils assurés de retrouver Bruce Toussaint et Jean-Michel Aphatie dans la matinale à la rentrée prochaine ?
C'est notre souhait et je crois qu'ils en ont envie eux aussi. Ils forment un très bon tandem. A franceinfo, nous construisons dans la durée.

* chiffres en audience cumulée

En novembre dernier, Bruce Toussaint était l'invité de #QHM, où il avait notamment évoqué sa matinale sur franceinfo :

Bruce Toussaint dans #QHM © Abaca
Vincent Giret
Vincent Giret
Franceinfo : Vincent Giret remplacé par Jean-Philippe Baille à la direction de la radio
Vincent Giret (franceinfo) : "Nous confortons notre rang"
l'info en continu
"Le Seigneur des anneaux" : Comment Peter Jackson a été "ghosté" par Amazon
SVOD
"Le Seigneur des anneaux" : Comment Peter Jackson a été "ghosté" par Amazon
Cécile, nouvelle Maître de midi, fond en larmes sur TF1
TV
Cécile, nouvelle Maître de midi, fond en larmes sur TF1
Ce soir à la télé : Ce film avec Lambert Wilson retourne le cerveau
Programme TV
Ce soir à la télé : Ce film avec Lambert Wilson retourne le cerveau
Audiences samedi : Audrey Crespo-Mara bat record sur record
TV
Audiences samedi : Audrey Crespo-Mara bat record sur record
Audiences : "Fort Boyard" terrasse "Le Grand Quiz"
TV
Audiences : "Fort Boyard" terrasse "Le Grand Quiz"
Emmanuel Faux, voix d'Europe 1 durant 30 ans, est mort
Personnalités
Emmanuel Faux, voix d'Europe 1 durant 30 ans, est mort