Vincent Giret : "franceinfo est apparue comme un média de confiance pour avoir de l'information fiable"

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Giret : "franceinfo est apparue comme un média de confiance pour avoir de l'information fiable"
Vincent Giret
Vincent Giret © Abaca
Le patron de franceinfo commente la dernière vague d'audiences radio.

Belle vague d'audience pour franceinfo. Avec 4,88 millions d'auditeurs en moyenne, en hausse de 291.000 auditeurs sur un an (457.000 sur une vague), la station publique signe sa meilleure vague d'audience radio depuis 11 ans. puremedias.com a demandé au patron de franceinfo, Vincent Giret, de commenter ces bons résultats.

À lire aussi
Audiences radio : France Inter détrône RTL, Europe 1 baisse encore, record pour France Culture
Audiences
Audiences radio : France Inter détrône RTL, Europe 1 baisse encore, record pour...
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
TV
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
Audiences radio : Quelle est la seule émission d'Europe 1 à progresser sur un an et sur une vague ?
Audiences
Audiences radio : Quelle est la seule émission d'Europe 1 à progresser sur un an...

Propos recueillis par Benjamin Meffre.

puremedias.com : franceinfo est au plus haut depuis 11 ans. On dit merci aux Gilets jaunes ?
Vincent Giret :
Certainement pas de cette manière-là. Oui, nous enregistrons des audiences absolument historiques. C'est notre meilleur score depuis 11 ans, notre matinale est au plus haut depuis 10 ans. Toutes les tranches en profitent. Bien évidemment, franceinfo a toujours eu une audience corrélée à l'intensité de l'actualité. Mais il y avait déjà eu des moments intenses d'actualité avec les élections présidentielles de 2017 ou de 2012, et pourtant, nous sommes au-dessus avec cette vague. Dans un climat qui s'est vraiment durci, la radio franceinfo est apparue comme un média de confiance pour avoir de l'information fiable. Ce bon résultat est aussi le fruit de tout le travail fait ces dernières années. Je pense notamment à la création il y a trois ans de l'agence de franceinfo chargée de la vérification et de la certification de l'information, mais aussi au changement de dimension de franceinfo avec la création du média global.

Après une légère baisse lors de la vague précédente, la matinale emmenée depuis septembre par Marc Fauvelle est au plus haut. Un motif de satisfaction supplémentaire ?
Oui, la matinale est au plus haut depuis 10 ans ! La matinale est évidemment un moment très important pour la construction de l'audience de la station, et c'est aussi une vitrine pour le savoir-faire de la maison. Marc met formidablement en musique un travail collectif. Beaucoup de gens ont découvert Marc Fauvelle à travers cette période intense d'actualité. C'est de bon augure pour franceinfo. Marc est complètement dans la promesse de franceinfo de sérieux et de convivialité. On en a aujourd'hui une confirmation éclatante et c'est évidemment un grand motif de satisfaction.

Pensez-vous pouvoir dépasser prochainement NRJ, dont vous vous rapprochez ?
Nous ne faisons pas le même métier que NRJ. Même si NRJ est devant nous, on ne se compare pas franchement à eux. On regarde les radios généralistes. On remet d'ailleurs une certaine distance avec celles qui sont derrière nous. RMC ou Europe par exemple, deux acteurs majeurs de la radio, sont loin derrière. C'est un motif de satisfaction, particulièrement pour un média public. On a cependant fort à faire encore car comme vous l'avez vu, les radios se portent bien devant.

Ils ont dit
"On va essayer de travailler cette question de la confiance"
Vincent Giret

Toutes les radios publiques sont en hausse sur cette vague. Comment l'expliquez-vous ?
Je ne veux pas parler pour mes camarades. Je pense cependant que dans cette période trouble, de grande tension sociale et politique, le fait que le service public apparaisse comme une référence pour un nombre grandissant d'auditeurs, montre qu'il reste une idée profondément moderne. Le service public crée du lien et de la confiance dans une période où cela manque cruellement.

Ces très bons résultats des généralistes pendant cette crise des Gilets jaunes ne prouvent-ils pas que la défiance à l'encontre des médias traditionnels n'est pas si majoritaire que cela parmi les Français ?
Les violences contre les médias sont heureusement minoritaires bien qu'elles existent. En revanche, la défiance est quelque chose d'assez partagée je pense. Je ne saurais pas dire si elle est majoritaire mais elle est dans le fond de l'air. Cela nécessite une réflexion intense, urgente. Dès le 2 janvier, j'ai d'ailleurs lancé une grande réflexion collective dans la rédaction, que quatre journalistes sont chargés de piloter. Il y a une nécessité ressentie par la rédaction de réfléchir à notre métier dans le contexte actuel. On va discuter de nos méthodes, de nos formats éditoriaux, du fact checking, de l'ouverture de nos antennes à nos auditeurs. On l'a expérimentée par exemple pendant une semaine de 21h à minuit avec Frédéric Carbonne. Ca a très bien marché. Plus globalement, on va essayer de travailler cette question de la confiance. Elle est majeure et pas simple. Il n'y a pas de solution magique. Cela demande une attention de tous les instants et une réflexion profonde sur le métier de journaliste aujourd'hui.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Stratégik Platypus

La faute aux reptiliens qui nous saignent en douce.



FPth

Très bonne radio, mention spéciale à Frédéric Carbonne 21h-minuit et aux Informés 20h-21h, notamment lors des éditions spéciales Gilets Jaunes. Des tas de pastilles culturelles, complètes, très agréables et enrichissantes. Une matinale plus basique que RTL et d'autres mais plus efficace aussi.



Jon75

Bravo à eux.



Mr.Eddy

On est d'accord là dessus.



elcox

Certes, alors de l'honnêteté intellectuelle plutôt.



Mr.Eddy

La neutralité ça n'existe pas. Le journaliste qui parle, il a un avis, comme vous, comme moi, comme les gilets jaunes etc..



LeMoi

Je persiste à me demander pourquoi tu réponds à ses provocations biaisées, orientées, souvent dues à des fausses interprétations, sachant qu'il n'y a aucune chance que tu puisses le convaincre un jour d'une vérité qu'il a déjà établie comme fausse ^^



elcox

C'est justement pour ça qu'il en faut. L'avis des gilets jaunes n'a pas d'importance.



Jacques

Non, pas à ma connaissance, je n'ai jamais vu ou entendu parler de promotion de théories médicales bidons dans cette émission qui est bien plus sérieuse.



Nihilistic girl

Petite correction : France Info produit de l'info gouvernementale fiable.
Presque aussi fiable que l'objectivité de BFM



Mr.Eddy

Ah on est pas d'accord. Pour moi les médias doivent avoir une ligne éditoriale, défendre des idées. Cela n'empêche pas de le faire honnêtement.



Emrata.

C'est ça que les gilets jaunes reprochent aux médias en fait. De ne pas les soutenir. Alors que le rôle des médias est de rapporter des faits, pas de faire plaisir à untel ou untel.



Emrata.

18 jours après son élection.

Relayer une tribune qui donne une explication à l'élection, c'est soutenir Emmanuel Macron ?



blt

C'est partagé avec France TV dont le magazine de la santé !??



LeMoi

C'est largement mérité, l'info est bien traitée, objectivement, sans exagération, on arrive à peu près à avoir des infos du monde même en cas d'évènement à couvrir, les chroniques se laissent écouter (il manque un peu, Jean-Pierre Gauffre, quand même, il n'y a pas trop d'humour en dehors de la chronique de Jean-Mathieu Pernin il me semble, mais bon, après tout, c'est une radio d'info ^^), le Vrai du faux est très intéressant...
Par contre il y a probablement un effet Gilets Jaunes sur les audiences de la vague, et il faudra que la tendance se confirme sur les prochains mois !



Mr.Eddy

C'est marrant de faire l'éloge de la neutralité quand tous les médias adorés des gilets jaunes s'assoient dessus..



elcox

France Info est presque ouvertement anti gilets jaunes, on pourrait attendre mieux de ce média. On a justement besoin de neutralité et de pondération sur de tels sujets.

Aussi Jean-Mathieu Pernin était bien aux Informés mais son édito le matin c'est à arrêter d'urgence.



Emrata.

En quoi c'est un soutien ?



Jacques

Sur la radio peut-être, mais sur le site Internet c'est autre chose. S'il pouvait s'occuper de la fiabilité des infos scientifiques qui passent sur son site ce serait pas mal parce que là c'est une catastrophe, sur la médecine en particulier.



guilem2

Aussi fiables que les prêches des chroniques économiques de Vincent Giret?



comments powered by Disqus
l'info en continu
L'acteur Jean-Pierre Marielle est mort
Cinéma
L'acteur Jean-Pierre Marielle est mort
Fabrice Bailly, directeur des programmes de TF1, invité de #QHM demain
#QHM
Fabrice Bailly, directeur des programmes de TF1, invité de #QHM demain
Premières séances : "Avengers : Endgame" explose des records, le dernier Téchiné déçoit, flop pour "Victor & Célia"
Box-office
Premières séances : "Avengers : Endgame" explose des records, le dernier Téchiné...
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : "Demain nous appartient" remplace "Bienvenue en vacances" vendredi
TV
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : "Demain nous appartient" remplace...
"Le Meilleur Pâtissier Professionnel" : M6 modifie complètement son concours pour sa saison 3 dès le 15 mai
Programme TV
"Le Meilleur Pâtissier Professionnel" : M6 modifie complètement son concours pour...
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : TF1 et France 2 seront en édition spéciale demain
TV
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : TF1 et France 2 seront en édition...
Vidéos Puremedias