Vivendi se désengage de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard

Partager l'article
Vous lisez:
Vivendi se désengage de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard
Logo de Vivendi
Logo de Vivendi © DR
Le géant français des médias, Vivendi, a annoncé qu'il cédait une majeure partie de ses parts dans Activision Blizzard, éditeur notamment de la marque "Call of Duty".

Vivendi continue sa stratégie de recentrage sur ses activités médias. Le groupe français de communication, notamment propriétaire de Canal+ et SFR, a ainsi annoncé qu'il allait faire passer sa participation dans l'éditeur de jeux vidéo franco-américain, Activision Blizzard, de 61,1 à 12% comme le rapporte Les Echos. Cette cession d'actions devrait rapporter à la multinationale 8,2 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros).

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

La nouvelle de ce désengagement n'est pas une surprise. Après le départ de Jean-Bernard Levy de la présidence du directoire il y a un an, le président du Conseil de surveillance, Jean-René Fourtou, avait dévoilé une nouvelle stratégie de recentrage du groupe sur les médias. La firme avait ainsi déjà annoncé, mardi, être entré en phase de négociation exclusive avec l'opérateur émirati Etisalat pour céder sa participation dans Maroc Telecom.

Le désengagement d'Activision Blizzard, prévu pour la fin du mois de septembre, s'inscrit donc dans la même logique. Bien que média, les jeux vidéo offrent peu de synergie avec les autres activités du groupe et Activision Blizzard présente en outre une forte capacité de trésorerie, pour Vivendi qui cherche à réduire sa dette. Avec cette cession, l'éditeur de jeux vidéo, qui développe notamment les marques à succès "Call of Duty" et "World of Warcraft", devrait en réalité reprendre le contrôle de lui-même. Activision Blizzard rachètera ainsi directement 429 millions de ses propres actions mises en vente pour 5,8 milliards de dollars, tandis que 24,9% du capital sera lui repris, pour 2,3 milliards de dollars, par ASAC LP, un groupe d'investisseurs.

Sur le même thème
l'info en continu
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
Séries
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les...
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
TV
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
Vidéos Puremedias