Zapping : Martine Aubry met fin prématurément à une interview sur BFM TV

Partager l'article
Vous lisez:
Zapping : Martine Aubry met fin prématurément à une interview sur BFM TV
2 photos
Lancer le diaporama
Considérant que l'interview était terminée - ce qui n'était pas le cas -, la candidate à la primaire socialiste a lâché son oreillette et quitté son duplex.

Une question, pas plus. Interrogée hier soir sur BFM TV par Olivier Mazerolle et Alain Marschall depuis Berlin où elle s'était rendue pour discuter de la crise et de l'euro, Martine Aubry était là pour parler finances publiques. Pas pour évoquer les affaires qui agitent le microcosme politique national : l'affaire Guérini et les déclarations chocs de Ségolène Royal à son sujet dans Le Figaro.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Les deux journalistes ont respecté l'accord, en l'interrogeant principalement sur le sujet pour lequel elle s'était rendue en Allemagne. Puis ils abordent, logiquement, le fait politique du jour : l'affaire Guérini qui ébranle le PS. Sentant probablement venir la relance et la question suivante, Martine Aubry conclut à la fin de sa réponse : "Je vous remercie". Puis lâche son oreillette et sort du cadre.

Décalage de son

Un peu estomaqués, les journalistes en plateau déplorent ce départ prématuré de leur invitée. "Alors vous voyez Olivier, c'est la manière de mettre fin à un entretien sans que l'on soit prévenu et que l'on s'y attende lâche Alain Marschall. Reconnaissez que c'est un peu cavalier quand même, il y avait d'autres choses à lui demander notamment sur Ségolène Royal mais visiblement Madame Aubry n'avait pas envie qu'on continue".

Mais promis juré, Martine Aubry n'a pas voulu mettre un terme prématurément à l'entretien. Plus tard dans la soirée, Jean-Baptiste Boursier a expliqué que la candidate socialiste leur avait fait savoir qu'elle ne voulait pas mettre fin à l'interview. A cause du décalage de son, elle pensait que l'entretien était terminé. Décalage du son il y avait, c'est certain. Mais Martine Aubry aurait pu attendre la fin de l'interview avant de s'enfuir, comme puremedias.com vous propose de le voir sur ces images :

[media id=4436040 format=620x0][/media]

Martine Aubry
Martine Aubry
Festival international des séries : Lille désignée pour l'organisation
Le coup de com' de Martine Aubry au Quai d'Orsay
Attaché de presse pour Martine Aubry, il devient journaliste à i-Télé
JDC-12 : Martine Aubry confisque un micro à un journaliste, A droite toute pour Nicolas Sarkozy
Voir toute l'actualité sur Martine Aubry
Autour de Martine Aubry
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias