"Koh-Lanta Cambodge", épisode 1 : "Dylan, tu te calmes !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 1 : "Dylan, tu te calmes !"
"Koh-Lanta Cambodge"
"Koh-Lanta Cambodge" © LE ROUX / ALP / TF1
Ce soir, ce sont non pas deux, mais trois équipes qui ont été formées au cours du premier épisode - très réussi - de "Koh-Lanta Cambodge". Résumé détaillé.

Trois mois après la fin de "Koh-Lanta : L'île au trésor", TF1 nous fait repartir sous le soleil ce soir pour le premier épisode de "Koh-Lanta Cambodge", une saison dont puremedias.com a déjà pu avoir un aperçu qui s'annonce très, très prometteur. Ce soir, un épisode riche en suspense et rebondissements en tous genres attend les fans du jeu d'aventure produit par ALP et animé par l'indéboulonnable Denis Brogniart et comme chaque saison, puremedias.com vous donne rendez-vous dès 21h pour suivre et commenter l'émission en direct.

À lire aussi
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le remplace dès ce soir
Programme TV
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le...
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
TV
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés
TV
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés

A lire avant le prime :
- "Koh-Lanta" revient ce soir : Trois équipes, ça change tout !
- Découvrez les 18 candidats de "Koh-Lanta Cambodge"

"Avec un caillou, je te fais un bifteck"

21h11. On découvre nos candidats sur le "vieux grément" si cher à Denis Brogniart, et on fait connaissance avec Manuella, venue "casser son image de femme parfaite", rien que ça. Yassin, électricien, veut prouver à son père qu'il n'a pas vu depuis 18 ans qu'il est "une belle personne", tandis que Franck, 50 ans, a confiance en deux personnes : "la première, c'est moi, la deuxième, c'est moi". Son but : qu'on l'appelle "monsieur Franck". Et il sait "faire un bifteck avec des cailloux". Oui, oui.

21h18. Denis Brogniart débarque pour venir accueillir les 18 candidats et leur annonce - pas de surprise - qu'ils vont devoir parcourir 300m à la nage pour atteindre la plage, où DEUX colliers d'immunité les attend. Denis l'a dit fort, donc on l'écrit en majuscules.

21h23. "Vu ma gueule d'ange, je suis aussi mannequin", lance Dylan dans son portrait. Les cadreurs ont dû se régaler en tournant tout ça ! Pendant ce temps, tout le monde nage, plus ou moins vite. Dylan et Mathilde, championne de natation synchronisée, arrivent les premiers sur la plage et doivent défaire des noeuds pour débloquer des carquois nominatifs avant de partir à la recherche aux colliers d'immunité, fixés très haut à deux potences. Sabine, Yassin et Félicie partent d'un côté, et Yassin se hisse au mât à la force de ses bras pour décrocher le premier. De l'autre côté, Mathilde part seule, mais Dylan la rejoint et l'aide à monter. "Prends-le, prends-le", lui dit-il, très fair play, tandis que Manuela puis Sandro viennent les aider.

"Ca va faire une équipe de vieux !"

21h29. Denis retrouve les candidats et leur annonce que les colliers sont désormais cessibles, même entre équipes ! Et à propos d'équipe, l'heure est venue de les composer. Evidemment, les choses ont été bien faites et les cinq premiers candidats sont soit rouges, soit jaunes ! Mais Kelly, sixième dans la file, découvre - avec stupeur - un bandeau bleu dans son carquois. Yassin tire la tête : "Ca va faire une équipe de vieux", lâche-t-il au fur et à mesure de la composition de son équipe. Marjorie, 42 ans, le prend hyper bien. Yassin se rassure quand deux jeunes, Bastien et Clémentine, rejoignent finalement l'équipe.

21h43. Arrivés sur leur île, les bleus partent chercher l'eau, forcément, et Dylan, avec son petit short de bain probablement très cher, se coupe avec les branchages. Il a aussi sorti les mocassins (Gucci, même si Denis n'a pas le droit de citer la marque). Mais ils ont un petit souci d'organisation et se perdent en chemin. Il faut repartir de zéro, retourner au camp, pour repartir à la recherche de l'eau, qu'ils dénichent enfin.

21h55. Les rouges arrivent eux aussi sur leur camp et - eux aussi, quelle surprise - partent à la recherche de l'eau, mais ils sont plus organisés : deux s'occupent de l'eau (qu'elles trouvent en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire dans ce résumé), quatre de la cabane. Parmi les quatre, Yassin, qui a "déjà dessiné les plans de la cabane" dans sa tête. Il est hyper directif, mais comme il sait de quoi il parle, personne ne bronche.

"Dylan, tu te calmes !"

22h00. Côté jaune, même programme : arrivée sur la plage, recherche de l'eau, cabane. On fait connaissance avec Corentin et Sandro, aussi. Mais Sabine, la doyenne de l'équipe, se fait moins facilement entendre que Yassin chez les rouges. Et quand la nuit tombe, sans cabane, avec des vêtements mouillés, les jaunes ne font pas les fiers.

22h07. Quand le deuxième jour se lève, les rouges découvrent Yassin qui a veillé sur eux toute la nuit, qui a même fait taire les animaux qui faisaient trop de bruit pendant la nuit ! Un vrai ange gardien. La nuit des bleus a été plus compliquée, et ils se décident donc à se lancer dans la construction d'une cabane, mais personne n'est là pour donner le tempo comme Yassin chez les rouges. Le simple choix de l'emplacement crée déjà le débat. Quand le choix est fait, Dylan est plus spectateur qu'acteur. Lui compte se consacrer aux épreuves, rien qu'aux épreuves.

22h15. L'heure de la première épreuve a - ENFIN - sonné : les flambeaux, mais réinventés. Après un parcours du combattant, les candidats récupèrent le feu, refont le parcours à l'envers, puis doivent utiliser des "allumettes géantes" pour allumer la vasque placée en hauteur. A la clé, deux récompenses. Et les trois équipes progressent à un rythme proche, même si Dylan en fait trop côté bleu. "Dylan, tu te calmes !", lui lance même Kelly. Première fois qu'on voit un candidat qui va trop vite dans "Koh-Lanta" ! En même temps, l'avancée des bleus est ralentie par Yves, trop gros pour passer dans les bambous ! Quelle affaire !

22h36. Après une épreuve TRES serrée et beaucoup de suspense, ce sont les jaunes qui s'imposent. Mais chez les bleus, qui terminent troisièmes, on râle. Selon eux, une membre de l'équipe jaune a triché en passant au mauvais endroit dans le parcours du combattant. Ils ont raison. Denis le souligne : Sabine est passée en dessous d'un obstacle et non au dessus. Les jaunes sont donc disqualifiés. Mais les bleus aussi ont commis la même erreur - pas bravo, Hada ! -, et ils sont donc aussi disqualifiés. Les rouges sont donc premiers, et peuvent choisir l'une des deux récompenses en jeu : ils préfèrent les 3 kilos de riz à un toit, puisqu'ils ont déjà un toit fabriqué par Yassin.

"C'était peut-être pas le moment de s'isoler"

22h41. Forcément, de retour sur le camp jaune, l'ambiance est morose. Officiellement, Sandro a dit devant Denis ne pas en vouloir à Sabine. Mais en vrai, face caméra, il ne pense pas tout à fait la même chose. D'autant que Sabine décide de s'isoler. "C'était peut-être pas le moment de s'isoler", analyse Sandro. Clairement, Sabine n'a regardé aucune des 19 autres saisons de "Koh-Lanta"...

22h45. Chez les bleus, Dylan est agacé du manque d'énergie de ses camarades tandis que Frédéric regrette le manque de cohésion lors de l'épreuve. "Je vous voyais relax", reproche Dylan quelques minutes plus tard lors d'un débrief dans la mer. "T'as un manque de respect vis-à-vis des autres", lui reproche Hada. Yves le prévient que, même s'il est fort lors des épreuves, il n'est pas à l'abris d'être éliminé s'il nuit à la cohésion du groupe. "C'est moi le problème, je le sais, j'envoie trop d'énergie et ça ne suit pas derrière", reconnaît Dylan. "C'est lui la pomme pourrie", tacle un peu plus tard Hada, très peinée par les propos de Dylan.

22h51. La nuit a beau être tombée, personne ne dort. La pluie tombe à grosses goutes et toutes les équipes sont confrontées aux mêmes difficultés. Du coup, le lendemain matin, tout le monde est épuisé. Dylan veut dormir pour être en forme pour l'épreuve d'immunité, mais le reste des bleus veut au contraire construire une vraie cabane pour mieux dormir le soir venu. "T'es pas venu ici pour faire la sieste !", s'agace Kelly. Sur ce coup, Dylan n'est pas en tort : on demande les avis, il donne le sien, se plie à la majorité, mais se fait quand même engueuler. "T'es idiot et tu t'en rends même pas compte !", lâche Kelly. DU coup, Yves pleure et s'isole. Il n'aime pas les tensions, Yves.

"Un comportement exécrable"

23h09. L'heure de l'épreuve d'immunité a sonné, et elle sera physique et mentale à la fois. Il faudra construire une sorte de puzzle grâce à des bouts de cordes, mais les tables pour composer les puzzles sont dans la mer, évidemment. Les rouges sont les plus rapides à ramener leur table et récupérer les cordes, suivis des bleus. Les jaunes sont loin, loin derrière. Mais ni les rouges ni les bleus ne parviennent à faire leur puzzle. Ils alternent les duos charger de remettre les pièces dans l'ordre, sans succès. Les jaunes, qui débarquent seulement sur la plage, n'ont pas tant de difficultés et, à la surprise générale, remportent l'épreuve notamment grâce à Sandro ! Ils sont assurés de ne pas participer au conseil. Et ils sont suivis par les rouges, qui sont sauvés à leur tour.

23h22. Le retour des bleus sur leur camp est difficile, et la pluie rend les choses encore plus difficiles à supporter. La pluie a tout emporté et emporté le sol de la cabane qu'ils avaient préparé. Dans la mer, Hada et Kelly discutent donc de la stratégie à adopter pour le vote, rejointes par Mathilde. Elles penchent pour Yves, qui n'a pas l'air de bien vivre l'aventure, d'autant que Kelly refuse de voter Dylan - "même s'il a un comportement exécrable". Frédéric vient se mêler de leur discussion et tente de défendre Yves, qui se donne sur le camp. Suspense. Et Yves veut éliminer Kelly et demande à Dylan de voter contre elle. Dylan lui dit qu'il le fera, mais ment. Et Yves va raconter à Hada que Dylan va voter contre Kelly, et Hada va le répéter à Kelly. Vous suivez ? En gros, tout le monde ment à tout le monde, en le sachant ou non, et plus personne ne sait à quel saint se vouer ! "C'est la foire à l'intox", s'amuse Denis Brogniart.

23h30. Kelly, qui se pense trahie par Dylan, va donc discuter avec Dylan (qui ne sait pas qui est Yves). Dylan dit tout et son contraire, puis va crever l'abcès avec Yves - qu'elle appelle Fred. Tout va bien.

23h33. L'heure du conseil a sonné et tout le monde évoque les difficultés de l'équipe. Kelly parle de problème de génération en évoquant Dylan, qui ne comprend pas les autres. "On n'est pas là pour faire du social", lâche-t-elle. Dylan se dit capable de tenir "deux ans" sur le camp, parce qu'il a fait deux ans l'armée et que c'était plus dur que ça. Il cite aussi Bruce Lee. Oui, oui. Une citation qui lui est fatale : le vote est unanime, contre lui. Et il s'en va comme un prince : "Les promesses écrites sur le sable s'effacent avec une vague". Oui, oui.

Le débrief de l'épisode 1 de "Koh-Lanta Cambodge" :
- Comme annoncé dans notre article présentant cette nouvelle saison, le suspense est doublé tout au long de ce premier épisode grâce aux trois équipes. On ne s'ennuie pas une seconde.
- ALP et TF1 ont bien été aidées par le hasard : entre les erreurs lors de la première épreuve, qui ont causé deux disqualifications, et la remontée incroyable des jaunes lors de la seconde, on a été surpris tout au long de l'épisode !
- A propos des épreuves, excellente idée d'Alexia Laroche-Joubert d'ajouter (comme aux Etats-Unis) plus systématiquement une partie "mentale" à l'épreuve physique. Le puzzle a tout bouleversé ! Et les flambeaux ont été brillamment réinventés !
- Joli casting cette saison, des personnalités fortes mais aussi caricaturales qu'on voudrait le dire. Dylan, par exemple, tête à claques par excellence, semble avoir aussi beaucoup de recul sur lui et ses défauts. Et il a été injustement critiqué par ses camarades quand il a donné son avis sur la stratégie à prendre avant la deuxième épreuve.
- Sandro, Sandro, Sandro... On ne peut pas dire très noblement "on joue en équipe, on perd en équipe, je n'en veux pas à Sabine", pour dire ensuite tout le contraire et affirmer qu'un candidat qui déconne se retrouve dans son "collimateur". Un peu de constance.
- Génial échange juste avant le conseil entre Yves et Dylan, puis Dylan et Kelly et enfin Kelly et Yves. Dylan qui ne se rend pas compte qu'il dit tout et son contraire à Kelly, et l'effet comique est énorme. Un grand moment !
- En revanche, quel dommage que les bleus aient voté contre lui. D'une part parce que, stratégiquement, ce n'est sans doute pas une bonne idée. Ensuite parce que Kelly a trahi sa promesse et que Mathilde l'a éliminé alors qu'il lui avait filé son collier, et enfin parce qu'il va beaucoup nous manquer. On n'avait jamais vu quelqu'un citer Bruce Lee en 20 saisons de "Koh-Lanta"...

Koh-Lanta Cambodge
Koh-Lanta Cambodge
Yves de "Koh-Lanta" dans "Demain nous appartient" !
"Koh-Lanta Cambodge", la finale : "Ils sont très, très remontés contre Clémentine"
"Koh-Lanta Cambodge" épisode 13 : "Je me fais avoir aux portes du truc !"
"Koh-Lanta Cambodge" épisode 12 : "J'ai Mathilde dans le viseur"
Voir toute l'actualité sur Koh-Lanta Cambodge
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Michel Licorde

Un peu de lecture.



Michel Licorde

Décédés. Faut bien manger...



armand kaptue

Très bon premier épisode j'ai beaucoup apprécié seul bémol l'élimination de Dylan



Val

Ben pourtant...



PORC LUBRIQUE

On a eu un bon premier épisode pour une fois.
Dommage que Dylan soit viré, il reste à espérer qu'il revienne sur abandon, mais j'y crois pas une seconde, c'est ballot, c'était un bon client, pas comme le bisounours.
Papy Yves craque nerveusement la semaine prochaine, c'est quoi ce guignol, il chiale déjà au second jour, il est nul, il fait perdre son équipe à la première épreuve, c'est l'homme fort et incapable de lever l'allumette, c'est le genre de coco à abandonner à mon avis.
C'est une équipe de baltringues les bleus, ça va tomber un à un.
On vire pas le meilleur en premier même si c'est un ingérable sur le camp, ça se joue pas sur le camp, c'est les épreuves qu'il faut gagner et c'est pas avec gros nounours qu'ils vont y arriver.
On va avoir l'arrivée de trois gros bras la semaine prochaine, on verra ce que ça va donner.



Baudouin, l'anti Cornu

C'est un petit four. Pas un truc gigantesque quoi.



antipseud0

j'hésite à me taper les 600 commentaires !



antipseud0

merde !



antipseud0

c'est fini ?



antipseud0

yo



Val

S'ils remplacent un beauf par trois, on sera peut-être gagnants.



@JulieHinc

Y'a Félicie aussi



Val

Ouais, des prénoms un peu prout-prout ma chère petit doigt en l'air.



Baudouin, l'anti Cornu

De mémoire :
- Dylan
- Sandro
- Corentin
- Mathilde
- Hada
- Sabine
- Franck

Après, je ne vois plus.



François-Loïc Pichard

Bonne nuit la compagnie !



François-Loïc Pichard

Y a une raison si l'émission dure depuis si longtemps !



François-Loïc Pichard

https://uploads.disquscdn.c...



Val

Indispensables au site et à l'émission.



Val

Je vous aime tous. Je vous souhaite une nuit comme on n'en vit que rarement, rêves en sucre d'orge, grattages de fesses et autres parties tendres réussis, oreillers moelleux, etc.
Bises et bordage de couvertures. À la semaine prochaine.



François-Loïc Pichard

Ne dis rien, sois belle et tait toi ! ^^



@JulieHinc

Oui moi aussi



@JulieHinc

Heureusement que c'est pas des prénoms composés... Je dis ça, je dis rien :p



Baudouin, l'anti Cornu

T'as peut-être raison. Je sais pas.



François-Loïc Pichard

Bonne nuit ! :)



François-Loïc Pichard

Bonne nuit !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de l'un de ses journalistes
International
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de...
"Au Tableau !" : Matteo Salvini inaugure l'adaptation italienne
TV
"Au Tableau !" : Matteo Salvini inaugure l'adaptation italienne
"Histoire secrète de l'antiterrorisme" : Un doc événement ce soir sur France 2
TV
"Histoire secrète de l'antiterrorisme" : Un doc événement ce soir sur France 2
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 décembre 2018
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 décembre 2018
"Le nom n'est pas facile" : Cauet recadre Aya Nakamura et défend Nikos Aliagas
Radio
"Le nom n'est pas facile" : Cauet recadre Aya Nakamura et défend Nikos Aliagas
"Game of Thrones" : La dernière saison arrivera finalement...
Séries
"Game of Thrones" : La dernière saison arrivera finalement...