Dans sa lettre d'adieux à France Inter, Philippe Val tacle "ceux qui ont tant aimé me détester"

Partager l'article
Vous lisez:
Dans sa lettre d'adieux à France Inter, Philippe Val tacle "ceux qui ont tant aimé me détester"
Philippe Val quitte France Inter avec un peu d'amertume
Philippe Val quitte France Inter avec un peu d'amertume © Abaca
Philippe Val a confirmé son départ de France Inter dans un mail à tous les collaborateurs de la station et en a profité pour régler quelques comptes.

En début de semaine, tous les salariés de France Inter ont fait leurs cartons pour déménager. Seul Philippe Val n'a pas réintégré la Maison de la radio puisqu'il a quitté la direction de la station, remplacé depuis hier par son ancienne adjointe Laurence Bloch.

À lire aussi
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari réplique
TV
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari...
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
TV
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"
TV
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"

Ce départ n'est pas vraiment une surprise tant l'homme était proche de Jean-Luc Hees. C'est même lui qui, en 2009, aurait soufflé le nom de l'ancien journaliste aux oreilles de Nicolas Sarkozy qui cherchait alors une figure de la maison ronde pour en prendre les commandes. En cinq ans, l'ancien patron de "Charlie Hebdo" est loin d'avoir fait l'unanimité. Son style et son dilettantisme n'ont jamais été très appréciés en interne. Les salariés n'ont jamais réussi à faire confiance à celui qui a licencié les humoristes Stéphane Guillon et Didier Porte au début de son mandat.

C'est par un mail à l'ensemble des salariés de France Inter que Philippe Val a confirmé hier soir son départ de la station. Celui-ci débute par une citation, évidemment ironique, de Serge Gainsbourg : "Je suis venu vous dire que je m'en vais. Et vos larmes n'y pourront rien changer...". Avant de saluer ses plus proches collaborateurs et de souhaiter bonne chance à ses anciens salariés pour la suite, Philippe Val règle quelques comptes. "J'ai une pensée émue pour ceux qui ont tant aimé me détester. Je sais à quel point je vais leur manquer, d'autant que, doté –hélas– d'une mémoire faillible, je ne peux leur offrir comme consolation la promesse que je ne les oublierai pas", écrit-il avec un zeste d'amertume qui tranche dans un exercice habituellement beaucoup plus laconique.

La lettre d'adieux Philippe Val

"Chères toutes et chers tous,

Je suis venu vous dire que je m'en vais. Et vos larmes n'y pourront rien changer...

Je n'ai plus rien à gagner à dire que je vous quitte à regret, aussi vous devez l'entendre comme l'expression de ma sincérité la plus simple : je vous quitte comme on s'éloigne des gens que l'on aime.

J'ai une pensée émue pour ceux qui ont tant aimé me détester. Je sais à quel point je vais leur manquer, d'autant que, doté –hélas– d'une mémoire faillible, je ne peux leur offrir comme consolation la promesse que je ne les oublierai pas.

Je veux dire le plaisir que j'ai travaillé avec chacun des membres du comité de direction. C'est exceptionnel, mais là encore, c'est vrai. Nous nous sommes toujours parlé avec franchise, amitié, efficacité. Jamais de bassesse, jamais de traîtrise. Avec Patricia (Piffault, déléguée aux ressources humaines et à la gestion de France Inter, ndlr), Laurent (Bothorel, responsable technique, ndlr) – et le cher Jean-Christophe (Perrin, ndlr) qui l'a précédé –, Christophe (Israel, délégué aux nouveaux médias, ndlr), Mathieu (Aron, directeur de la rédaction, ndlr), Alexandre (Joulia, délégué à l'antenne et aux moyens de production, ndlr), Didier (Varrod, directeur de la musique, ndlr), Muriel (Attal, déléguée à la Communication et à la Presse, ndlr), Jacques (Monin, directeur adjoint de la rédaction, ndlr), et Laurence (Bloch, directrice adjointe de la station, responsable de l'antenne, ndlr), nous avons formé une bande complice, passionnée par votre travail, passionnée par les auditeurs, et nous avons été fiers d'oeuvrer pour vous et avec vous.

Nous faisons un drôle de métier : celui de parler aux autres. C'est une lourde responsabilité qui demande autant de gravité que de fantaisie, et l'une n'est pas plus importante que l'autre.

Lorsqu'on perçoit les deux à l'antenne, c'est que vous êtes en forme, que vous êtes heureux, et que les auditeurs le sont aussi. C'est, du fond du coeur, ce que je vous souhaite tous les jours. Dans la fragilité de nos vies, on a besoin de votre sourire.

La radio est l'amie de tous, et surtout des solitaires, de ceux qui n'ont pas trop de chance, de ceux qui ont du mal à trouver un sens à leur vie. Rien ne donne davantage le sentiment de réussir sa vie que de donner le goût de vivre aux autres. C'est la raison pour laquelle j'ai tant aimé venir travailler avec vous.

Mais je pars le coeur léger, en laissant place à Laurence Bloch. Le temps de notre collaboration restera une des plus belle période de ma vie. Je mesure la difficulté de sa tâche de ses responsabilités. Croyez-moi c'est encore plus énorme que l'on ne l'imagine. Sa grande connaissance de la radio ne serait rien sans son exigence éthique. Elle porte au plus haut les valeurs de la culture et de l'information. Je peux témoigner que son engagement est total. A ce titre, dans notre période troublée, Laurence fait partie d'une espèce rare. Il faut en profiter. C'est une vraie chance pour notre radio qui, grâce à vous, est sans doute le dernier média de masse qui met l'intelligence et la sensibilité au-dessus des intérêts commerciaux.

Mireille (Leclercq, son assistante, ndlr) me demandant, tous les matins quand j'arrive : " Tu veux un café ma biche ?" me manquera.

Ma mémoire est faillible, mais sélective : je ne vous oublierai pas.

Philippe Val "

Philippe Val
Philippe Val
Menaces contre "Charlie" : "Ca fait des mois que ça dure et tout le monde s'en fout !!", s'insurge Philippe Val
Philippe Val évoque son départ face aux salariés de France Inter
Philippe Val : "La meute m'emmerde, et je l'emmerde"
Voir toute l'actualité sur Philippe Val
Autour de Philippe Val
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
norbertgabriel

Vous écoutez souvent France Inter ? ou vous répétez des "éléments de langage" ??? Depuis quelques temps, les gens au pouvoir ne sont pas spécialement ménagés ... Qui serait selon vous un propagandiste aveugle de la la gauche ?



winwood

Trop de gauche à France Inter, on veut juste l'équilibre, c'est l'argent public, on en a assez de la propagande de gauche. Levaï n'arrête pas de glorifier les socialistes, qu'il laisse sa place aux jeunes journalistes au chômage, il fera une bonne action !



winwood

Dommage que Levaï ne parte pas aussi ! On l'a entendu ce matin cirer les pompes de Hollande ... Et puis en tant que socialiste partisan de l



norbertgabriel

simplement une demi douzaine de com' mis à la poubelle par les éboueurs du site ... c'est déjà ça ..



norbertgabriel

j'ai vite compris, c'est mamadia qui se répondait avec votre pseudo, et qui en rajoutait avec des insultes (pour moi bien sûr, ce troll ne peut plus vivre sans moi ...)



La télé intelligemment

? J'ai pas vu. Bon j'ai mes opinions mais je n'ai qu'on seul compte contrairement à tous les pseudos qui fleurissent de plus en plus tous les jours. Nous on a la mérite de la franchise Norbert !



norbertgabriel

en passant, votre compte a été "usurpé" dans un autre débat.. (en gris bien sûr)



Pierre Roberto

pour info il "pirate" des comptes enfin il utilise des compte existant



La télé intelligemment

Je ne vous referai pas le coup de Lollobrigida ... lol ... o ...



Furious Angel

Assez bizarre d'entamer une lettre d'adieu sur cette note d'aigreur...

Il est totalement responsable du climat lourd qui l'entoure chez France Inter.



norbertgabriel

Il me semble que mamadia vient se faire virer, mais gina prend le relais aussi sec .. c'est pathétique...



tamo

Putain vous nous soulez avec vos fixettes sur les juifs sérieux...!



tamo

Putain vous nous soulez avec vos fixettes sur les juifs sérieux...



caline27

ça fourmille d'antisémite aujourd'hui!



caline27

parle seulement pour toi STP§



belle-and-sebastian

encore un que les français ne regretteront pas



norbertgabriel

Qu'on l'aime ou pas, on ne peut nier qu'il ait du caractère, c'est préférable à des cadres passe-partout et interchangeables. Réduire sa direction d'antenne à l'affaire des humoristes, c'est oublier qu'il a mis Gallienne à l'antenne, par exemple... En revanche, il y a quelques évictions qui sont difficilement explicables, sauf à vouloir "faire de la place" et encore, la suppression des émissions de nuit montre qu'il y avait de la place.. mais bon..



marie-senet2

C'est assez rare une lettre de départ pas trop faux-cul où on se permet quelques tacles!



karpis

casse toi ! ce mec est à l’extrême opposé de la méritocratie républicaine



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Harcèlement sexuel : le directeur artistique de Pixar et Disney se retire pour six mois
Cinéma
Harcèlement sexuel : le directeur artistique de Pixar et Disney se retire pour six...
Un journaliste du "Canard enchaîné" juge "dégueulasse" le "Complément d'enquête" sur Goldman
Radio
Un journaliste du "Canard enchaîné" juge "dégueulasse" le "Complément d'enquête"...
"C à vous" : Amanda Sthers très émue en évoquant Johnny Hallyday
TV
"C à vous" : Amanda Sthers très émue en évoquant Johnny Hallyday
Agression sexuelle : Frédéric Haziza suspendu de l'antenne de LCP
TV
Agression sexuelle : Frédéric Haziza suspendu de l'antenne de LCP
Nawell Madani fond en larmes dans "Quotidien"
TV
Nawell Madani fond en larmes dans "Quotidien"
Audiences access : Nagui large leader, "DNA" devant le JT de France 3, "28 minutes" en petite forme
TV
Audiences access : Nagui large leader, "DNA" devant le JT de France 3, "28...
Ce soir que regardez-vous ?
19
Votes
Esprits criminels
Je regarde
15
Votes
Nouvelle star
Je regarde
10
Votes
Football
Je regarde
10
Votes
Permis de tuer
Je regarde
8
Votes
L'épreuve d'amour
Je regarde
4
Votes
Père et maire
Je regarde
3
Votes
La part des anges
Je regarde
3
Votes
90' Enquêtes
Je regarde
2
Votes
Jacques Brel, fou de...
Je regarde
2
Votes
Trafic de médicaments
Je regarde
2
Votes
Les mystères de police...
Je regarde
1
Votes
Joséphine, ange gardien
Je regarde
0
Votes
Enquêtes criminelles
Je regarde
0
Votes
La rivière du crime
Je regarde
0
Votes
The Prince
Je regarde