Elle s'estime trompée par une bande-annonce et porte plainte !

Partager l'article
Vous lisez:
Elle s'estime trompée par une bande-annonce et porte plainte !
Ryan Gosling dans "Drive"
Ryan Gosling dans "Drive" © Le Pacte
Une Américaine qui pensait que "Drive" allait ressembler aux films de la franchise "Fast & Furious" poursuit le distributeur du film !

Ca ne pouvait arriver qu'aux Etats-Unis... Alors que les critiques ont adoré "Drive", le film d'action porté par Ryan Gosling, une femme du Michigan a été tellement déçue qu'elle a décidé de porter plainte ! Sarah Deming, c'est son nom, a en effet décidé de poursuivre le studio FilmDistrict ! Selon elle, le distributeur aurait "assuré la promotion du film "Drive" de manière similaire à "Fast and Furious" ainsi qu'à des films et séries du même genre".

À lire aussi
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
TV
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le remplace dès ce soir
Programme TV
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le...
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés
TV
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés

Réalisé par Nicolas Winding Refn, "Drive" est porté par Ryan Gosling qui y joue un cascadeur spécialisé dans les cascades en voiture et qui passe ses nuits à jouer le chauffeur pour des gangsters qui ont besoin de s'enfuir rapidement après avoir commis leurs méfaits. Et si le film inclut plusieurs scènes d'action en voiture, il s'intéresse surtout à la relation du chauffeur avec le personnage campé par Carey Mulligan et montre plusieurs scènes violentes dans sa quête pour la protéger.

""Drive" n'avait que très peu de similarités avec un film de poursuite ou de course (...) incluant très peu de conduite", poursuit la plainte, qui affirme par ailleurs que le film "contenait des scènes de racisme gratuit, diffamatoire et déshumanisant à l'encontre des juifs, et faisait la promotion de la violence à l'encontre des membres de la foi juive".

Sarah Deming réclame que sa place de cinéma soit remboursée et que ce type de "bandes-annonces trompeuses" soit interdit à l'avenir. Elle souhaite aussi faire de son procès un recours collectif - une "class action" - afin que d'autres spectateurs puissent participer à la procédure et profiter d'un éventuel accord à l'amiable.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
CNN gagne son procès contre la Maison Blanche, Jim Acosta récupère son accréditation
International
CNN gagne son procès contre la Maison Blanche, Jim Acosta récupère son...
Un quotidien belge publie une Une floue pour contester des suppressions de postes
Presse
Un quotidien belge publie une Une floue pour contester des suppressions de postes
"Envoyé spécial" : Le maire du 18e arrondissement de Paris met en cause le magazine de France 2 (MAJ)
TV
"Envoyé spécial" : Le maire du 18e arrondissement de Paris met en cause le...
"Affaire conclue" : Sophie Davant souhaite un "Joyeux Noël" aux téléspectateurs... le 15 novembre !
TV
"Affaire conclue" : Sophie Davant souhaite un "Joyeux Noël" aux téléspectateurs......
"Le Meilleur Pâtissier" : Excellent bilan pour la saison 7
Audiences
"Le Meilleur Pâtissier" : Excellent bilan pour la saison 7
"C'est déjà Noël" : Jean-Luc Reichmann lance un nouveau jeu sur TF1 dès le 3 décembre à 18h15
Programme TV
"C'est déjà Noël" : Jean-Luc Reichmann lance un nouveau jeu sur TF1 dès le 3...