Mariage pour tous : deux poids, deux mesures pour "Le Figaro"

Partager l'article
Vous lisez:
Mariage pour tous : deux poids, deux mesures pour "Le Figaro"
La Une du Figaro du 14 décembre 12 : "Mariage homosexuel : la surenchère"
La Une du Figaro du 14 décembre 12 : "Mariage homosexuel : la surenchère" © DR
"Le Figaro" n'est pas partisan du mariage pour tous, comme il le confirme depuis plusieurs semaines par ses choix éditoriaux. Après la manifestation d'hier, le quotidien a agacé les partisans.

Pas un mot. Ce matin, en Une du Figaro, il n'y avait pas un mot sur la manifestation pour le mariage pour tous qui a réuni hier, à Paris, entre 60.000 - selon la police - et 150.000 participants - selon les organisateurs. Le quotidien a en effet préféré évoquer une affaire d'Etat, le départ de Gérard Depardieu en Belgique, pour fustiger un "gouvernement (qui) perd ses nerfs". En Une, on parle aussi des législatives partielles, du retour des conservateurs au pouvoir au Japon, de l'Egypte, du SMIC qui ne sera pas revalorisé et même... du loto espagnol !

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

Les opposants en Une, les partisans oubliés

Une question de ligne éditoriale pour les défenseurs du quotidien conservateur. Pourtant, depuis plusieurs semaines, Le Figaro n'a jamais eu de problème quand il s'agissait d'évoquer le mariage pour tous. Seulement, à chaque fois, c'est à charge contre le projet de loi. Le quotidien a même mis trois fois en Une le sujet en quelques semaines, et avait même prévu une quatrième Une le 18 novembre, au lendemain de la manifestation des opposants au mariage pour tous. Une Une qui a dû être enterrée dans la soirée face au début de la crise de l'UMP, qui a donc remplacé le mariage pour tous sur l'édition définitive du journal.

Mais Le Figaro ne s'est pas retenu d'évoquer le sujet en Une à trois autres reprises. Le 2 décembre, il titre sur la "confiscation du débat" autour du mariage et propose un édito dont certains mots ont choqué, présentant le mariage pour tous comme "une inquiétante évolution sociale et familiale". Le 8 décembre, il affirme en Une que "la mobilisation contre le mariage gay s'amplifie", évoquant des manifestations en province et annonçant déjà "une super-manif" pour le 13 janvier. "Il pourrait s'agir du plus important rassemblement depuis 1984", annonce le quotidien, enthousiaste, qui cite le chiffre de 850.000 participants potentiels. Six jours plus tard, rebelotte avec une manchette anxiogène : "Mariage homosexuel : la surenchère".

Une étonnante façon de présenter les faits

Outre le manque de visibilité des partisans du mariage pour tous en Une, Le Figaro s'arrange parfois avec la réalité des chiffres. Ainsi, dans son article du 18 novembre, il annonce un succès pour la manifestation des opposants. "La "manif pour tous" gagne le pari de la mobilisation", annonce fièrement le quotidien, qui indique dans son chapeau "entre 70.000 et 200.000" manifestants à Paris. Et c'est le chiffre communiqué par les organisateurs que Le Figaro utilise en priorité dans ses formulations. "Les organisateurs annoncent plus de 200.000 manifestants à Paris - 70.000 selon les calculs de la Préfecture de police - ", peut-on ainsi toujours lire sur le site du quotidien.

En revanche, quand il s'agit d'évoquer la manifestation d'hier, Le Figaro met d'abord en avant le nombre de manifestants selon la police, seule information visiblement en sa possession. "Mariage gay : les partisans perdent le match de la rue", titre ainsi le quotidien, tandis que le chapeau est lapidaire : "Ils étaient 60.000 à Paris, beaucoup moins que les opposants en novembre". Pourtant, entre 60.000 et 70.000 selon la même source, la police, l'écart ne semble pas si important que ça... Et dans le texte, on présente d'abord le chiffre de la police, avant celui des organisateurs, évidemment : "Un mois après les manifestations des opposants au projet de loi, qui avaient mobilisé plus de 100.000 personnes dans toute la France, 60.000 militants, selon la police - 150.000, selon les organisateurs - ont défilé dimanche à Paris".

Libération, de son côté, n'a pas accordé beaucoup plus de place aux manifestations contre le mariage pour tous que Le Figaro l'a fait pour les partisans. Mais le 19 novembre, le quotidien de gauche évoquait le sujet sur sa Une et surtout, ne faisait pas de distinction dans le traitement des chiffres organisateurs/police. "A Paris, ils étaient entre 70.000 (préfecture) et 200.000 (organisateurs) manifestants. Environ 22.000 à Lyon et entre 6.000 et 8.000 à Marseille", indiquait ainsi le quotidien dans son article consacré à la manifestation du 18 novembre.

Le Figaro
Le Figaro
Bertrand Gié ("Le Figaro") : "Nos audiences sont de moins en moins dépendantes de l'actualité"
"Le Figaro" piégé par un faux compte de la nouvelle ministre de Culture
Djihadistes tués par des sangliers : "Le Figaro" présente ses excuses après avoir diffusé l'intox
Marc Feuillée ("Le Figaro") : "Notre principal objectif est d'être leader sur tous les écrans"
Voir toute l'actualité sur Le Figaro
Autour de Le Figaro
  • Étienne Mougeotte
  • Serge Dassault
  • Yves Thréard
  • Le grand jury
  • Ivan Rioufol
  • Alexandre Adler
commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
Radio Notes 2018 : Votez pour votre matinale généraliste préférée !
Radio
Radio Notes 2018 : Votez pour votre matinale généraliste préférée !
Premières séances : "Une affaire de famille" plus fort que "Spider-Man", "Rémi sans famille" déçoit
Cinéma
Premières séances : "Une affaire de famille" plus fort que "Spider-Man", "Rémi...
Attaque à Strasbourg : Un journaliste de LCI tenu en joue par un membre des forces de l'ordre
TV
Attaque à Strasbourg : Un journaliste de LCI tenu en joue par un membre des forces...
La saison 2 de "This Is Us" arrive le 2 janvier sur 6ter
Programme TV
La saison 2 de "This Is Us" arrive le 2 janvier sur 6ter
"Deuxième étoile" : TF1 consacre à nouveau un documentaire aux Bleus le 2 janvier
Programme TV
"Deuxième étoile" : TF1 consacre à nouveau un documentaire aux Bleus le 2 janvier
Attaque à Strasbourg : Pourquoi "Les dernières nouvelles d'Alsace" n'a pas été imprimé ce mercredi ?
Presse
Attaque à Strasbourg : Pourquoi "Les dernières nouvelles d'Alsace" n'a pas été...
Vidéos Puremedias