Frédéric Lefebvre

Actualité Frédéric Lefebvre

  1. 04/04/2011 News 46 Quand Frédéric Lefebvre cite "Zadig & Voltaire" comme livre préféré
    Le ministre a confondu la marque de vêtements avec un ouvrage de Voltaire.

biographie Frédéric Lefebvre

Frédéric Lefebvre est un homme politique français. Il est né le 14 octobre 1963 à Neuilly-sur-Seine. Diplômé d'une licence en droit privé et titulaire d'un DEA, il fait ses premiers pas en politique en tant que responsable des jeunes RPR de Garches. Il rencontre alors Nicolas Sarkozy en 1981 puis travaille au coté de Gerard-Henri Mathieu, secrétaire général du groupe RPR au Conseil de Paris en 1986.

 

Un an plus tard, il est chargé de mission avec Patrick Ollier pour le cabinet du président de l'Assemblée nationale, Jacques Chaban-Delmas, également maire de Bordeaux. Frédéric Lefebvre sera d'ailleurs sont assistant parlementaire jusqu'en 1993. C'est à cette date qu'il devient proche collaborateur de Nicolas Sarkozy, alors ministre du Budget. Il est son attaché parlementaire dans un premier temps puis chef adjoint de cabinet jusqu'en 1995, lorsque Jacques Chirac est élu président. Cette année là, il est l'assistant parlementaire de Nicolas Sarkozy à mi-temps, et ce jusqu'en 2002. Il crée alors Pic conseil, un cabinet de communication institutionnelle et de lobbying proche de l'industrie du tabac de l'alcool et des casinos. Incompatible avec son ambition politique, Frederic Lefebvre s'est déclaré non actif dans la société cinq u plus tard, en 2000.

 

Lorsque Nicolas Sarkozy devient ministre de l'Intérieur il reprend son rôle de conseiller jusqu'en 2004. En parallèle il est élu conseiller régional d'Ile-de-France et fonde une société de conseil en communication en 2005, "Frederic Lefebvre Conseil". Très proche de Nicolas Sarkozy, il devient - après la victoire de ce dernier à la présidentielle de 2007 - secrétaire national de l'UMP en charge de l'économie, des finances et des nouvelles technologies.

 

En tant que porte-parole de l'UMP très médiatisé, il a régulièrement défrayé la chronique avec des déclarations polémiques, comme lorsqu'il compare les internautes qui téléchargent illégalement à des trafiquants en 2009 ou quand il se montre incapable de définir le web 2.0 sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin. En octobre de cette même année, il devient par ailleurs avocat au barreau de Paris.

 

Un an plus tard, il succède à Hervé Novelli et devient secrétaire d'état chargé du Commerce et de l'Artisanat dans le gouvernement François Fillon III.

 

Fiches liées

Homme Politique

Ses Séries

Dossier, disparus