"Au service de la France" saison 2 à partir de ce soir sur Arte

Partager l'article
Vous lisez:
"Au service de la France" saison 2 à partir de ce soir sur Arte
"Au service de la France" sur Arte © Arte
La série d'espionnage créée par le scénariste d'"OSS 117" revient pendant tout le mois de juillet en prime time sur la chaîne franco-allemande.

Un été placé sous le signe de l'espionnage et de l'humour. Arte programme la saison 2 de la série française "Au service de la France" à partir de ce jeudi soir en première partie de soirée, à raison de trois épisodes inédits par semaine. Cette comédie d'espionnage signée Jean-François Halin, le scénariste de "OSS 117", se concentre sur les services secrets français dans les années 1960. La première saison suivait les premiers pas du héros, André Merlaux, fraîchement débarqué d'Algérie, dans ces services.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

"Donner une prestance au personnage"

Le personnage interprété par Hugo Becker ("Chefs", "Baron noir"), donné pour mort à la fin de la dernière saison, gagne en maturité et devient un espion libre et déterminé dans ces 12 nouveaux épisodes. "Pour jouer la saison 1, je m'étais surtout inspiré de Tintin pour être honnête, mais aussi de certains films français de l'époque pour la diction, comme 'Léon Morin, prêtre' avec Belmondo. Là, je suis plus allé chercher du côté du 'Guépard' de Visconti et 'Le Sicilien' de Cimino pour y trouver de l'élégance dans la gestuelle et donner une prestance au personnage...", explique l'acteur.

L'intrigue se resserre sur les personnages avec comme fil rouge le combat mené par André et Moïse (Christophe Kourotchkine) contre le puissant colonel Mercaillon (Wilfred Benaïche). De leur côté, le trio d'agents pas très doués formé par Moulinier (Bruno Paviot), Calot (Jean-Edouard Bodziak) et Jacquard (Karim Barras) poursuit ses missions à travers le monde, de Moscou à Alger en passant par Cuba et Berlin. Mais les services secrets peinent à s'adapter à un monde des années 1960 en plein bouleversement, avec l'indépendance de l'Algérie, la décolonisation, la construction du mur de Berlin... "Les agents restent imperturbables : ils ne maîtrisent rien et ne comprennent rien", constate Jean-François Halin, le papa de la série.

Au-delà de l'humour omniprésent dans cet univers feutré, la série s'attaque à des sujets plus sérieux, comme le tabou de l'homosexualité dans la France gaullienne. "En 1960, l'amendement Mirguet, voté à l'Assemblée nationale, considérait l'homosexualité comme un fléau social au même titre que la drogue ou l'alcool. Je voulais absolument en parler car c'est une problématique qui anime la société française à cette époque", rappelle le créateur de la série.

Enfin, les personnages féminins gagnent en importance dans la saison 2, à l'image d'Irène, la femme du colonel Mercaillon, qui se met en tête de quitter le domicile conjugal ou de Marie-Jo, la secrétaire habituellement très respectueuse de sa hiérarchie, qui va connaître un destin surprenant. "Avec les co-scénaristes de la série, cela nous amusait d'assister à leur évolution au travers du regard des agents, toujours aussi misogynes et phallocrates", souligne Jean-François Halin.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Les flaques du Connemara

C'était sympa en 2015, j'espère que ce le sera aussi pour cette nouvelle saison. Hors quelques gros formats qui partent à l'export (comme le Bureau des Légendes) c'est difficile pour une chaîne française de financer une saison de série par an, le coût doit être étalé sur plusieurs budgets successifs
Je regarderai avec plaisir ce soir, et j'espère surtout qu'ils garderont l'esprit léger du début et pas trop donneur de leçon comme c'est parfois le cas pour d'autres programmes de la chaîne. Verdict demain.



Baudouin alias Poensz

J'avais laissé tomber au bout de 17 secondes, l'ennui me gagnant furieusement et sauvagement.



Felix Prost

J'ais adorer la saison 1 a l'époque, que je me suis refait il y'a quelque jours car c'est vrai que sa remonte a 3 ans, alors si la 2ème et de même qualité, voir meilleur d'après les dire des scénariste, dans ce cas j'ais hâte de savourer :)



gauthier

J'avais trouvé cette série ennuyeuse à mourir! J'avais vite décroché!

Dommage car l'idée de base était bonne et la reconstitution années 60 réussie!
A choisir,je préfère nettement plus la série "Speakrine" qui se déroule à la même époque.



Drsavane

Une série assez sympathique mais qui manquait un poil d'ambition dans son scénario. A voir la suite, mais c'est plutôt une bonne nouvelle.



Georges Guingouin

Le Bureau des Légendes y arrive et je trouve ça réussi ! Mais ouais c'est jamais bon d'étirer ça..



Georges Guingouin

Jamais vu Engrenages.



Georges Guingouin

2015 en fait ! 2 ans et demi. Tout s'explique..



Georges Guingouin

Oui j'avais bien aimé. Mais franchement c'est loin, j'ai limite tout oublié..



Georges Guingouin

J'ai l'impression que la saison 1 c'était il y a une éternité..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Votre question est imbécile" : Abdellatif Kechiche s'emporte contre un journaliste de l'AFP en conférence de presse
Cinéma
"Votre question est imbécile" : Abdellatif Kechiche s'emporte contre un...
Ligue des champions, Formule 1, rugby : Gilles Pélisson détaille la politique sportive de TF1
Sport
Ligue des champions, Formule 1, rugby : Gilles Pélisson détaille la politique...
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
Politique
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
M6 s'offre Gulli et Canal J pour 215 millions d'euros
TV
M6 s'offre Gulli et Canal J pour 215 millions d'euros
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks sous le million, "Moundir" au plus bas, "Une saison au zoo" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks sous le million, "Moundir" au...
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, la P1 de "TPMP ouvert à tous" faible sur C8
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, la P1 de "TPMP ouvert à tous"...
Vidéos Puremedias