Jean-Luc Mélenchon s'en prend aux "Inrocks" et aux "journalistes du banquier Pigasse"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Luc Mélenchon s'en prend aux "Inrocks" et aux "journalistes du banquier Pigasse"
Jean-Luc Mélenchon.
Jean-Luc Mélenchon. © Abaca
Le patron de La France insoumise n'a pas apprécié un article de l'hebdomadaire reprenant le "JDD".

La colère de l'Insoumis. Ce jeudi, Jean-Luc Mélenchon s'est fendu d'un tweet incendiaire contre le magazine "Les Inrocks" après la publication d'une enquête sur les élections européennes de 2019. En effet, le journal s'est penché hier soir sur la fuite dans "Le JDD" de la liste de la France insoumise pour le scrutin européen et a révélé que les premiers colistiers étaient des proches du député de Marseille, dont notamment "l'ex-compagne de Jean-Luc Mélenchon", Pascale Le Néouannic. "Les Inrocks" rapporte par ailleurs l'affirmation du Comité électoral de LFI datée du 4 juillet : "Aucune candidature n'a été réduite à la popularité de son nom ou à ses liens personnels passés ou présents, dont l'instrumentalisation révèle notamment un sexisme insupportable."

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?

"Les Insoumis ne sont pas des êtres humains pour les journalistes du banquier Pigasse"

Cet article a provoqué l'ire de l'ancien candidat à la présidentielle qui a chargé ouvertement le journal dont la rédaction est dirigée par Pierre Siankowski. "Le respect des femmes politiques n'est pas le fort des 'Inrocks'. Mais il est vrai que les Insoumis ne sont pas des être humains pour les journalistes du banquier Pigasse", a lâché le leader politique. Il a également retweeté le message de l'ex-députée Martine Billard à ce sujet : "Tout ce sexisme de merde qui dégouline contre Pascale Le Néouannic me dégoûte et me révolte. Une femme militante ne pourrait pas exister par elle-même ?" Elle a ajouté : "On est en 2018 et certains osent encore attaquer une femme pour une ancienne relation. C'est à vomir."

Ce n'est évidemment pas la première fois que Jean-Luc Mélenchon s'en prend à des médias. Tout au long de la campagne présidentielle, il a rarement hésité à lancer des piques envers des titres de presse ou des émissions télés qui lui déplaisaient. Dans le documentaire "L'Insoumis", on voyait notamment l'homme politique s'emporter contre "C à vous", les qualifiant de "salauds". Via les réseaux sociaux et YouTube, il a à plusieurs reprises taclé "L'Obs", "Le Monde" ou BFMTV.

Léa Salamé, une "personne sans foi ni loi"

Après l'élection présidentielle, le parlementaire des Bouches-du-Rhône ne s'est pas arrêté dans sa croisade contre les médias. Agacé par les propos d'enfants issus de l'émission "Au Tableau !", à laquelle il a participé, il avait dénoncé en novembre 2017 la "manipulation" de la part de "C à vous", émission sur laquelle les écoliers avaient confié ne pas avoir apprécié Jean-Luc Mélenchon. En décembre dernier, il s'était ensuite attaqué à "L'Emission politique" et à Léa Salamé, qu'il avait qualifié de "personne sans foi ni loi".

Jean-Luc Melenchon
Jean-Luc Melenchon
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Incendie de Rouen : Jean-Luc Mélenchon critique l'absence d'information dans les médias
Alexis Corbière : "Ca suffit que des micros traînent quand Jean-Luc Mélenchon parle !"
"Télé-Macron" : Jean-Luc Mélenchon flingue le "20 Heures" de France 2
Voir toute l'actualité sur Jean-Luc Melenchon
Autour de Jean-Luc Melenchon
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ysabel

Je ne vais pas lire les hatters qui ont du s'en donner à coeur joie la dessous, mais mélenchon n'a certainement pas tord.Même si c'est une grande gueule le fond est juste.
Et puis Les Inrocks, c'est le canard qui a fait un article choquant sur le chanteur de noir désir non ?



guilem2

Je pense que tu me connais aussi un peu maintenant. Si être de gauche c'est imposer une vision libérale du monde à grand coup de leçons de morale, alors je ne suis radicalement pas de gauche. Mais si être de gauche c'est être viscéralement attaché à ce que tout membre de la société ait le droit de vivre dignement et de s'épanouir un minimum (ce qui m'éloigne du communisme, de facto), alors je le suis résolument.

Comme pour ma part je considère que l’outil le plus abouti de cette dignité collective de la société c'est la nation, tu comprendras que j'ai apprécié que Mélenchon parfois l'exalte. Tu comprendras aussi pourquoi le FN, qui économiquement est historiquement assez hostile à l'impôt, et donc quelque part au principe de redistribution par exemple, ne peut pas me correspondre.

Ca ne m'empêche pas de pouvoir être d’accord avec des gens du FN quand Philippot va imposer les services publics comme thème, ou d'être clairement loin de responsables Insoumis quand ils vont donner dans le communautarisme qui pour moi détricote la société et donc l'outil d'égalité.

Mais dans les grandes lignes, justement, je reproche la même chose au FN qu'à la gauche libérale: son essentialisation des individus. La gauche libérale pour faire passer le narcissisme avant la société. Le FN pour disqualifier des individus qui serait jugés "naturellement" inaptes à composer la société. Dans les deux cas, on met selon moi des gens dans des cases, et c'est cela que je rejette. Le communisme met tout le monde dans la même grande case, mais au fond cela revient dev la même manière à assigner les individus.



L'Œil

Les deux points que tu as soulevés auraient pu te faire pencher vers le FN. Même si j'imagine que tu es de gauche.

Je ne vais pas t'étonner en disant ça (tu commences à me connaître depuis tout ce temps...), mais je pense que la défense de la culture et de la République serait mieux incarnée par des "nationalistes" que par des internationalistes.



guilem2

Disons que c'était le moins éloigné de mes idées à l'époque des présidentielles, et que je trouvais aussi que sa manière de valoriser la République et la culture française, ce qui est en voie d'extinction à gauche, était très chouette.



L'Œil

Et depuis, tu as recouvré tes esprits, c'est ça ? :)



La Sardine

Je ne nie pas qu'en effet il y a des choses qui coincent et qui coincent grave comme les citoyens qui refusent de se faire soigner ou de faire soigner un proche par un médecin du sexe opposé pour donner un exemple concret. Cette situation n'est pas acceptable et il y a sur ce point un pros travail qui est fait et qui n'est pas pris à la légère.

Mais globalement on n'est pas si mal.



La Sardine

Je n'ai pas du tout le sentiment de perdre ma culture. Après je ne peux pas parler pour les autres.



L'Œil

C'est trop demander aux étrangers de faire un effort d'assimilation ?
La différence entre eux et nous, c'est que nous sommes chez nous alors qu'eux ne le sont pas ou pas encore.



A French

De la même manière que vous croyez perdre votre culture à cause des immigrés, vous voulez que les immigrés perdent leur culture et leurs origines au profit de la nôtre.



L'Œil

Un socle culturel commun ?
Je reconnais bien là ton optimisme légendaire ma sardine :)
De mon côté, je constate qu'un certain nombre d'individus n'ont rien en commun avec la France. Je ne pourrais pas te dire combien ils sont, mais je les trouve de plus en plus voyants.



La Sardine

Non, je constate un socle culturel commun, ce qui n'empêche pas d'aller en pèlerinage à Lourdes, d'aller à la mosquée, d'être végétarien, d'aller au Hellfest ou préférer les folles journées de Nantes, préférer l'eau minérale au Bourgogne, voter à gauche toute ou à droite toute (ou au milieu)...

On peut faire tout ça et encore plus avec une culture commune.



La Sardine

Le multiculturalisme c'est du communautarisme. Après chacun son modèle de société, ce n'est pas le mien.



L'Œil

Tu ne vois pas de multiculturalisme en France ? C'est du troisième degré ?



A French

Les références ne te conviennent pas?



A French

Il n'y a pas de races humaines, c'est tout.



A French

Ca n'est pas le sigle d'un billet de dollars américains que vous me sortez là?



A French

Il n'y a pas de multiculturalisme pour ceux qui ne veulent pas en voir et ne veulent pas vivre avec des immigrés.



La Sardine

A mon avis la première raison loin devant toutes les autres.



La Sardine

On vit sur une même base culturelle en France. Je considère qu'il n'y a pas de multiculturalisme. Enfin moi je n'en vois pas. Donc la phrase est pour moi parfaitement cohérente.

Il ne m'a pas échappé en effet que certains voudraient pousser la base culturelle commune à un niveau qui relève de la psychiatrie.

Point Godwin, il est pour vous !



Pickle Rick

https://media.giphy.com/med...



L'Œil

Il y a des recoupements entre les deux.
Un peu comme il y en a entre gauche radicale et trotskisme et hôtesses de caisses et caissières :)
Mais si ça peut te faire plaisir, je parlerai d'ethnies.



L'Œil

Wikipédia lol.
Ne me dis pas que tu es soumis aux généralités de Wikipédia, toi le rebelle des rebelles ?



A French

Parle d'ethnies dans ce cas et non de races. Il n'y a pas différentes races humaines: https://fr.wikipedia.org/wi...



L'Œil

N'importe quoi.
Je te dis juste qu'on ne peut pas parler de racisme si l'on considère que les races n'existent pas.
C'est comme si l'on condamnait le sexisme mais qu'on réfutait l'idée même de sexe.
Les racines, ça te dit quelque chose ?
Tu vas me trouver tatillon, mais j'aime bien qu'on respecte la langue française.

Je pense que tout va mieux à partir du moment où l'on considère l'existence des races humaines justement - même si je préfère le terme ethnies.
On dirait que ça te fait peur de savoir qu'on est tous différents et qu'on ne descend pas du même endroit - je conteste l'idée selon laquelle le berceau de l'humanité est l'Afrique ; je pourrais te filer un lien qui explique le pourquoi du comment.
Ce qui n'empêche pas que chaque individu mérite le même respect qu'un autre à partir du moment où il se plie aux règles du jeu du pays où il désire vivre.

Je te l'ai déjà dit mille fois, mais les Français n'en ont rien à faire de la couleur des gens à partir du moment où ceux-ci envoient un signal positif d'assimilation.
Par contre, ils sont de plus en plus impitoyables envers tous ceux qui veulent nous imposer des us qui n'ont rien à faire sur notre territoire.
Et ils ont bien raison car notre survie en dépend.



Parrow.Dick

Je comprends mieux.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Programme TV
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator" au plus bas
Cinéma
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator"...
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur NRJ 12
Programme TV
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur...
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
Séries
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
Vidéos Puremedias