"C'est de l'humiliation" : François Viot très critique envers "Touche pas à mon poste" après son départ

Partager l'article
Vous lisez:
"C'est de l'humiliation" : François Viot très critique envers "Touche pas à mon poste" après son départ
Par La rédaction Rédaction
François Viot
François Viot © Abaca
Présent à l'époque de France 4, le journaliste était revenu pour quelques émissions sur C8 en début de saison.

Un historique déçu. Chroniqueur dès les débuts de l'émission sur France 4, François Viot est revenu en septembre dernier dans "Touche pas à mon poste" sur C8. Mais après quelques semaines seulement, l'ancien rédacteur en chef de "Télécâble Sat Hebdo" avait décidé de partir. Invité du podcast "Focus Ecran", le journaliste assure que son départ s'est fait "d'un commun accord", louant "une longue aventure, une longue amitié, une longue fidélité" avec Cyril Hanouna. Mais son retour en septembre, bien qu'il lui "semblait très excitant", ne s'est pas exactement déroulé comme il l'espérait.

À lire aussi
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la venue de Michel Polnareff sur France 2
TV
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la...
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les demi-finalistes de la saison 17 ce soir sur M6 ?
TV
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les demi-finalistes de la saison 17...
"C'est la fin du capitalisme !" : Survolté, Yoann Riou empêche la chaîne L'Equipe d'envoyer la pub pour commenter un but
TV
"C'est la fin du capitalisme !" : Survolté, Yoann Riou empêche la chaîne L'Equipe...
Clarence Gilyard Jr., inoubliable acolyte de Chuck Norris dans "Walker, Texas Ranger", est mort
TV
Clarence Gilyard Jr., inoubliable acolyte de Chuck Norris dans "Walker, Texas...

"Les promesses n'ont pas vraiment été tenues"

"On peut dire que les promesses n'ont pas vraiment été tenues, probablement des deux côtés. La promesse de Cyril était de me faire faire des analyses média, de donner les audiences... Dès la première, je me suis retrouvé déguisé en Britney Spears, à prendre du chocolat dans la gueule. Moi, j'ai moyennement aimé", raconte François Viot, alors "très mal à l'aise". "Je lui ai dit. Moi, je n'étais pas là pour ça. J'ai une certaine carrière. (...) J'aime bien l'autodérision mais, là, je trouve que c'est de l'humiliation. Moi, j'ai passé l'âge de faire pot de fleurs", poursuit le journaliste, vantant le "talent fou" de Cyril Hanouna.

Toutefois, lui souhaitant "de retrouver le succès", François Viot estime que la donne a changé, notamment lors du confinement avec "Ce soir chez Baba". "Ca a été un peu la caricature de l'émission. Elle repose sur les épaules de Cyril, c'est évident. Mais à trop reposer sur lui, on finit par lasser un jour. Et je ne souhaite pas que ce jour soit arrivé puisqu'il a re-signé pour deux ou trois ans", analyse-t-il. "Je lui souhaite vraiment de se renouveler et, surtout, de bien s'entourer. Parce que la constatation que j'ai faite, en y restant un peu plus d'un mois, c'est qu'il n'y a pas les gens que je connaissais avant, qui étaient de vrais rédacteurs en chef, de vrais journalistes, qui savaient défendre leurs points de vue...", estime François Viot.

"Je rentrais dans le studio avec la boule au ventre"

Parmi les reproches qu'il fait à l'émission, principalement en version confinée, l'introduction de trop d'information générale semble peser. "Chacun doit rester dans sa case. Mais regardez 'C à vous', ils ont progressé pendant le confinement. Pourquoi ? Parce qu'il y avait des débats sérieux, de l'info... Il ne faut pas tout mélanger. Le mélange des genres conduit à des erreurs comme celle-là. Parce que, bon, je suis désolé, les fake news, dans 'Touche pas à mon poste', il y en a eu pas mal !", affirme-t-il, prenant pour exemple une fausse carte du déconfinement, présentée à l'antenne avant que Cyril Hanouna ne la démente quelques minutes plus tard. Toutefois, l'animateur est fautif selon l'ancien chroniqueur. "On doit être attentif. (...) Hanouna, ce n'est pas son boulot ça, je suis désolé", juge-t-il.

La partie divertissement semble aussi avoir évolué dans le mauvais sens pour lui. "Il y a une limite à ce qu'est le jeu. J'ai toujours connu un Cyril bienveillant, fraternel, distribuant la lumière à ses chroniqueurs... Je n'ai pas retrouvé ce Cyril là, je suis désolé", déclare François Viot, déçu aussi par l'esprit d'équipe disparu. "C'est chacun pour sa pomme, on tire la couverture à soi au maximum - le peu de couverture que laisse Cyril parce que c'est lui qui prend toute la lumière. Au bout d'un moment, je trouvais que ça n'allait pas. J'étais mal à l'aise, je n'étais pas bon. Je rentrais dans le studio avec la boule au ventre", se souvient celui qui évoque "une énorme pression pour qu'on dévoile les choses (de notre vie privée)" et qui a préféré partir. "J'étais censé apporter de la bienveillance et cette bienveillance s'est retournée contre moi", conclut celui qui se dit "blessé" par son retour.

l'info en continu
Sébastien Thoen : "'Touche pas à mon poste' est une caméra cachée sur pattes"
Interview
Sébastien Thoen : "'Touche pas à mon poste' est une caméra cachée sur pattes"
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la venue de Michel Polnareff sur France 2
TV
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la...
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les demi-finalistes de la saison 17 ce soir sur M6 ?
TV
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les demi-finalistes de la saison 17...
"C'est la fin du capitalisme !" : Survolté, Yoann Riou empêche la chaîne L'Equipe d'envoyer la pub pour commenter un but
TV
"C'est la fin du capitalisme !" : Survolté, Yoann Riou empêche la chaîne L'Equipe...
Clarence Gilyard Jr., inoubliable acolyte de Chuck Norris dans "Walker, Texas Ranger", est mort
TV
Clarence Gilyard Jr., inoubliable acolyte de Chuck Norris dans "Walker, Texas...
Elon Musk "déclare la guerre" à Tim Cook, PDG d'Apple, sur Twitter
Internet
Elon Musk "déclare la guerre" à Tim Cook, PDG d'Apple, sur Twitter