"C'est faux !!!" : Marlène Schiappa s'en prend au JT de franceinfo en direct sur... franceinfo

Partager l'article
Vous lisez:
"C'est faux !!!" : Marlène Schiappa s'en prend au JT de franceinfo en direct sur... franceinfo
Marlène Schiappa face à Jean-Michel Aphatie © Dailymotion
La secrétaire d'Etat était ce matin l'invitée de Jean-Michel Aphatie et Bruce Toussaint.

Marlène Schiappa s'insurge contre franceinfo. Ce matin, la secrétaire d'Etat "chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes" était l'invitée de la matinale portée par Bruce Toussaint et Jean-Michel Aphatie. La discussion a notamment longuement porté sur l'article 2 de la loi sur les violences sexistes et sexuelles actuellement défendue par Marlène Schiappa devant le Parlement. Ayant pour objectif de renforcer la répression des infractions sexuelles sur les mineurs, cet article est vivement critiqué par les groupes d'opposition à l'Assemblée nationale, ainsi que par certains responsables associatifs.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...

Face à Jean-Michel Aphatie et Bruce Toussaint, Marlène Schiappa a tenu à défendre la rédaction de la disposition législative controversée. Alors que la discussion, très vive sur ce sujet, semblait close, la secrétaire d'Etat a souhaité revenir d'elle même sur ce sujet après une interruption de l'interview pour cause de rappel des titres de l'actualité. Marlène Schiappa a alors critiqué le traitement de sa loi par la rédaction de franceinfo dans ses flashs diffusés toutes les dix minutes à l'antenne. "Excusez-moi, je suis un peu sensible sur le sujet, mais cela fait dix fois depuis ce matin que j'entends dire dans vos titres qu'il n'y a pas d'âge de consentement fixé à 15 ans dans la loi alors que je viens de vous démontrer l'exact inverse. On a une disposition de loi qui dit que quand un mineur a moins de 15 ans, il n'est pas en capacité de consentir", a ainsi regretté la secrétaire d'Etat, alors que Jean-Michel Aphatie l'avait initialement interrogé sur un tout autre sujet.

"Quand c'est dit sur franceinfo, c'est la vérité !"

"Vous avez visiblement du mal à convaincre. La vie est comme cela. Votre article supporte plusieurs interprétations. Je suis désolé", a rétorqué Jean-Michel Aphatie, piquant un peu plus la responsable politique au vif. "Il n'y a pas d'interprétation, monsieur Aphatie. Quand quelqu'un a moins de quinze ans, on considère qu'il n'a pas le discernement pour consentir à ces actes. Je ne sais pas comment je peux le dire autrement. Ca fait dix fois ce matin que dans les titres de franceinfo, radio qui fait quand même référence, on dit qu'il n'y a pas d'âge de consentement fixé à quinze ans. Ce n'est pas vrai ! Lisez l'article !", s'est agacée Marlène Schiappa. La secrétaire d'Etat a ensuite de nouveau déroulé son argumentaire.

"C'est de la tribune politique, Jean-Michel Aphatie", a-t-elle enchaîné alors que le journaliste expliquait de nouveau que l'article de loi prêtait à plusieurs interprétations. "Est-ce qu'on peut être factuel deux minutes ?", a ensuite interrogé Marlène Schiappa. "Moi, j'ai la plus grande confiance dans les titres de franceinfo comme toutes les personnes qui écoutent franceinfo. C'est une radio qui fait référence. Quand c'est dit sur franceinfo, c'est la vérité ! Et là, je suis désolée, ce n'est pas le cas. Dans vos titres, il y a quelques choses de faux", a martelé Marlène Schiappa. Et de redire une énième fois dans les mêmes termes : "C'est faux de dire depuis ce matin en boucle sur franceinfo que l'âge de 15 ans n'est pas inscrite dans cette loi. C'est faux !!!". Le dialogue de sourds a finalement pris fin après que Jean-Michel Aphatie eut décidé de passer à un autre sujet.
puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Franck Reuillon

Le fait qu'elle ose afficher sur twitter le drapeau LGBT a la place du drapeau français prouve bien que les maitres qui la tienne en laisse se fichent bien de leur république, qui n'est qu'un leurre!
Ce qu'ils veulent c'est le chaos ordonné par le Grand Maitre qu'ils vénèrent secrètement dans leurs loges!



Steph3333

Je ne vois pas de qui tu parles... ;-)



Steph3333

Après Nadine Morano, on a Marlène Schiappa. Elle me sort par les yeux.



Aucunavis

naissance : 8 septembre 1958 (Âge: 59 ans) j'ai l'impression qu'il est la depuis schiappa depuis longtemps.



Regina Phalange

David Hamilton ne peut plus valider grand chose...



Regina Phalange

C'est dommage de ne pas avoir le plus gros score, l'abstention...



Regina Phalange

Certains sont adultes à 15 ans et d'autre ne le sont toujours pas à 50...



Mento

Misogyne ! imparable...



La Sardine

Au risque de passer pour un sexiste du XXème siècle, je la trouve très jolie.



NorbertGabriel

Vu sous cet angle ça se tient...



NorbertGabriel

Un viol est un crime passible des assises, des atteintes sexuelles avec pénétration; c'est un délit pour la correctionnelle.. C'est là que je vois une grave faille ..



NorbertGabriel

C'est un peu l'impression que ça donne.. Une embrouille assez bien faire pour que le grand public soit un peu largué..



NorbertGabriel

J'ai du mal à suivre les tenants et aboutissants de cette loi, mais il me semble que les juristes y voient du flou, et de possibilités de "déclasser" un viol de crime en délit.. Et ça c'est inadmissible.



NorbertGabriel

C'est vrai que Jeanne Calment n'est plus disponible..



Mask

Quelle voix geignarde insupportable... Cette Schiappa est une arriviste, aussi incompétente que Belkacem (qui en tenait déjà une belle couche). En tout cas, le fait de considérer potentiellement un viol sur mineur comme un délit est scandaleux. Un viol c'est (en principe) 20 ans de prison, une "atteinte sexuelle avec pénétration" c'est...10 ans! CHERCHEZ L'ERREUR!! Quelle différence y a-t-il entre ces 2 horreurs? Aucune et pourtant il y aura 2 sanctions différentes. Bref, les violeurs vont encore une fois profiter d'une justice laxiste au possible.



walter

Ça me gêne toujours un peu l'argument selon lequel on est tous un peu de mauvaise foi, on est tous un peu menteurs ou tricheurs ou jaloux...quand on veut excuser une personne ou s'excuser soi-même. ;) J'espère que tu m'accorderas au moins qu'il y a des gens clairement plus de mauvaise foi que d'autres dont la bonne foi est une des principales qualités.
Et non, sincèrement, je ne pense pas ou plus que les femmes politiques soient plus malmenées ou discréditées par les journalistes (sauf quand elles se caricaturent parfois elles-mêmes comme Boutin ou Morano mais les mecs ne sont pas en reste, voir Dupont-Aignan, c'est le premier qui me vient). Seulement si Bourdin s'adresse avec rudesse à Castaner comme à Schiappa, ça en choquera toujours plus certain(e)s qui estimeront qu'il est malvenu d'être aussi rentre-dedans avec une femme, qui y verront aussitôt une marque de supériorité masculine affichée ou qui carrément auront l'impression qu'elle a un traitement spécial alors que ce sera le même que son collègue. Après, il y a aussi des histoires d'affinités de pensée. Yann Barthès, par exemple, va bien plus ménager Marlène Schiappa ou Christiane Taubirat, là où il peut être limite puant avec certains hommes ou avec sa consoeur Polony qu'il avait reçue comme si elle était un véritable danger pour la société. Et puis certaines femmes journalistes n'échappent pas au travers que tu dénonces et ont parfois bien du mal à cacher leur mépris selon l'homme ou la femme politique qu'elles ont en face d'eux.
En revanche, je suis d'accord que la tendance croissante est au journaliste qui veut se faire plus important que ses invités.

Après, je pense qu'il faut mettre un terme à ce passionnant échange car nous resterons sur nos positions concernant Marlène Schiappa même si tu la joues pas mal "je n'ai rien pour elle mais..." :D En tout cas, si tu as juste en pensant qu'avec le temps, les politicards connaissent tous les rouages de la com, qu'est-ce que ça va donner alors Schiappa dans 10 ou 15 ans ! :D



bigtv

Sur ce coup la elle a raison de s’énerver , c'est clair sauf pour apathie qui n'avouera jamais avoir tort , ce mec est vraiment répugnant a écouter , beurkkkkkkkkk



Prof2tout

Mouais ... ou une prof de français avec son élève de 15 ans ...



Prof2tout

Effectivement , ça semble juste .



tout_le_toutim

Vous plaisantez???



max

mais tutoyez-moi ;)
je dois dire que je n'écoute pas spécialement ses interviews donc je ne sais pas. la mauvaise foi tout le monde là même nous, tout dépend comment on l'utilise. après je différencie les vieux de la politique qui sont là depuis 20.30.40 ans qui connaissent tous les rouages entre autres les relations avec les médias, et les nouveaux avec lesquelles je suis plus indulgente car en fait s'exprimer en interview demande généralement beaucoup d'habitude pour bien se débrouiller.
personnellement je trouve que les médias en général sont bien plus "conciliants" avec les anciens politiques et qu'avec les nouveaux et bien plus "conciliants" avec les hommes qu'avec les femmes.

d'autre part depuis le raz de marée avec la présidentielle et les législatives 2018, les journalistes sont devenus encore plus prétentieux qu'avant avec les politiques. là je viens d'entendre Salamé déclarée qu'elle était fière car "grâce à elle" et à son émission politique elle avait permis à Blanquer à être connu, pauvre d'elle.... enfin elle a malgré tout reconnu à demi mots que les journalistes avaient plus de problème avec des ministres techniciens qui connaissent leurs dossiers qu'avec des ministres stars plus habitués à la politique politicienne.



Super Power

C'est tout ?

guilem2

Relisez moi, nous sommes d'accord. Je ne dis pas qu'elle est sympathique, je dis que ces missions doivent emporter la sympathie. Et justement, qu'elle n'y arrive pas, alors que la pédagogie et la communication font partie de ce qu'on lui demande.



max

lire les propos de Me Eolas ou d'autres pour mieux comprendre la différence avec atteinte sexuelle sans pénétration et atteinte sexuelle avec pénétration et viol. les viols sont et resteront traités aux assises comme des crimes et non des délits.
quant à la correctionnelle si certes elle va servir à désengorger les cours d'assises et elle permet aussi des procès jugés plus rapidement. elle peut aussi être moins difficile à vivre pour les victimes car moins de décorum, moins de déballage de sa vie intime et privée en audience car les plupart des infos sont précisés sur procès verbaux et non pas en audience ce qui n'est pas négligeable quand en plus d'avoir été violé(e) il faut voir sa vie intime et privée déballée devant tout le monde.



walter

Absolument ! on lui demande de faire au mieux et de convaincre ! Et elle ne me convainc quasiment jamais...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Bodyguard" : La série phénomène britannique bientôt sur France 2
Séries
"Bodyguard" : La série phénomène britannique bientôt sur France 2
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
SVOD
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
Un humoriste bègue surprend le jury de "La France a un incroyable talent"
TV
Un humoriste bègue surprend le jury de "La France a un incroyable talent"
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre la censure du gouvernement
International
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre...
"Les Mamans" : 6ter lance la saison 3 de son docu-réalité à 17h50
Programme TV
"Les Mamans" : 6ter lance la saison 3 de son docu-réalité à 17h50
"La dernière vague" : France 2 dégaine sa série française fantastique ce soir
Programme TV
"La dernière vague" : France 2 dégaine sa série française fantastique ce soir
Vidéos Puremedias