"Désinfox Coronavirus" : Franck Riester annonce le retrait du site controversé

Partager l'article
Vous lisez:
"Désinfox Coronavirus" : Franck Riester annonce le retrait du site controversé
Franck Riester
Franck Riester © Abaca
Avec ce nouveau service, le gouvernement avait pour ambition d'informer les Français sur "la désinformation".

Adieu "Désinfox Coronavirus". Depuis le lancement il y a quelques jours de cette rubrique sur le site du gouvernement, les journalistes sont vent debout contre une intiative pour laquelle ils n'ont pas été consultés et qui reprend certains de leurs articles pour lutter contre les fausses informations. Ce week-end, une trentaine de sociétés de journalistes ont signé une tribune pour demander la suppression de cette rubrique et, lundi, le Syndicat national des journalistes a déposé un recours en urgence devant le Conseil d'Etat pour formuler la même demande. Les professionnels déploraient notamment un mélange des genres, apte à alimenter les soupçons des Français sur la collusion entre médias et pouvoir.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

"Regrouper sur une même page les ressources de lutte contre la désinformation"

Le ministre de la Culture a fini par trancher. Cet après-midi, à l'Assemblée nationale, lors de la séance des questions au gouvernement, Franck Riester a annoncé que le gouvernement a pris la décision de retirer cette page controversée de son site, sans préciser quand cela sera effectif. Le ministre n'a pas manqué de saluer à cette occasion le travail effectué par les journalistes en ce période de crise sanitaire pour lutter contre la désinformation.

Il a répondu ainsi à une question de la députée Frédérique Dumas, qui a dénoncé une initiative "inefficace, voire contre-productive". Dans sa réponse, Franck Riester a justifié la création de "Désinfox Coronavirus", destiné selon lui à "regrouper sur une même page les ressources de lutte contre la désinformation". Se défendant de toute volonté de "tri de l'information", le ministre a affirmé comprendre l'émotion suscitée. "Il ne s'agit absolument pas pour l'Etat de labelliser les médias ou d'orienter le choix des Français vers tel ou tel média", a résumé Franck Riester. puremedias.com vous propose de revoir ci-dessous cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire devant les prud'hommes
Sport
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire...
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
Programme TV
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Cinéma
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La gaule d'Antoine" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La...
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA", "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA",...
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour "Cuisine impossible" sur TF1
Audiences
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour...
Vidéos Puremedias