"DPDA" : Nicolas Sarkozy règle ses comptes avec les contradicteurs absents

Partager l'article
Vous lisez:
"DPDA" : Nicolas Sarkozy règle ses comptes avec les contradicteurs absents
Nicolas Sarkozy règle ses comptes.
Le président du parti Les Républicains a taclé hier dans "Des paroles et des Actes" les ministres qui ont refusé de participer au débat.

C'était le casse-tête de France 2 hier pour son numéro de "Des paroles et des Actes" consacré à Nicolas Sarkozy : trouver des contradicteurs au leader de l'opposition. En vain, la chaîne a finalement décidé de ne pas organiser de débat, mais de laisser plus de temps dans les échanges entre l'ex-président de la République et un panel de Français.

À lire aussi
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"J'aurais été très heureux de parler avec monsieur Macron"

Un boulevard s'est alors ouvert au président du parti Les Républicains, qui s'est empressé de régler ses comptes avec le gouvernement dès le début de l'émission. "Vous m'avez proposé vous-même, David Pujadas, de débattre avec monsieur Macron, j'aurais été très heureux de parler avec lui de la politique économique de la France. Il n'a pas voulu. Ensuite, vous m'avez proposé de débattre avec madame Taubira, j'aurais été très heureux de parler d'une politique pénale que je combats sur chaque millimètre", a chargé Nicolas Sarkozy, en précisant que "madame Touraine" avait aussi refusé de venir débattre.

Le présentateur de l'émission a rappelé que l'ancien locataire de l'Elysée avait aussi "refusé certaines personnes", avant d'être coupé par l'invité du soir qui a ajouté Jean-Marie Le Guen à la liste des contradicteurs absents : "Dois-je en conclure que nous sommes la seule démocratie au monde où les responsables gouvernementaux considèrent que leur devoir n'est pas de débattre avec le président de la première formation politique d'opposition du pays ?".

"Le débat sur le débat"

"Moi, je ne vais pas débattre là-dessus avec vous, mais je veux simplement dire qu'on vous a aussi proposé de débattre avec monsieur Cambadélis ou monsieur Badinter et que vous n'avez pas souhaité le faire", a répété le journaliste, tentant de clore "le débat sur le débat". Ce à quoi Nicolas Sarkozy a répondu que "monsieur Badinter n'a pas souhaité débattre", et qu'il a refusé d'échanger avec Jean-Christophe Cambadélis, car "lui-même n'applique pas la politique du gouvernement" et "ne partage pas l'ambition de la réforme constitutionnelle du président de la République". puremedias.com vous propose de revoir l'échange entre l'ex-président de la République et David Pujadas, dans le numéro de "Des Paroles et des Actes", qui a rassemblé 2,7 millions de téléspectateurs et 12,8% du public.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
vincetv

Elle est bien triste votre vie...



ZappeurBoy

Je rêve de toi la nuit tu sais. Mais l'obsession vient surtout de ton incroyable compétence à dire n'importe quoi dès que tu postes un commentaire. Et je reconnais ne pouvoir m'empêcher de m'en amuser à chaque fois. Mon petit péché mignon :)



vincetv

Vous avez raison je suis le seul a vous obséder autant. Obsession qui peut d'ailleurs cacher beaucoup de chose ;)



ZappeurBoy

Mais j'ai toujours assumé le fait de me moquer de toi, je te l'ai déjà dit. Regarde, encore une bonne raison de le faire. Par contre ne met pas le site entier dans le même sac, tu es le seul concerné, les autres je ne me moque pas d'eux :)



vincetv

Merci de confirmer que vous n'êtes ici que pour vous moquer ;) C'est bien d'assumer les choses



ZappeurBoy

Le temps d'hier n'est pas le temps d'aujourd'hui ou de demain. Il y a des jours où j'ai le temps de me moquer de toi :)



vincetv

A chaque fois vous sortez "je ne vais pas perdre mon temps" et vous revenez. Il faut savoir ;)



Klaus Rambone

??



La Chaaatte

Disons que ça aurait le mérite de représenter un peu mieux la population...



La Chaaatte

GRILLÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !!!!!!!!!!



La Chaaatte

Bravo, votre intervention est encore d'une grande pertinence...



La Chaaatte

(Question en "pourquoi ?")

Parce que qu'est-ce qu'on peut faire Monsieur Pujadas ? Hein ???

Ce qu'on peut faire, c'est...



La Chaaatte

SARKOZYMORANOBOLLORELEPEN



Patperrus

J'ai écrit : "Eh non et il le dit lui même, il n'a pas changé ... " on est donc bien d'accord, il n'a pas changé et il le reconnait lui-même contrairement à ce qu'il disait en 2007.



Patperrus

Merci pour cette article que j'ai lu avec intérêt ... je trouve cette analyse intéressante mais très en surface ... pour un économiste. Je vais bien sûr continuer à me renseigner pour en savoir plus sur ses propositions et leur crédibilité. Attention, je ne défend en aucun cas les propositions de Sarkozy. La seule chose que j'ai écrit dans mon commentaire c'est que Sarkozy avait indiqué les mesures pour financer la baisse d'impôts et que Mr Lenglet n'y avait quasiment rien trouvé à dire hormis le décalage entre entrées et sorties. Or il faut avouer que Lenglet a été "léger" sur son analyse de ces propositions de financement, en témoigne l'analyse du Figaro ... mais aussi on sait très bien que toute mesure ou proposition a des plus et des moins et que la critique est assez souvent facile ... Lenglet n'a pas été suffisamment incisif à mon avis. De toutes façons, l'heure n'est pas encore au vote - on ne sait toujours pas si il va y avoir une primaire à gauche ou non - donc les candidats ont encore du temps pour affiner leur programme et nous pour en débattre et nous faire notre idée ... ;o) ... après on sait tous ce que les candidats font de leur programme une fois élu ... que ce soit de gauche ou de droite ...



_so_what

Cherchez vite sur le figaro l'article "le-projet-de-sarkozy-decrypte-par-un-economiste" (une fois encore, le lien m'est refusé ici), qui démonte les utopies de Sarkozy dans ce pseudo programme...



_so_what

Je vous laisse seul juge et maitre de vos opinions. Toutefois, avec la modestie qui le caractérise, il poursuivait d'ailleurs sa pensée : "J'ai perdu mon charisme, mon envie. Mais plus personne ne conteste que je sois redevenu le patron du parti.". Pour conclure : "Bref, dites-vous que toutes mes erreurs sont très réfléchies. Je vais gagner.". Se victimiser pour essayer ensuite de mieux tenter de "rebondir", de "reconquérir", ça me semble personnellement assez typique du personnage et de ses méthodes. A vous de voir...



Patperrus

"Bouh ! Les "méchants" vilains médias !" ... Ecoutez, là vous caricaturez mes propos ... les médias sont nécessaires à notre démocratie mais avouez qu'ils ne sont pas toujours exemplaires ... ils font dans l'ensemble du très bon travail mais ils ont parfois tendance à sortir les citations de leur contexte mais aussi certaines exagérations ... le Hollande bashing par exemple pour parler de l'autre camp. Pour la citation que vous reprenez " "Oui, j'ai changé en mal." " avec un brin de jugeote on comprend qu'il plaisante ... comment pouvez vous penser qu'il dirait sérieusement qu'il avait changé en mal ...



_so_what

Bouh ! Les "méchants" vilains médias ! Sarkozy l'a ENCORE également prononcé en 2015, dans une interview parue le 20 juin : Le papa de la petite Giulia y avouait, "Oui, j'ai changé en mal." (encore une autre tentative de reconquête, dans la presse féminine cette fois là)... Mais bon, un coup il a appris, il a mûri... et un coup dans sa tête il n'a que 18 ans ... mais nous sommes habitués



Patperrus

Ah précision, je parlais du "J'ai changé" de 2015 ... il a reconnu chez DPDA qu'il n'avait pas changé mais juste évolué et c'est bien le sens de vos citations 2014-2015. Par contre merci pour l'éclairage complémentaire sur les précédentes citations et je l'avais oublié il avait bien fait un "J'ai changé" en 2007.
Donc je reformule, les médias lui ont recollé son "J'ai changé" de 2007 mais ce n'est plus ce qu'il dit. C'est quand même une déformation des médias ... mais nous sommes habitués



_so_what

Si ton Sarko est un si bon débatteur, pourquoi s'est-il dégonflé chez Bourdin une semaine plus tôt ? Il n'avait plus de mouchoir, j'imagine...



_so_what

C'est clair ! Pense à remercier ton "Sarko" (rien à dire pour le faire briller, alors il faut toujours parler de la buse ???) qui s'est cru indispensable en 2012 et qui te l'a apporté à l'Elysée ;-)



alca47

Alors qu'hollande n'a pas changé, ne s'est pas hissé à la hauteur...
C'était, c'est et ça restera une "buse"



_so_what

Sarkozy, Janvier 2007 : "J’ai changé parce que les épreuves de la vie m’ont changé"
- 2009 : "Il faut du temps pour se hisser à la hauteur" : Après deux ans de pouvoir, Nicolas Sarkozy reconnaît avoir "commis des erreurs", dans un entretien à l’Obs
- Mars 2012 : Sarkozy dans Paris Match. "J’ai appris ; Je serai différent, parce que j’ai cinq ans de plus"
- Septembre 2014 : "J’ai pu prendre le recul indispensable", sur sa page Facebook.
- 18 sept. 2015 - Dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui : «Je suis calme maintenant, un vrai toutou»
Les médias n'ont rien inventé du tout...



pupuce

il est socialiste ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Internet
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
Internet
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et Roschdy Zem ce soir
Programme TV
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et...
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
TV
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
TV
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français ce week-end
Internet
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français...
Vidéos Puremedias