"Droits du Top 14" : Canal+ veut maintenant saisir l'Autorité de la concurrence

Partager l'article
Vous lisez:
"Droits du Top 14" : Canal+ veut maintenant saisir l'Autorité de la concurrence
Canal+ lance une nouvelle procédure contre la Ligue nationale de rugby
Canal+ lance une nouvelle procédure contre la Ligue nationale de rugby © Abaca
Après avoir porté plainte devant la justice, le groupe Canal+ s'apprêterait à saisir l'Autorité de la concurrence pour protester contre les modalités d''attribution des droits de diffusion du Top 14.

Les relations entre Canal+ et la Ligue nationale de rugby (LNR) semblent se tendre un peu plus chaque semaine. Selon BFM Business aujourd'hui, le groupe de Bertrand Méheut serait ainsi sur le point de saisir l'Autorité de la concurrence dans le dossier dit des droits du Top 14. Vendredi 20 décembre, le groupe audiovisuel avait déjà porté plainte contre la LNR devant le tribunal de grande instance de Paris dans cette même affaire, comme l'avait rapporté L'Equipe.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Dénoncer" le deal initial

Au coeur de la bataille, les modalités d'attribution des droits de diffusion du championnat de France de rugby (Top 14) pour la période 2014-2018. Rappelons qu'avant décembre, Canal+ négociait déjà depuis plusieurs mois de gré à gré (hors appel d'offres) avec la LNR la réévaluation de ses droits de diffusion détenus depuis 1995. En 2011, la chaîne cryptée en avait pourtant obtenu l'exclusivité pour cinq ans contre 31,7 millions d'euros par an. Une somme jugée décevante à l'époque par la LNR, qui espérait en obtenir 100 millions d'euros chaque année. Mais une clause du contrat permettait à la Ligue de "dénoncer" le deal initial au bout de deux ans (soit avant la fin décembre 2013).

Pour éviter une telle dénonciation, Canal+ avait alors proposé à la Ligue de faire passer sa contribution annuelle à près de 66 millions d'euros, faisant ainsi de cette compétition nationale de rugby la plus chère du monde. Mais cette proposition avait finalement été rejetée le 2 décembre dernier par la LNR. Cette dernière a visiblement décidé de profiter à plein de la nouvelle concurrence créée par l'arrivée de beIN Sport sur le marché de la télévision payante.

Double jeu

Furieuse, Canal+ reproche donc à l'instance de l'ovalie d'avoir commis un "abus de position dominante" en violation du droit de la concurrence. Selon le groupe de Bertrand Méheut, la Ligue aurait joué double jeu en négociant dans un permier temps de gré à gré avec elle pour finalement résilier quelques jours plus tard le contrat les unissant.

La filiale de Vivendi accuse également la LNR d'avoir fait "fuiter" dans Le Midi Olympique le montant maximum qu'elle proposait pour acquérir les droits de la compétition, donnant ainsi de précieuses indications à beIN Sport. Ce montant est d'ailleurs devenu le prix de réserve (sous certaines conditions) fixé par la Ligue dans l'appel d'offres lancé le 2 décembre.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
TV
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
TV
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir sur TF1
Programme TV
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir...
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
Justice
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission française
SVOD
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission...
Vidéos Puremedias