"Elle ne pouvait que vouloir fuir cet échange" : Caroline Fourest défend Marlène Schiappa après son clash sur France 5

Partager l'article
Vous lisez:
"Elle ne pouvait que vouloir fuir cet échange" : Caroline Fourest défend Marlène Schiappa après son clash sur France 5
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Clash violent entre Marlene Schiappa et Andrea Bescond dans "C ce soir" sur France 5 © Abaca
Dans "Franc-Tireur", Caroline Fourest revient sur le clash entre Marlène Schiappa et Andréa Bescond dans "C ce soir".

Elle prend la défense de la femme politique. Dans les colonnes de "Franc-Tireur", Caroline Fourest a pris la défense de la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa après son clash avec Andréa Bescond dans "C ce soir" sur France 5 le 8 mars dernier. Furieuse, la membre du gouvernement s'était emportée, avait menacé de quitter le plateau et avait demandé que la séquence soit coupée au montage. Ce que les équipes de Karim Rissouli avaient refusé de faire.

À lire aussi
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une première étape vers la sortie de crise ?
Presse
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une...

"Pour débattre, il faut accepter de ne pas étouffer la raison sous l'émotion"

"Une ministre, femme et féministe, doit-elle démissionner parce que des femmes et des enfants continuent à se faire violer et tuer ? C'est au fond ce que la réalisatrice Andréa Bescond a exigé de Marlène Schiappa sur le plateau de 'C ce soir' avec une rage démesurée. Un dialogue impossible", a commencé la réalisatrice dans un article intitulé "Accusée politique, levez-vous !". Et d'ajouter : "Pour débattre, et même sans se disputer, il faut accepter de parler la même langue, ne pas étouffer la raison sous l'émotion".

A LIRE AUSSI : "J'ai souligné sa démagogie habituelle" : Andréa Bescond tacle encore Marlène Schiappa après leur clash dans "C ce soir"

L'essayiste a convenu qu'on pouvait "tancer un ou une ministre" - "ils sont habitués" -, "leur reprocher d'appartenir à un gouvernement qui ne met pas assez de moyens, par exemple pour former des magistrats ou prononcer des ordonnances de protection pour prévenir les féminicides". "Dans ce cas, le responsable politique peut contre-argumenter, se justifier, par des faits, des chiffres, des mesures, et tracer des perspectives. Mais que peut répondre une responsable politique quand on lui jette à la face, avec haine, qu'elle n'a rien fait contre 'l'impunité des violeurs', qu'elle devrait avoir honte et démissionner ?", a-t-elle poursuivi, soulignant que "les viols existent toujours", "que peu de plaintes pour viol aboutissent" et "qu'une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint".

"Qu'on ne s'étonne pas si le débat politique touche le fond"

"C'est à peu près aussi injuste que d'exiger la tête d'un ministre de la Santé parce que des gens meurent de maladie, ou celle d'un garde des Sceaux sous prétexte que toute personne accusée n'est pas systématiquement condamnée", a estimé Caroline Fourest. Selon elle, c'est "surtout faire croire que la domination masculine" et "ses crimes ancestraux", "ont commencé avec ce gouvernement et pourraient s'arrêter avec lui" : "Ce conte pour enfants déresponsabilise les citoyens, et plus encore les violeurs".

L'écrivaine a continué sa défense : "Placée devant un réquisitoire sans appel, qui ne se contentait pas d'interroger son action mais niait sa volonté et sa sensibilité, l'accusée Schiappa ne pouvait que réagir par l'émotion et vouloir fuir cet échange - qu'on lui refusait". "Que des politiques (de tous bords) sacrifient leur vie personnelle et travaillent du matin au soir pour tenter d'atténuer la brutalité du monde n'intéresse plus. On exige d'eux une solution magique, immédiate, ou de démission. Qu'on ne s'étonne pas si le débat politique touche le fond, à force de l'éviter", a conclu Caroline Fourest.

Caroline Fourest
Caroline Fourest
Mineurs isolés "dangereux pour nous" : Pourquoi LCI a-t-elle supprimé un extrait d'une chronique de Caroline Fourest ?
Caroline Fourest "sidérée" par la diffusion d'un concert de Médine sur Culture Box, le rappeur lui répond
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de "Marianne"
Voir toute l'actualité sur Caroline Fourest
l'info en continu
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de cuisine sur M6
TV
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de...
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans "Paris Match", Gérald Darmanin défend CNews après la décision du Conseil d'État
TV
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans...
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année, "Chien et chat" rate le podium, "Sans jamais nous connaître" dans le top 10
Box-office
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année,...
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une vague de "commentaires haineux et racistes" sur les réseaux sociaux
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une...
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas diffusé la panthéonisation de Missak Manouchian
TV
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas...