"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement

Partager l'article
Vous lisez:
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
"Envoyé spécial"
"Envoyé spécial" © France 2
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait reçu plus de 500 signalements concernant le numéro du magazine de France 2 diffusé le 17 janvier dernier.

Le CSA ne reproche aucun manquement à France 2. Le 17 janvier 2019, "Envoyé Spécial" sur France 2 s'était penché pendant deux heures et à travers plusieurs reportages sur le glyphosate, un herbicide controversé. Lors de la diffusion de l'émission, de nombreux internautes, dont notamment des journalistes, avaient pointé du doigt sur les réseaux sociaux certains éléments du magazine d'Elise Lucet qu'ils estimaient incohérents, voire complètement faux. Quelques jours plus tard, le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait reçu plus de 500 signalements concernant ce numéro. De son côté, France 2 avait publié une réponse point par point aux critiques faites à l'encontre du numéro d'"Envoyé spécial".

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Il était rappelé l'absence de consensus scientifique sur le caractère cancérogène du glyphosate"

Dans une décision publiée ce lundi, le gendarme de l'audiovisuel précise avoir été saisi par de nombreux téléspectateurs et par des parlementaires au sujet du magazine de France 2. Les plaignants dénonçaient une émission "totalement à charge" contre le glyphosate, véhiculant de fausses informations et stigmatisant les agriculteurs utilisant cet herbicide.

"Le Conseil a relevé que l'objet de l'émission n'était pas d'apporter un éclairage scientifique sur la dangerosité du glyphosate, mais de présenter les pratiques de la société Monsanto en matière de recherche scientifique et d'études relatives au glyphosate. Dans la plupart des sujets, il était rappelé l'absence de consensus scientifique sur le caractère cancérogène du glyphosate", souligne le CSA dans sa décision. De plus, le Conseil présidé par Roch-Olivier Maistre note que l'expression des différents points de vue a été assurée par l'émission, "dans la mesure où ont été invités à s'exprimer un représentant de la société BAYER France", "les chercheurs mis en cause en raison des études qu'ils avaient produites", "des responsables politiques français" et "un agriculteur avançant que le glyphosate ne présente pas de danger cancérogène".

"Aucun manquement à ses obligations en matière d'honnêteté"

Le CSA reconnaît que la diffusion de certains témoignages de personnes attribuant leurs maladies respectives au glyphosate a pu heurter le public. Toutefois, il ne considère pas qu'un manquement de la chaîne "à ses obligations ait été caractérisé". "En diffusant un dialogue entre deux agriculteurs céréaliers aux méthodes opposées, l'émission n'a pas donné lieu à une stigmatisation de l'agriculteur pratiquant une agriculture conventionnelle", ajoutent les Sages. Et de conclure : "Le CSA a estimé qu'il ne pouvait pas être reproché à la chaîne d'avoir manqué à ses obligations en matière d'honnêteté et de rigueur dans la présentation et le traitement de l'information, ni en matière de dignité de la personne humaine et de présentation des différents points de vue."

Invité en janvier du "Quart d'heure médias" de puremedias.com, Yannick Letranchant, patron de l'information de France Télévisions, avait répondu aux critiques contre ce numéro d'"Envoyé spécial" :

Yannick Letranchant, invité du "Quart d'heure médias" © France 2
Envoyé spécial
Envoyé spécial
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
"Envoyé Spécial" : Nouvelle formule pour le magazine d'Élise Lucet dès le 5 septembre
Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans "Envoyé Spécial" ce jeudi
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
Sur le même thème
l'info en continu
Attaque à Nice : Séquence surréaliste à l'Assemblée où une minute de silence succède à une standing ovation
TV
Attaque à Nice : Séquence surréaliste à l'Assemblée où une minute de silence...
Audiences : 32,70 millions de téléspectateurs devant l'allocution d'Emmanuel Macron (màj)
Audiences
Audiences : 32,70 millions de téléspectateurs devant l'allocution d'Emmanuel...
"Quotidien" : Un médecin appelle ses confrères à "arrêter de dire n'importe quoi sur les plateaux de télévision"
TV
"Quotidien" : Un médecin appelle ses confrères à "arrêter de dire n'importe quoi...
Audiences access 20h : Les "20 Heures" de TF1 et France 2 boostées, les talks en souffrance face à l'allocution
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" de TF1 et France 2 boostées, les talks en...
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "C à vous" au plus haut domine les talks, "Quotidien" au million
Audiences
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "C à vous" au plus haut domine les talks,...
Audiences : "Dix pour cent" leader devant "Le Meilleur Pâtissier", "Grey's Anatomy" en hausse, succès pour TMC
Audiences
Audiences : "Dix pour cent" leader devant "Le Meilleur Pâtissier", "Grey's...
Vidéos Puremedias