"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement

Partager l'article
Vous lisez:
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
"Envoyé spécial"
"Envoyé spécial" © France 2
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait reçu plus de 500 signalements concernant le numéro du magazine de France 2 diffusé le 17 janvier dernier.

Le CSA ne reproche aucun manquement à France 2. Le 17 janvier 2019, "Envoyé Spécial" sur France 2 s'était penché pendant deux heures et à travers plusieurs reportages sur le glyphosate, un herbicide controversé. Lors de la diffusion de l'émission, de nombreux internautes, dont notamment des journalistes, avaient pointé du doigt sur les réseaux sociaux certains éléments du magazine d'Elise Lucet qu'ils estimaient incohérents, voire complètement faux. Quelques jours plus tard, le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait reçu plus de 500 signalements concernant ce numéro. De son côté, France 2 avait publié une réponse point par point aux critiques faites à l'encontre du numéro d'"Envoyé spécial".

À lire aussi
"Il y a une envie de se faire 'TPMP' et Cyril Hanouna" : Valérie Benaïm défend l'animateur star de C8 et son nouveau programme du week-end
TV
"Il y a une envie de se faire 'TPMP' et Cyril Hanouna" : Valérie Benaïm défend...
"Voix de stars" : Julia Vignali animatrice d'une compétition inédite de sosies vocaux sur France 2, Jarry et Liane Foly dans le jury
TV
"Voix de stars" : Julia Vignali animatrice d'une compétition inédite de sosies...
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap symbolique des 150 participations, Jean-Luc Reichmann impressionné
TV
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap...
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour animer une émission dans la veine d''On n'demande qu'à en rire'
TV
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour...

"Il était rappelé l'absence de consensus scientifique sur le caractère cancérogène du glyphosate"

Dans une décision publiée ce lundi, le gendarme de l'audiovisuel précise avoir été saisi par de nombreux téléspectateurs et par des parlementaires au sujet du magazine de France 2. Les plaignants dénonçaient une émission "totalement à charge" contre le glyphosate, véhiculant de fausses informations et stigmatisant les agriculteurs utilisant cet herbicide.

"Le Conseil a relevé que l'objet de l'émission n'était pas d'apporter un éclairage scientifique sur la dangerosité du glyphosate, mais de présenter les pratiques de la société Monsanto en matière de recherche scientifique et d'études relatives au glyphosate. Dans la plupart des sujets, il était rappelé l'absence de consensus scientifique sur le caractère cancérogène du glyphosate", souligne le CSA dans sa décision. De plus, le Conseil présidé par Roch-Olivier Maistre note que l'expression des différents points de vue a été assurée par l'émission, "dans la mesure où ont été invités à s'exprimer un représentant de la société BAYER France", "les chercheurs mis en cause en raison des études qu'ils avaient produites", "des responsables politiques français" et "un agriculteur avançant que le glyphosate ne présente pas de danger cancérogène".

"Aucun manquement à ses obligations en matière d'honnêteté"

Le CSA reconnaît que la diffusion de certains témoignages de personnes attribuant leurs maladies respectives au glyphosate a pu heurter le public. Toutefois, il ne considère pas qu'un manquement de la chaîne "à ses obligations ait été caractérisé". "En diffusant un dialogue entre deux agriculteurs céréaliers aux méthodes opposées, l'émission n'a pas donné lieu à une stigmatisation de l'agriculteur pratiquant une agriculture conventionnelle", ajoutent les Sages. Et de conclure : "Le CSA a estimé qu'il ne pouvait pas être reproché à la chaîne d'avoir manqué à ses obligations en matière d'honnêteté et de rigueur dans la présentation et le traitement de l'information, ni en matière de dignité de la personne humaine et de présentation des différents points de vue."

Invité en janvier du "Quart d'heure médias" de puremedias.com, Yannick Letranchant, patron de l'information de France Télévisions, avait répondu aux critiques contre ce numéro d'"Envoyé spécial" :

Yannick Letranchant, invité du "Quart d'heure médias" © France 2
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Audiences replay : À J+7, le numéro d'"Envoyé spécial" avec Kylian Mbappé dépasse les 3 millions de téléspectateurs
Séisme au Maroc : Tourné en quelques jours, un reportage poignant d'"Envoyé spécial" diffusé ce soir sur France 2
"Envoyé spécial" : Le report de la visite du roi Charles III en France bouleverse le sommaire de l'émission de France 2
Élise Lucet : "'Envoyé spécial' est l'un des primes de France Télé avec la moyenne d'âge téléspectateurs la plus jeune"
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
l'info en continu
"Il y a une envie de se faire 'TPMP' et Cyril Hanouna" : Valérie Benaïm défend l'animateur star de C8 et son nouveau programme du week-end
TV
"Il y a une envie de se faire 'TPMP' et Cyril Hanouna" : Valérie Benaïm défend...
"Voix de stars" : Julia Vignali animatrice d'une compétition inédite de sosies vocaux sur France 2, Jarry et Liane Foly dans le jury
TV
"Voix de stars" : Julia Vignali animatrice d'une compétition inédite de sosies...
Audiences replay : Le lancement de "Koh-Lanta" 2024 signe le deuxième score historique pour un programme de flux
Audiences
Audiences replay : Le lancement de "Koh-Lanta" 2024 signe le deuxième score...
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap symbolique des 150 participations, Jean-Luc Reichmann impressionné
TV
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap...
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16 ans se hisse au sommet du classement mondial et cumule 12 millions de vues
SVOD
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16...
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour animer une émission dans la veine d''On n'demande qu'à en rire'
TV
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour...