Thierry Thuillier (#QHM") sur le clash Collard-Cohn-Bendit : "Daniel Cohn-Bendit n'était qu'un prétexte"

Partager l'article
Vous lisez:
Thierry Thuillier (#QHM") sur le clash Collard-Cohn-Bendit : "Daniel Cohn-Bendit n'était qu'un prétexte"
Thierry Thuillier dans #QHM © Puremédias
Le directeur de l'information du groupe TF1 est l'invité de l'interview vidéo de puremedias.com.

Après Yannick Letranchant, Frédéric de Vincelles, Anne Marcassus, Alexia Laroche-Joubert, Michel Cymes, Fabrice Bailly, Takis Candilis, Catherine Barma, ou encore Vincent Meslet, le quart d'heure de puremedias.com reçoit aujourd'hui un nouvel invité : Thierry Thuillier.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !

Au cours de cet entretien, le directeur de l'info du groupe TF1 est notamment revenu sur la très vive altercation entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit lors de la soirée électorale des Européennes, le 26 mai dernier. A cette occasion, le représentant du Rassemblement national avait attaqué TF1 pour avoir présenté Daniel Cohn-Bendit comme un "grand témoin" alors qu'il était selon lui un représentant de LREM. Après avoir échangé plusieurs insultes avec ce dernier, Gilbert Collard avait fini par quitter le plateau de Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray, qui avaient présenté leurs excuses aux téléspectateurs de TF1.

Interrogé sur une éventuelle dégradation du débat politique à la télévision française, Thierry Thuillier n'a pas répondu positivement. "Il y a la tentation de créer l'incident de manière assez régulière", a-t-il simplement reconnu. "Je ne sais pas si on peut dire que les débats ont en général baissé de niveaux (...) En revanche, qu'il y ait aujourd'hui une forme d'importation de la mode du clash des réseaux sociaux à la télévision, je crois que c'est une évidence", a-t-il ajouté.

"Il y avait une sorte de mot d'ordre qui était de créer des incidents"

Sur la présentation de Daniel Cohn-Bendit en tant que "grand témoin" ce soir-là, alors que le responsable politique a participé à la campagne pour les Européennes de la liste LREM, Thierry Thuillier s'est justifié. "Daniel Cohn-Bendit intervient régulièrement sur les antennes de LCI. Il ne venait pas comme un soutien d'Emmanuel Macron. Il venait à un moment précis du débat, pour apporter un peu son grain de sel, un peu comme le chroniqueur qu'il est devenu sur nos antennes", a-t-il commenté.

Et Thierry Thuillier de soupçonner l'existence d'une stratégie plus globale du parti de Marine Le Pen lors de cette séquence médiatique : "Je pense, pour avoir compris a posteriori, qu'il y avait une sorte de mot d'ordre, de la part notamment de ceux qui représentaient le Rassemblement national, qui était de créer des incidents. Il y a eu plein d'incidents. Il y a eu TF1, France 2, le lendemain sur Europe 1 (...) Je pense qu'il y a eu une volonté et que Cohn-Bendit n'était qu'un prétexte", a estimé le patron de l'info de TF1. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
xavier brunet

Le débat à la télé pullule depuis la multiplication des chaines parce que cela ne coûte rien. Les invités viennent en homme sandwich de leur journaux respectifs déblaterer toujours le même discours. Les clash et buzz sont la récompense.



Ysabel

Mais bien sur..... en tout cas le conbendit est un personnage infréquentable, tout autant que l'autre, et il m'ont offert un super moment ce jour là !!! un régal !!!



Saguilar

Le clash était du niveau politique média de nos jours, assez ridicule.



Yvonne Pras

"Il y a la tentation de créer l'incident de manière assez régulière", a-t-il simplement reconnu. "Je
ne sais pas si on peut dire que les débats ont en général baissé de
niveaux (...) En revanche, qu'il y ait aujourd'hui une forme
d'importation de la mode du clash des réseaux sociaux à la télévision,
je crois que c'est une évidence", a-t-il ajouté.

Et Thierry Thuillier de soupçonner l'existence d'une stratégie plus
globale du parti de Marine Le Pen lors de cette séquence médiatique : "Je
pense, pour avoir compris a posteriori, qu'il y avait une sorte de mot
d'ordre, de la part notamment de ceux qui représentaient le
Rassemblement national, qui était de créer des incidents. Il y a eu
plein d'incidents. Il y a eu TF1, France 2, le lendemain sur Europe 1
(...) Je pense qu'il y a eu une volonté et que Cohn-Bendit n'était qu'un
prétexte", a estimé le patron de l'info de TF1.

Je crois que Thierry Thuillier a dit tout dit et effectivement tout compris!



Jacques

Ça a permis de faire un joli meme avec le monsieur derrière, c'est déjà pas mal.



LeMoi

+1



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 septembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 septembre 2019
MiKL récupère les soirées de NRJ
Radio
MiKL récupère les soirées de NRJ
"Balance ton post" : Le talk show d'actualité de Cyril Hanouna de retour le 12 septembre sur C8
Programme TV
"Balance ton post" : Le talk show d'actualité de Cyril Hanouna de retour le 12...
"Un jour, un générique" : "Hélène et les garçons"
Séries
"Un jour, un générique" : "Hélène et les garçons"
Joseph Zimet nouveau conseiller en communication d'Emmanuel Macron
Politique
Joseph Zimet nouveau conseiller en communication d'Emmanuel Macron
"Good Doctor" : La saison 2 reprend le 11 septembre sur TF1
Programme TV
"Good Doctor" : La saison 2 reprend le 11 septembre sur TF1
Vidéos Puremedias