"Fuck Trump !" : Robert De Niro insulte Donald Trump, CBS le censure

Partager l'article
Vous lisez:
"Fuck Trump !" : Robert De Niro insulte Donald Trump, CBS le censure
Robert De Niro sur la scène des Tony Awards © Youtube
L'acteur américain a débuté son discours aux Tony Awards par une insulte à l'adresse de Donald Trump dimanche soir.

Une mystérieuse standing ovation. Dimanche soir, les téléspectateurs américains présents devant CBS pour suivre la cérémonie des Tony Awards, qui récompense le meilleur du théâtre outre-Atlantique, ont pu découvrir sur scène Robert De Niro, venu remettre un Tony Award d'honneur au chanteur Bruce Springsteen. Mais le discours de l'acteur s'est ouvert par un message limpide à l'adresse du président des Etats-Unis, avec un "Fuck Trump !" prononcé à deux reprises et les deux poings levés par Robert De Niro.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Une insulte qui peut se traduire de plusieurs manières en français, comme par exemple, "J'emmerde Trump !". Quelques heures auparavant, Donald Trump s'était fait remarquer après le sommet du G7 pour avoir vivement critiqué ses partenaires européens et canadien, sur son compte Twitter, malgré le compromis négocié.

"Les propos de M. De Niro ont été improvisés"

Si le public présent dans le Radio City Music Hall a bien entendu l'insulte, cela n'a pas été le cas des téléspectateurs, puisque le diffuseur, CBS, a coupé le son pendant une poignée de secondes. Comme le souligne "Variety", la cérémonie était diffusée avec un décalage de dix secondes pour parer à tout imprévu. "Les propos de M. De Niro ont été improvisés et étaient donc inattendus, a commenté la chaîne CBS, qui assume cette décision. Par conséquent, cette insulte a été coupée de l'antenne".

Comme le rappelle "Variety", les chaînes de télévision sont soumises à la pression du Federal Communications Commission (FCC), le gendarme de l'audiovisuel, pour faire la chasse à ce genre de débordements, passibles d'amendes, lors des cérémonies ou des événements sportifs retransmis en direct. Pour éviter toute polémique et la fuite des annonceurs, de plus en plus de chaînes optent donc pour une retransmission en léger différé, de cinq secondes ou plus. Un dispositif dont l'efficacité a donc été prouvée hier soir... puremedias.com vous propose de revoir Robert De Niro aux Tony Awards.

Sur le même thème
l'info en continu
"Les filles d'à côté" : Dan Simkovitch (Mme Bellefeuille) est morte
TV
"Les filles d'à côté" : Dan Simkovitch (Mme Bellefeuille) est morte
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Radio
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal Football Club" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal...
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour en forme
Audiences
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour...
Camille Combal quitte Virgin Radio
Radio
Camille Combal quitte Virgin Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Vidéos Puremedias