"Grazia" cesse sa publication en hebdomadaire, 31 postes supprimés

Partager l'article
Vous lisez:
"Grazia" cesse sa publication en hebdomadaire, 31 postes supprimés
"Grazia"
"Grazia" © "Grazia"
Le magazine pourrait paraître "trois ou quatre fois par an".

Il ne sera plus en kiosques. Selon "Le Monde" et l'AFP, le groupe Reworld Media a décidé de cesser la publication hebdomadaire du magazine féminin "Grazia". Cette information a été communiquée aux élus du comité social et économique (CSE) lors d'une réunion hier. Pour rappel, en raison d'une multitude d'annulations de communications d'annonceurs au sein du journal pendant la crise sanitaire, sa parution avait été suspendue. L'activité de son site était pour sa part maintenue.

À lire aussi
Après avoir invité le professeur Perronne, RMC mise en demeure par le CSA pour "défaut de maîtrise de l'antenne"
Justice
Après avoir invité le professeur Perronne, RMC mise en demeure par le CSA pour...
"TPMP" : Géraldine Maillet regrette le silence de l'équipe autour de l'éviction de Sébastien Thoen
TV
"TPMP" : Géraldine Maillet regrette le silence de l'équipe autour de l'éviction de...
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...

"Recentrer la stratégie sur le digital"

Germain Périnet, directeur des activités presse et éditeurs des marques médias chez Reworld, avait assuré hier lors de la réunion d'information que "Grazia" aura le droit à "trois ou quatre" parutions par an et que le journal sera produit par une rédaction externalisée. "'Grazia est un magazine qui est très dépendant du marché publicitaire et a subi les conséquences de la crise sanitaire. La décision a été prise de recentrer la stratégie du titre sur le digital qui a montré de bonnes performances", a-t-il ajouté, dans le compte-rendu que l'AFP a pu consulter.

Avec la fin de la parution du journal, la direction du groupe Reworld Média, qui avait racheté "Grazia" l'année dernière, a annoncé le lancement d'un plan de sauvegarde de l'emploi. 31 postes seront supprimés, dont les 16 personnes qui travaillaient pour le magazine féminin. L'arrêt de la publication lors de la crise sanitaire avait conduit à la mise en place d'un chômage partiel pour les journalistes du titre papier. En revanche, le site web, animé par trois personnes, avait lui connu de bonnes audiences pendant le confinement. "On essaiera au maximum de limiter les départs contraints", a assuré la direction. "Il est scandaleux qu'on mette des gens au chômage partiel, un dispositif censé préserver l'emploi, pour qu'à la sortie, il y ait des licenciements", a pour sa part réagi Dominique Carlier, élu CGT, auprès de l'AFP.

l'info en continu
"WandaVision" : La première série Marvel en ligne aujourd'hui sur Disney+
SVOD
"WandaVision" : La première série Marvel en ligne aujourd'hui sur Disney+
Audiences : Succès confirmé à J+7 pour le lancement de "La Promesse" sur TF1
Audiences
Audiences : Succès confirmé à J+7 pour le lancement de "La Promesse" sur TF1
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Ligue 1 : M6 propose de retransmettre des matchs en clair
Sport
Ligue 1 : M6 propose de retransmettre des matchs en clair
Décès de Georges Pernoud : France 3 rend hommage à l'animateur de "Thalassa" ce soir
Programme TV
Décès de Georges Pernoud : France 3 rend hommage à l'animateur de "Thalassa" ce...
"La lettre" : Le programme de Sophie Davant va être adapté en Italie et au Canada
TV
"La lettre" : Le programme de Sophie Davant va être adapté en Italie et au Canada
Vidéos Puremedias