"Incroyable talent" : Comment sont repérés les candidats de l'émission de M6 ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Incroyable talent" : Comment sont repérés les candidats de l'émission de M6 ?
"La France a un incroyable talent" sur M6
"La France a un incroyable talent" sur M6 © Marie ETCHEGOYEN/M6
"La question coulisses de puremedias.com" se penche ce mardi sur la présélection des candidats du concours de talents.

"La question coulisses de puremedias.com". Ils n'arrivent pas par hasard devant le jury. Ce soir, M6 proposera à 21h le deuxième numéro de la saison 13 de "La France a un incroyable talent" présenté par David Ginola et produit par Fremantle France. Comme avant chaque diffusion d'un épisode du concours de talents de la Six, puremedias.com répond à "La question coulisses" de la semaine. Ainsi, ce mardi, nous vous expliquons comment les candidats sont choisis avant de participer à l'émission de la Six.

À lire aussi
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...

"On va faire des appels dans la PQR et dans les radios locales"

Interrogée par nos soins, Déborah Huet, directrice des programmes de Fremantle France, explique que la présélection se fait "soit par inscription", soit par repérage "dans une scène ouverte ou un café théâtre". "Il faut avoir un sacré talent, du charisme ou un esprit original et décalé. Comme on arrive maintenant à une vieille saison, une saison 13, on a besoin de se renouveler", précise-t-elle. La productrice ajoute "attacher beaucoup d'importance au choix musical" et "à l'histoire que la personne va raconter".

Avant de monter sur scène devant les jurés et le public, la production organise donc "un casting qui dure sur plusieurs mois avec une énorme équipe dédiée". "Nous faisons des appels à candidatures. Les équipes descendent par duo en région où elles rencontrent les potentiels candidats. Elles en profitent pour faire ce qu'on appelle un 'Regional Tour', c'est-à-dire qu'elles vont aller voir les scènes ouvertes, tout ce qui passe dans cette région-là pour trouver un maximum de gens. On va faire des appels dans la PQR et dans les radios locales", explique la productrice. Ainsi, dans chaque région, Fremantle France s'appuie sur "des relais d'information" et sur la notoriété de l'émission pour attirer le plus de candidats atypiques. "On a des spécialistes du numérique dans l'équipe qui vont aller également regarder des vidéos sur Youtube et visionner les émissions étrangères, que ce soit les adaptations du programme ou des formats proches", poursuit Déborah Huet. Et de souligner : "On veut trouver de nouvelles disciplines, de nouvelles idées de profil."

"Si nous avions eu cette année une candidature du type de Danny Machado, nous aurions pris plus de précautions"

Une fois les candidats présélectionnés, la société de production entame un premier casting pour désigner les numéros susceptibles de passer dans l'émission. Parfois, les prestations ne sont pas prêtes ou sont d'un niveau moyen, mais ont tout de même un intérêt pour le programme. "On va travailler avec eux. On va leur demander plusieurs vidéos pour les tirer vers le haut au maximum et les calibrer pour l'émission", confie Déborah Huet.

L'année dernière, "La France a un incroyable talent" avait été perturbé par une polémique liée à un candidat, Danny Machado, qui avait réalisé une chanson en hommage à une victime des attentats du Bataclan qui n'existe pas. Questionnée sur l'impact que cela a pu avoir sur le casting, la productrice précise qu'il n'y a "pas eu ce cas de figure cette année". "En fait, tout dépend des candidats au casting. On n'a pas eu besoin de le faire. Mais oui, si nous avions eu une candidature de ce type, nous aurions pris plus de précautions. On vérifierait trois fois le candidat", déclare Déborah Huet, commentant l'incident de l'année dernière : "Ca touchait à quelque chose de très compliquée. J'imagine que quand quelqu'un vient vous raconter ça, c'est compliqué de se dire qu'on va vérifier."

l A LIRE AUSSI - "La question coulisses de puremedias.com" : Est-il interdit d'évoquer Gilbert Rozon dans l'émission ?

"Incroyable talent" : Pourquoi les candidats étrangers peuvent participer au concours de M6 ?

Sur le même thème
l'info en continu
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Séries
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative" selon "Le Parisien"
TV
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative"...
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler davantage d'Europe
TV
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler...
Jean-Pierre Bacri est mort
Cinéma
Jean-Pierre Bacri est mort
Ligue 1 : Mediapro propose à la LFP de diffuser les matchs au-delà du 31 janvier
Sport
Ligue 1 : Mediapro propose à la LFP de diffuser les matchs au-delà du 31 janvier
TF1 : Camille Combal, Brigitte Macron et Didier Deschamps dans un clip comique de promotion des Pièces jaunes
TV
TF1 : Camille Combal, Brigitte Macron et Didier Deschamps dans un clip comique de...
Vidéos Puremedias