"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN

Partager l'article
Vous lisez:
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Stéphane Ravier
Stéphane Ravier © Abaca
Le sénateur Stéphane Ravier avait assisté à une cérémonie religieuse organisée le jour de l'Assomption à Marseille.

Cachez cet élu que je ne saurais voir. Dans son édition du 16 août dernier, le quotidien "La Provence" est revenu sur une pleine page sur la traditionnelle procession du quartier du Panier, organisée tous les 15 août autour de la statue de la Vierge Marie. Une procession précédée par un rassemblement dans la cathédrale de la ville, à laquelle a assisté parmi des anonymes et d'autres élus le sénateur Stéphane Ravier, membre du Rassemblement national.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"Ca vous prend souvent d'agir comme la Pravda de Staline ?"

Mais le quotidien marseillais a publié une photo de la foule des fidèles où est apparu un seul visage flouté, quasiment situé au centre du cliché, celui de Stéphane Ravier. Vendredi, dans la foulée de la parution, l'intéressé a réagi sur son compte Twitter pour s'étonner de la situation. "Ça vous prend souvent d'agir comme la Pravda de Staline ? Honte à vous ! Et vous vous étonnerez d'avoir moins de lecteurs chaque jour", a-t-il écrit dans un message adressé à la rédaction du quotidien.

Stéphane Ravier a même été plus loin en adressant une lettre à Franz-Olivier Giesbert, directeur éditorial du journal, dans laquelle il se défend d'avoir porté un quelconque signe partisan le jour de la cérémonie. Et l'élu d'exiger du quotidien "des excuses publiques", "la publication non-floutée de la photo" ainsi que "l'engagement de votre rédaction de traiter la campagne des municipales de façon neutre et objective". Toujours sur son compte Twitter, celui qui est candidat aux prochaines échéances locales de 2020 s'est également fait filmer devant le siège de "La Provence" où il a été remettre son courrier.

"Une erreur de jugement"

Le quotidien marseillais a pour sa part rectifié le tir dans son édition parue ce dimanche en présentant ses excuses à Stéphane Ravier et aux lecteurs et en publiant la fameuse photo sans floutage. Pour se justifier, "La Provence", a plaidé "une erreur de jugement d'une collaboratrice". L'élu du parti de Marine Le Pen a "pris acte" de ces excuses tout en ne manquant pas de faire la leçon aux journalistes dans un nouveau tweet : "Une presse libre, indépendante et honnête est un élément essentiel pour la démocratie française, si souvent mise à mal".

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias