"La Reine des neiges" aurait dû avoir une tout autre fin

Partager l'article
Vous lisez:
"La Reine des neiges" aurait dû avoir une tout autre fin
Par Charles Decant Rédacteur en chef

Rédacteur en chef de puremedias.com, Charles Decant est diplômé de Sciences Po Paris. Après un passage chez Universal Music, il a rejoint l'aventure puremedias.com en 2007 et se spécialise notamment dans...

"La Reine des neiges"
"La Reine des neiges" © Disney
Un des producteurs du carton de Disney a dévoilé que le scénario d'origine était très différent de ce que les spectateurs ont découvert au cinéma.

Quoi qu'il arrive, "La Reine des neiges" se serait forcément bien fini, comme le veut la tradition Disney. Mais pour arriver à une fin heureuse, le chemin emprunté par les personnages du film d'animation le plus lucratif de l'histoire aurait pu être très, très différent. Interrogé cette semaine par le magazine "Entertainment Weekly", le producteur Peter Del Vecho a en effet révélé que le scénario d'origine de "La Reine des neiges" était à des années lumière de l'histoire des deux soeurs Anna et Elsa qui a enchanté le monde entier.

À lire aussi
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le magazine
Cinéma
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le...
"Pas de femmes, pas de diversité" : Alexandra Lamy et Audrey Diwan dénoncent la Une du "Film français"
Cinéma
"Pas de femmes, pas de diversité" : Alexandra Lamy et Audrey Diwan dénoncent la...
Une bande-annonce déjantée pour "Babylone", le nouveau film de la Paramount qui fera du bien au cinéma
Cinéma
Une bande-annonce déjantée pour "Babylone", le nouveau film de la Paramount qui...
Jean-Luc Godard est mort
Cinéma
Jean-Luc Godard est mort

"Elsa était le mal incarné"

Car à l'origine, les deux héroïnes n'étaient même pas issues de la même famille ! "Quand on a commencé, Anna et Elsa n'étaient pas soeurs. Elles n'étaient pas non plus issues d'une famille royale. Donc Anna n'était pas une princesse. Elsa s'était auto-proclamée Reine des neiges, mais elle était méchante, c'était le mal incarné" explique ainsi le producteur. "On était beaucoup plus proche du conte d'origine de Hans Christian Andersen. On a commencé avec une méchante et une héroïne innocente, et le final était une bataille épique avec des monstres des neiges qu'Elsa avaient créés pour en faire son armée", poursuit-il.

Tout se serait bien fini dans cette version car dans plusieurs ébauches du scénario d'origine, Elsa et Anna auraient fait équipe, surprenant le public. Tout devait commencer par une prophétie : "Un souverain au coeur de glace détruira Arendelle". On apprenait qu'Elsa, abandonnée à l'église le jour de son mariage, avait gelé son coeur pour ne plus jamais aimer. Tout le monde aurait alors pensé que c'était elle dont la prophétie parlait. En réalité, à la fin, alors que son armée menaçait la ville, le prince Hans, aussi manipulateur que dans la version définitive, déclenchait une avalanche qui risquait de coûter la vie à Elsa, mais aussi à Anna et à tout le royaume. Anna convainquait alors Elsa de l'aider à sauver Arendelle et le public comprenait que la prophétie concernait donc Hans, pas Elsa.

"Déjà vu"

"Le problème, c'est qu'on avait l'impression d'avoir déjà vu cette histoire-là", explique aujourd'hui Peter Del Vecho. "Ce n'était pas satisfaisant. On n'avait pas de connexion émotionnelle avec Elsa, puisqu'elle avait passé tout le film à être méchante", poursuit-il. Au final, c'est ce qui a poussé l'équipe à revisiter le scénario de fond en comble. "Sur tous les films que nous développons, à un moment, le film lui-même vous dit ce qu'il doit être et si vous êtes assez intelligent pour l'écouter, ça peut vous conduire dans une direction tout autre que ce que vous aviez prévu", assure-t-il.

l'info en continu
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Interview
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour Nathalie Renoux
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour...
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
TV
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
Ce soir à la télé : Une spectaculaire comédie d'action à la française
Programme TV
Ce soir à la télé : Une spectaculaire comédie d'action à la française
Amazon : Ce petit bijou de science-fiction va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Amazon : Ce petit bijou de science-fiction va bientôt quitter la plateforme
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les appels au boycott de la Coupe du monde
TV
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les...