"Les Inrocks" sur Bertrand Cantat : "Le mettre en couverture était contestable"

Partager l'article
Vous lisez:
"Les Inrocks" sur Bertrand Cantat : "Le mettre en couverture était contestable"
La Une des "Inrocks" consacrée à Bertrand Cantat.
La Une des "Inrocks" consacrée à Bertrand Cantat. © "Les Inrocks"
Ce mardi, le magazine a réagi à la polémique autour de sa précédente Une consacrée à l'ancien chanteur de Noir désir.

Des explications aux lecteurs. Ce mardi, "Les Inrocks" ont publié une réaction à la polémique liée à la Une de la semaine dernière consacrée à Bertrand Cantat. De nombreuses personnalités sont montées au créneau afin de dénoncer le choix éditorial du journal de mettre en page de couverture le chanteur. Sur son site, l'hebdomadaire "Elle" a d'ailleurs publié ce matin un édito à ce sujet dédié à Marie Trintignant, morte sous les coups de Bertrand Cantat.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

"Nous avions ravivé une souffrance"

Dans leur texte, les journalistes des "Inrocks" soulignent avoir pris conscience de la "vive polémique" de leur couverture et du "désaccord face à ce parti pris éditorial" de ses lecteurs, des personnalités, des citoyens et des artistes. "Face à certaines réactions, qui allaient du désarroi à la haine, nous avons éprouvé le besoin de nous rassembler, de parler, de débattre. Ensemble, nous avons questionné cette couverture tout au long des jours qui se sont écoulés", poursuivent-ils.

L'hebdomadaire précise que le journal est un "groupe d'individus" qui n'est pas tout le temps d'accord sur tout, "notamment sur cette couverture". Ainsi, la rédaction des "Inrocks" comprend avoir "ravivé une souffrance", précisant que l'affaire Weinstein "est venue rappeler à quel point il existait un système d'oppression masculine dont la société ne veut plus". "Ce constat, 'Les Inrockuptibles' l'ont fait depuis de nombreuses années, et ce journal s'est toujours battu contre les violences envers les femmes, contre le sexisme et pour l'égalité entre les sexes", assure l'hebdomadaire.

Pour "Les Inrocks", "le retour de Bertrand Cantat à la musique" était un sujet important

Concernant le choix de consacrer une Une à Bertrand Cantat, la revue rappelle qu'elle fait "du journalisme" et "le journalisme exige parfois d'aller questionner les zones d'ombre", "d'aller au-delà des frontières et des évidences, quelques qu'elles soient". "Cantat avait-t-il le droit, après avoir tué Marie Trintignant de ses poings, à une vie publique ? Comment dissocier l'homme de l'artiste, et faut-il le faire ?", s'interrogent "Les Inrocks", répondant : "En tant que journalistes, nous sommes là pour poser ces questions. Et la question que soulevait notre article (...) est : pourquoi et comment faire de la musique quand on a tué une femme ?"

Enfin, le journal note que ces interrogations, ainsi que les réactions du public, l'engagent "à faire toujours preuve de vigilance" dans la façon "de traiter et de mettre en scène les sujets" estimés importants. "Pour un magazine comme 'Les Inrockuptibles', le retour de Bertrand Cantat à la musique en fut un. Le mettre en couverture est contestable. A ceux qui se sont sentis blessés, nous exprimons nos sincères regrets", terminent-ils.

Bertrand Cantat
Bertrand Cantat
Bertrand Cantat perd son procès en diffamation contre "Le Point"
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
France Inter : Nagui refuse de faire la promotion du dernier album de Bertrand Cantat
Voir toute l'actualité sur Bertrand Cantat
Autour de Bertrand Cantat
Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se taire"
Politique
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se...
Disney+ : La 4K disponible sur la plateforme dès le 8 juillet
SVOD
Disney+ : La 4K disponible sur la plateforme dès le 8 juillet
Carlito ému aux larmes sur Europe 1
Radio
Carlito ému aux larmes sur Europe 1
"Ca commence aujourd'hui" : Faustine Bollaert veut délocaliser son émission la saison prochaine
TV
"Ca commence aujourd'hui" : Faustine Bollaert veut délocaliser son émission la...
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3...
RMC : Christophe Dugarry qualifie Messi d'"autiste" et invite Griezmann à "lui mettre une tarte dans sa gueule"
Radio
RMC : Christophe Dugarry qualifie Messi d'"autiste" et invite Griezmann à "lui...
Vidéos Puremedias