"Les Inrocks" sur Bertrand Cantat : "Le mettre en couverture était contestable"

Partager l'article
Vous lisez:
"Les Inrocks" sur Bertrand Cantat : "Le mettre en couverture était contestable"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
La Une des "Inrocks" consacrée à Bertrand Cantat.
La Une des "Inrocks" consacrée à Bertrand Cantat. © "Les Inrocks"
Ce mardi, le magazine a réagi à la polémique autour de sa précédente Une consacrée à l'ancien chanteur de Noir désir.

Des explications aux lecteurs. Ce mardi, "Les Inrocks" ont publié une réaction à la polémique liée à la Une de la semaine dernière consacrée à Bertrand Cantat. De nombreuses personnalités sont montées au créneau afin de dénoncer le choix éditorial du journal de mettre en page de couverture le chanteur. Sur son site, l'hebdomadaire "Elle" a d'ailleurs publié ce matin un édito à ce sujet dédié à Marie Trintignant, morte sous les coups de Bertrand Cantat.

À lire aussi
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos indignes" de Rachida Dati sur RTL
Presse
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos...
"Le Monde" : Xavier Niel cède une partie de ses parts à un fonds indépendant
Presse
"Le Monde" : Xavier Niel cède une partie de ses parts à un fonds indépendant
"Peut-être que ce mariage CNews-BFMTV a créé une certaine confusion" : Un an après son lancement, "Factuel" s'est déclaré en cessation de paiement
Presse
"Peut-être que ce mariage CNews-BFMTV a créé une certaine confusion" : Un an après...
"C'est un jour à la fois" : Céline Dion se confie pour la première fois sur son combat contre la maladie dans "Vogue France"
Presse
"C'est un jour à la fois" : Céline Dion se confie pour la première fois sur son...

"Nous avions ravivé une souffrance"

Dans leur texte, les journalistes des "Inrocks" soulignent avoir pris conscience de la "vive polémique" de leur couverture et du "désaccord face à ce parti pris éditorial" de ses lecteurs, des personnalités, des citoyens et des artistes. "Face à certaines réactions, qui allaient du désarroi à la haine, nous avons éprouvé le besoin de nous rassembler, de parler, de débattre. Ensemble, nous avons questionné cette couverture tout au long des jours qui se sont écoulés", poursuivent-ils.

L'hebdomadaire précise que le journal est un "groupe d'individus" qui n'est pas tout le temps d'accord sur tout, "notamment sur cette couverture". Ainsi, la rédaction des "Inrocks" comprend avoir "ravivé une souffrance", précisant que l'affaire Weinstein "est venue rappeler à quel point il existait un système d'oppression masculine dont la société ne veut plus". "Ce constat, 'Les Inrockuptibles' l'ont fait depuis de nombreuses années, et ce journal s'est toujours battu contre les violences envers les femmes, contre le sexisme et pour l'égalité entre les sexes", assure l'hebdomadaire.

Pour "Les Inrocks", "le retour de Bertrand Cantat à la musique" était un sujet important

Concernant le choix de consacrer une Une à Bertrand Cantat, la revue rappelle qu'elle fait "du journalisme" et "le journalisme exige parfois d'aller questionner les zones d'ombre", "d'aller au-delà des frontières et des évidences, quelques qu'elles soient". "Cantat avait-t-il le droit, après avoir tué Marie Trintignant de ses poings, à une vie publique ? Comment dissocier l'homme de l'artiste, et faut-il le faire ?", s'interrogent "Les Inrocks", répondant : "En tant que journalistes, nous sommes là pour poser ces questions. Et la question que soulevait notre article (...) est : pourquoi et comment faire de la musique quand on a tué une femme ?"

Enfin, le journal note que ces interrogations, ainsi que les réactions du public, l'engagent "à faire toujours preuve de vigilance" dans la façon "de traiter et de mettre en scène les sujets" estimés importants. "Pour un magazine comme 'Les Inrockuptibles', le retour de Bertrand Cantat à la musique en fut un. Le mettre en couverture est contestable. A ceux qui se sont sentis blessés, nous exprimons nos sincères regrets", terminent-ils.

Bertrand Cantat
Bertrand Cantat
Bertrand Cantat perd son procès en diffamation contre "Le Point"
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
France Inter : Nagui refuse de faire la promotion du dernier album de Bertrand Cantat
Voir toute l'actualité sur Bertrand Cantat
Autour de Bertrand Cantat
l'info en continu
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en direct à Cannes
TV
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en...
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute de l'intégrité de "Mask Singer" dans "PAF avec Baba"
TV
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute...
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur l'avenir de la nouvelle série de TF1
TV
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur...
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise et détrône "La mère de la mariée" au sommet du top mondial
Plateforme
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise...
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France Télévisions, s'attaque au compte Destination Ciné sur X
Internet
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France...
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews Nelly Daynac insultée après son témoignage sur la Nouvelle-Calédonie
TV
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews...