"Les rencontres du Papotin" : Secrets de fabrication d'une émission pas comme les autres

Partager l'article
Vous lisez:
"Les rencontres du Papotin" : Secrets de fabrication d'une émission pas comme les autres
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision grâce à la « Star Academy ». Intrigué par l’envers du décor, il a décidé d’en faire son métier. 20 ans plus tard, s’il ne rate (presque) jamais un prime de « The Voice », il peut vibrer devant une compétition sportive, se passionner pour un documentaire ou dévorer une série en un week-end.
Julien Doré dans "Les rencontres du Papotin" sur France 2 © Elise LLINARES - FTV
Pour puremedias.com, Clément Chovin, l'un des producteurs du magazine de France 2, revient sur la fabrique de cette émission hors-norme.

C'est l'ovni de la rentrée télé. Régulièrement, le samedi soir à 20h30 sur France 2, les journalistes du "Papotin"* reçoivent une personnalité du monde du spectacle pour trente minutes de questions-réponses. Sur le papier, rien de bien nouveau. Sauf que la rédaction du "Papotin" est composée de journalistes, non professionnels, porteurs de troubles du spectre autistique. L'échange donne alors lieu à des moments de pure spontanéité. "Je peux toucher ta barbe ?", "Est-ce que tu aimes le cassoulet ?" peut-on entendre parfois. Mais derrière l'apparente légèreté de certaines questions, l'émission finit toujours par émouvoir et interpeller. Devant les caméras de Kiosco.TV et Quad+TEN, les artistes (Gilles Lellouche,Camille Cottin,Julien Doré pour les trois premiers numéros) fendent l'armure comme jamais auparavant.

À lire aussi
"Top chef" 2024 : Clotaire Poirier ou Jorick Dorignac ? Qui a gagné la saison 15 du concours culinaire de M6 ?
TV
"Top chef" 2024 : Clotaire Poirier ou Jorick Dorignac ? Qui a gagné la saison 15...
"Ah ! Il ne fallait pas le dire ?" : Énorme bourde du sculpteur de Grévin qui révèle sur France Bleu le nom de la prochaine star qui fera son entrée au musée
TV
"Ah ! Il ne fallait pas le dire ?" : Énorme bourde du sculpteur de Grévin qui...
"Je sais que je suis chez CNews" : Manon Aubry reproche à Laurence Ferrari de relayer "les arguments de Jordan Bardella", la journaliste se défend
TV
"Je sais que je suis chez CNews" : Manon Aubry reproche à Laurence Ferrari de...
"Contre toi" : Que vaut le nouveau thriller avec Lannick Gautry diffusé dès ce mercredi soir sur France 2
TV
"Contre toi" : Que vaut le nouveau thriller avec Lannick Gautry diffusé dès ce...

Un an et demi de développement

"C'est Éric Toledano et Olivier Nakache qui ont eu l'idée d'adapter ces rencontres à la télévision", nous confie Clément Chovin, l'un des producteurs du magazine avec Jérôme Lament. Et de poursuivre : "Ils avaient rencontré les journalistes du 'Papotin' lors de la promotion du film 'Intouchables' et en avaient gardé un souvenir extraordinaire". Créée en 1990 par Driss El Kesri, cette association réunit tous les mercredis matins 53 journalistes atypiques pour une conférence de rédaction forcément particulière. Comme à l'écran, c'est Julien Bancilhon, rédacteur en chef de la publication et psychologue, qui mène les discussions et guide les articles et interviews des personnalités qui composeront la prochaine édition du journal. Et ça marche. Depuis trente ans, ils sont tous venus au "Papotin" : Barbara, Nicolas Sarkozy, Jacques Brel, André Dussolier, Vincent Cassel, Anne Hidalgo et Jean-Jacques Goldman. "C'est quand on a vu cette multitude de rencontres avec l'association qu'on s'est dit qu'il y avait vraiment quelque chose à faire pour la télévision", reconnaît le producteur.

Pour trouver le bon angle et capter au mieux l'essence même de ces rencontres, les équipes de Kiosco.TV et Quad+TEN ont travaillé plus "d'un an et demi". "Il fallait trouver un cadre très naturel, c'est pour ça qu'on a fait un choix jusqu'au-boutiste : il n'y a pas de lumière rajoutée, on tourne toujours le matin. Dans le traité, on a fait le choix d'être à mi-chemin entre le documentaire et la fiction", avoue-t-il, avant d'ajouter : "Il fallait aussi se faire accepter par les journalistes du 'Papotin'".

"On ne refait pas de prise"

Une fois ce cadre trouvé, la production a gardé le "rituel" de retrouvailles du "Papotin". Elle organise deux séances de travail, "toujours le mercredi", avec les journalistes et tourne "généralement dans les quatre jours qui suivent la deuxième réunion de préparation". Lors de ces réunions, la production briefe les journalistes sur la vie de l'artiste.

"On fait un travail d'enquête exhaustif en amont : qui est l'artiste ? D'où vient-il ? Les choses remarquables qu'il a pu rencontrer sur sa route... Histoire de ne pas retourner sur ce que l'invité a déjà dit 1.000 fois ou pour trouver des sujets en interaction avec les journalistes du 'Papotin'. Toutes les questions sur l'enfance, la mort et le rapport aux parents sont très importantes pour eux", explique le producteur. Et de confier : "Lors des séances de préparation, on pourrait prévoir telle ou telle choses, mais ça ne servirait à rien. Les questions ne sortiront jamais deux fois de la même façon. Parfois, elles ne sortiront même pas une deuxième fois. Ce qui sort d'eux vient d'une envie et d'un instinct sur le moment".

Résultat : des rencontres franches où tout est possible au "Papotin". "On ne voulait rien cacher, on ne coupe jamais au 'Papotin'. On ne refait pas de prise", insiste le producteur, tout de même obligé de résumer les trois heures de rencontres en une trentaine de minutes pour entrer dans la case horaire allouée par le service public.

"Certains artistes ont tellement été touchés par l'émission qu'ils nous proposent de rencontrer les journalistes sans être filmés"

Depuis la première diffusion de l'émission sur France 2, les artistes se bousculent pour venir au "Papotin". "Certains ont tellement été touchés par l'émission qu'ils nous ont même proposé de rencontrer les journalistes sans être filmés. De notre côté, on cherche des invités qui parlent à toutes les générations", reconnaît Clément Chovin. Et d'enchaîner : "Ensuite, il faut que les journalistes du 'Papotin' aient envie de les rencontrer et que certaines personnalités veuillent bien 'lâcher prise'. On dit toujours la même chose à nos invités avant qu'ils ne rencontrent les journalistes. Cinq minutes avant d'être amenés sur le plateau, on les briefe en leur disant : 'seule la vérité compte pour les journalistes, ne tournez pas autour du pot'. Il n'y a qu'une règle au 'Papotin' : on peut tout dire au 'Papotin' mais, surtout, tout peut arriver !".

* Emission co-produite par Kiosco.TV, entreprise détenue par Webedia, société éditrice de puremedias.com.

l'info en continu
Audiences pré-access : Pascale de la Tour du Pin ne décolle pas sur C8, retour catastrophique pour "Familles nombreuses" sur TF1
Audiences
Audiences pré-access : Pascale de la Tour du Pin ne décolle pas sur C8, retour...
Audiences access 20h : Yannick Jadot a-t-il fait mieux que Jordan Bardella face à Caroline Roux sur France 2 ?
Audiences
Audiences access 20h : Yannick Jadot a-t-il fait mieux que Jordan Bardella face à...
Audiences : Quel accueil pour la série "Contre toi" avec Lannick Gautry sur France 2 face à la finale de "Top chef" 2024 sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel accueil pour la série "Contre toi" avec Lannick Gautry sur France...
"Top chef" 2024 : Clotaire Poirier ou Jorick Dorignac ? Qui a gagné la saison 15 du concours culinaire de M6 ?
TV
"Top chef" 2024 : Clotaire Poirier ou Jorick Dorignac ? Qui a gagné la saison 15...
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de "traiter avec mesure et honnêteté l'actualité électorale"
Radio
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de...
"Ah ! Il ne fallait pas le dire ?" : Énorme bourde du sculpteur de Grévin qui révèle sur France Bleu le nom de la prochaine star qui fera son entrée au musée
TV
"Ah ! Il ne fallait pas le dire ?" : Énorme bourde du sculpteur de Grévin qui...