"Libération" : Anne Lauvergeon démissionne, Philippe Nicolas viré

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" : Anne Lauvergeon démissionne, Philippe Nicolas viré
Le siège du quotidien Libération, à Paris.
Le siège du quotidien Libération, à Paris. © Abaca
Après le départ de Nicolas Demorand, la présidente du conseil de surveillance Anne Lauvergeon claque la porte et Philippe Nicolas est débarqué.

La crise s'intensifie à "Libération". Au cours d'un conseil de surveillance houleux hier, Anne Lauvergeon, sa présidente depuis 2011, a claqué la porte. Ce départ est le deuxième, après la démission de Nicolas Demorand la semaine dernière, poussé vers la sortie par les salariés du titre après plusieurs motions de défiance. Autre départ, mais subi cette fois-ci, celui de Philippe Nicolas, seul à la tête du directoire depuis le départ de Demorand. Aussi contesté en interne, il a été débarqué par l'actionnaire Bruno Ledoux. François Moulias, son représentant, le remplace.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Comité d'entreprise ce matin

Pour sortir "Libération" de la crise qu'il traverse, Philippe Nicolas plaidait en faveur d'un dépôt de bilan, afin de trouver de nouveaux actionnaires pour relancer le titre. Mais cette vision n'était pas partagée par les actionnaires actuels du journal. Par ailleurs, selon nos informations, Pierre Fraidenraich, ex-patron d''i-TELE et actuellement à Canal+, a été nommé au conseil de surveillance du quotidien. "Sans dévoiler la teneur de ce qui a été annoncé au cours de ce conseil de surveillance, nous pouvons seulement écrire qu'ont été prises des décisions importantes et très inquétantes quant à l'avenir du journal", écrit Libé ce matin. Ce jeudi, les salariés doivent rencontrer leurs actionnaires au cours d'un comité d'entreprise qui s'annonce tendu.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
loudeac

dans ces "conseils de surveillance" on voit toujours les mêmes !!! ils sont vraiment tous pourris et tous copains !! gauche et droite comprises !!!!



tamo

Les responsables de cette tragi-comédie sont très principalement les journalistes eux-mêmes. Syndrome gauche française, on veut continuer de vivre comme en 80 et en dehors de toute réalité. J'ai presque envie de dire "bien fait". Mais c'est la pluralité de la presse qui en prend un coup



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias