#JeSuisProf

"Libération" : Le journaliste Dov Alfon nommé directeur de la rédaction

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" : Le journaliste Dov Alfon nommé directeur de la rédaction
"Libération"
"Libération" © "Libération"
Les journalistes du quotidien lui ont accordé leur confiance à plus de 90%.

Un nouveau visage à la tête de "Libération". Après le départ cet été de Laurent Joffrin, qui a fondé son mouvement politique Les Engagé.e.s., le journaliste franco-israélien Dov Alfon est devenu mercredi le nouveau directeur de la rédaction du quotidien. Sur proposition de Denis Olivennes, cogérant et directeur général du titre, sa candidature a été plébiscitée par les journalistes, qui lui ont accordé 90,8% des suffrages. Agé de 59 ans, Dov Aflon est un professionnel respecté, réputé pour son fort caractère et dont le travail a déjà été salué par plusieurs récompenses internationales. Il a déjà pu prendre le pouls de la rédaction depuis le mois de juin dernier après avoir été recruté par Denis Olivennes qui lui a confié au départ une mission sur le numérique.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"On ne va pas s'ennuyer !"

"'Libération', c'est un titre fort, unique, avec des valeurs d'indépendance et d'humanisme auxquelles je suis profondément attaché", a déclaré Dov Aflon dans un communiqué. Sur son compte Twitter, publiant une photo de lui en 1985 en train de lire le quotidien, le journaliste a promis à sa rédaction : "On ne va pas s'ennuyer !". Dans son projet présenté à la rédaction, le nouveau patron a assuré vouloir s'impliquer beaucoup plus que ne l'était Laurent Joffrin, omniprésent sur les plateaux télé.

Avant "Libération", l'homme a travaillé pour le quotidien de gauche israélien "Haaretz", qu'il a dirigé pendant trois ans entre 2008 et 2011. Il en est par la suite devenu le correspondant à Paris depuis 2016. Comme le rapporte "Le Monde", le nouveau directeur de la rédaction entend mener plusieurs chantiers internes ambitieux. "L'objectif n'est pas de faire de 'Libé' autre chose que ce qu'il est aujourd'hui. Ce sera le même quotidien, mais d'abord numérique et qui développera en particulier l'investigation, le reportage et l'opinion", résume Denis Olivennes dans une interview accordée au "Point".

Sur le numérique, la volonté est de muscler le contenu publié en temps réel et d'accroître le nombre d'abonnés ; en passant à 110.000 abonnés en 2023, contre 40.000 aujourd'hui. Sur l'investigation, prenant pour exemple l'enquête remarquée concernant le harcèlement chez l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft, Dov Aflon veut en faire la pierre angulaire de "Libération". Le professionnel estime que c'est un domaine à même d'attirer de nouveaux lecteurs, quitte à développer les articles sous forme d'épisodes comme le font déjà "Mediapart" ou "Les Jours" sur internet.

Cette nomination intervient alors que "Libération" est devenu ce mois-ci un fonds de dotation pour la presse, statut comparable à celui d'une fondation, censé assurer son indépendance. Cela acte son départ du giron d'Altice ; le groupe ayant promis de combler le passif cumulé de "Libération" et de doter le fonds des "moyens nécessaires au financement de son exploitation future". Diffusé à 70.000 exemplaires, le quotidien a enregistré 8 millions d'euros de pertes en 2019 et ne désespère pas de renouer à terme avec l'équilibre financier. "Notre business plan est solide et sérieux", assure Denis Olivennes au "Point".

Sur le même thème
l'info en continu
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des caricatures de Mahomet
Presse
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des...
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Programme TV
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête d'une émission
TV
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête...
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
TV
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès contre le psychanalyste Pascal Neveu
Justice
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès...
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la police le 8 novembre sur M6
Programme TV
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la...
Vidéos Puremedias