"Libération" : Le journaliste Dov Alfon nommé directeur de la rédaction

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" : Le journaliste Dov Alfon nommé directeur de la rédaction
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
"Libération"
"Libération" © "Libération"
Les journalistes du quotidien lui ont accordé leur confiance à plus de 90%.

Un nouveau visage à la tête de "Libération". Après le départ cet été de Laurent Joffrin, qui a fondé son mouvement politique Les Engagé.e.s., le journaliste franco-israélien Dov Alfon est devenu mercredi le nouveau directeur de la rédaction du quotidien. Sur proposition de Denis Olivennes, cogérant et directeur général du titre, sa candidature a été plébiscitée par les journalistes, qui lui ont accordé 90,8% des suffrages. Agé de 59 ans, Dov Aflon est un professionnel respecté, réputé pour son fort caractère et dont le travail a déjà été salué par plusieurs récompenses internationales. Il a déjà pu prendre le pouls de la rédaction depuis le mois de juin dernier après avoir été recruté par Denis Olivennes qui lui a confié au départ une mission sur le numérique.

À lire aussi
"Des décisions arbitraires et incohérentes" : Une grève à l'AFP ce jeudi 6 juin pour défendre le statut des journalistes hors de France
Presse
"Des décisions arbitraires et incohérentes" : Une grève à l'AFP ce jeudi 6 juin...
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel hebdomadaire pour concurrencer "Paris Match"
Presse
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel...
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro Magazine" après un article sur l'audiovisuel public
Presse
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro...

"On ne va pas s'ennuyer !"

"'Libération', c'est un titre fort, unique, avec des valeurs d'indépendance et d'humanisme auxquelles je suis profondément attaché", a déclaré Dov Aflon dans un communiqué. Sur son compte Twitter, publiant une photo de lui en 1985 en train de lire le quotidien, le journaliste a promis à sa rédaction : "On ne va pas s'ennuyer !". Dans son projet présenté à la rédaction, le nouveau patron a assuré vouloir s'impliquer beaucoup plus que ne l'était Laurent Joffrin, omniprésent sur les plateaux télé.

Avant "Libération", l'homme a travaillé pour le quotidien de gauche israélien "Haaretz", qu'il a dirigé pendant trois ans entre 2008 et 2011. Il en est par la suite devenu le correspondant à Paris depuis 2016. Comme le rapporte "Le Monde", le nouveau directeur de la rédaction entend mener plusieurs chantiers internes ambitieux. "L'objectif n'est pas de faire de 'Libé' autre chose que ce qu'il est aujourd'hui. Ce sera le même quotidien, mais d'abord numérique et qui développera en particulier l'investigation, le reportage et l'opinion", résume Denis Olivennes dans une interview accordée au "Point".

Sur le numérique, la volonté est de muscler le contenu publié en temps réel et d'accroître le nombre d'abonnés ; en passant à 110.000 abonnés en 2023, contre 40.000 aujourd'hui. Sur l'investigation, prenant pour exemple l'enquête remarquée concernant le harcèlement chez l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft, Dov Aflon veut en faire la pierre angulaire de "Libération". Le professionnel estime que c'est un domaine à même d'attirer de nouveaux lecteurs, quitte à développer les articles sous forme d'épisodes comme le font déjà "Mediapart" ou "Les Jours" sur internet.

Cette nomination intervient alors que "Libération" est devenu ce mois-ci un fonds de dotation pour la presse, statut comparable à celui d'une fondation, censé assurer son indépendance. Cela acte son départ du giron d'Altice ; le groupe ayant promis de combler le passif cumulé de "Libération" et de doter le fonds des "moyens nécessaires au financement de son exploitation future". Diffusé à 70.000 exemplaires, le quotidien a enregistré 8 millions d'euros de pertes en 2019 et ne désespère pas de renouer à terme avec l'équilibre financier. "Notre business plan est solide et sérieux", assure Denis Olivennes au "Point".

Libération
Libération
"Libération" accusé de "fake news" : La direction s'explique après la Une polémique contenant une photo générée par l'IA
"Une procédure indigne d'un pays démocratique" : Trois journalistes de "Libération" convoqués par la police judiciaire de Lille
Une journaliste de "Libération" écartée d'un déplacement d'Emmanuel Macron au Gabon
"Des méthodes de voyou" : Jordan Bardella annonce attaquer "Libération" pour diffamation après un article sur ses impôts
Voir toute l'actualité sur Libération
l'info en continu
"Top Chef" 2024 : Jorick, Valentin ou Clotaire, qui sont les 2 finalistes de la saison 15 ?
TV
"Top Chef" 2024 : Jorick, Valentin ou Clotaire, qui sont les 2 finalistes de la...
Box-office : "Un p'tit truc en plus" d'Artus dépasse les 6,5 millions d'entrées et fait mieux que "Taxi" et "Les dents de la mer"
Box-office
Box-office : "Un p'tit truc en plus" d'Artus dépasse les 6,5 millions d'entrées et...
"PAF avec Baba" : L' Arcom inflige une nouvelle amende de 50.000 euros à C8 après une fake news diffusée par Cyril Hanouna
TV
"PAF avec Baba" : L' Arcom inflige une nouvelle amende de 50.000 euros à C8 après...
"Un si grand soleil" : France 2 déprogramme son feuilleton quotidien pendant deux semaines en raison des législatives
Programme TV
"Un si grand soleil" : France 2 déprogramme son feuilleton quotidien pendant deux...
"Demande d'asile humoristique" : Guillaume Meurice et Aymeric Lompret débarquent par surprise dans le studio de RTL pendant la chronique d'Alex Vizorek
Radio
"Demande d'asile humoristique" : Guillaume Meurice et Aymeric Lompret débarquent...
Violemment agressé à son domicile, le journaliste Olivier Ménard absent plusieurs jours de "L'Équipe du soir" sur la chaîne L'Équipe
TV
Violemment agressé à son domicile, le journaliste Olivier Ménard absent plusieurs...