"Love, Death & Robots" : Netflix dément organiser les épisodes selon l'orientation sexuelle de ses abonnés

Partager l'article
Vous lisez:
"Love, Death & Robots" : Netflix dément organiser les épisodes selon l'orientation sexuelle de ses abonnés
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Des épisodes qui s'adressent à un public averti
Des épisodes qui s'adressent à un public averti © Netflix
Un abonné a interpellé la plateforme sur Twitter après avoir constaté un affichage aléatoire des épisodes.

L'interactivité et ses limites. Le débat a été lancé par un utilisateur de Netflix aux Etats-Unis, qui a interpellé directement la plateforme sur Twitter à ce sujet et a obtenu une réponse en retour. Les faits portent sur la nouvelle anthologie d'animation "Love, Death + Robots", disponible depuis quelques jours. Luka Thoms, co-fondateur du site "Out in Tech", qui réunit et soutient des membres de la communauté LGBTQ oeuvrant dans le domaine des nouvelles technologies, a remarqué en lançant la série que l'ordre dans lequel s'affichaient les 18 épisodes n'étaient pas le même en fonction des utilisateurs.

À lire aussi
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix en décembre 2022 ?
SVOD
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix...
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en décembre 2022 ?
SVOD
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en...
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la...
Netflix : Un film français cumule 43 millions d'heures de visionnage dans le monde en seulement 10 jours
SVOD
Netflix : Un film français cumule 43 millions d'heures de visionnage dans le monde...

"Je viens de découvrir la chose la plus horrible"

Selon lui, c'est en raison de son homosexualité que Netflix lui a proposé en priorité un épisode mettant en scène des personnes lesbiennes, tandis que son ami hétérosexuel avait lui droit à un épisode avec une scène explicite de sexe entre un homme et une femme. Il n'en fallait pas plus, captures d'écran à l'appui pour que Luka Thoms s'indigne sur Twitter : "Je viens juste de découvrir la chose la plus horrible. L'ordre des épisodes de la nouvelle série de Netflix change selon que Netflix pense que vous êtes gay ou hétéro", a-t-il écrit.

Et de préciser ensuite que deux de ses amis gays avaient eu la même proposition d'épisode que lui. Dans une série de tweets, il a fini par modérer ses accusations en constatant que des hétérosexuels obtenaient le même affichage que lui. Mais cette suspicion de "flicage" des préférences de ses utilisateurs par Netflix apparaissait d'autant plus crédible qu'un chercheur a récemment découvert que le service de vidéo à la demande avait enregistré tous ses choix personnels lors du visionnage de l'épisode interactif "Bandersnatch" de la série "Black Mirror". Un choix de collecte des données assumé par Netflix qui prétend ainsi améliorer l'expérience offerte aux utilisateurs.

"Quatre ordres différents de présentation d'épisodes"

Mais dans le cas de sa nouvelle série d'animation, Netflix a nié ficher ses abonnés selon qu'ils soient hétéros, bi ou gays. Le géant californien a donc expliqué sur Twitter qu'il tentait quelque chose de "totalement nouveau" avec "Love, Death + Robots", mais que cela n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle de ses abonnés. "Nous n'avons encore jamais eu une série comme celle-ci, donc nous tentons quelque chose de totalement nouveau : quatre ordres différents de présentation d'épisodes. La version qui vous a été proposée n'a rien à voir avec le sexe, la race ou l'orientation sexuelle, des informations que nous n'avons même pas en notre possession", a précisé Netflix. Une précision qui n'a pas totalement convaincu les internautes.

Netflix
Netflix
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix en décembre 2022 ?
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la plateforme
Audiences Netflix : Cette série culte déconseillée aux moins de 16 ans s'incline face à "The Crown"
Audiences Netflix : La série "The Crown" a-t-elle réussi son retour avec sa saison 5 ?
Voir toute l'actualité sur Netflix
Autour de Netflix
  • House of Cards
  • Breaking Bad
  • The Vampire Diaries
  • Arrow
  • Once Upon a Time
  • Vanessa Hudgens
  • Jonathan Cohen
  • Henry Cavill
  • Revenge
  • Felicity Huffman
l'info en continu
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui s'effondre, succès confirmé pour LCI
Audiences
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui...
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix en décembre 2022 ?
SVOD
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix...
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste après ses confidences sur Armande Altaï
TV
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste...
Propos du professeur Perronne dans "Les grandes gueules" : RMC définitivement sanctionnée après la mise en demeure
Justice
Propos du professeur Perronne dans "Les grandes gueules" : RMC définitivement...
Le youtubeur Léo Grasset visé par une plainte pour "viol"
Justice
Le youtubeur Léo Grasset visé par une plainte pour "viol"
"Ça ne se refuse pas" : Gims justifie sa présence à la cérémonie de clôture de la Coupe du monde de football
TV
"Ça ne se refuse pas" : Gims justifie sa présence à la cérémonie de clôture de la...